Dernière mise à jour: 19.10.19

 

Pour contempler les étoiles, rien de tel qu’un bon télescope. Toutefois, si vous débutez dans le domaine de l’observation astronomique, des jumelles de bonne qualité peuvent largement suffire. Pour déterminer l’appareil qui pourra satisfaire vos besoins par contre, il faudra suivre ce guide.

 

Où pouvez-vous trouver des jumelles d’observation astronomique ?

En termes de jumelles pour observer les étoiles, il existe un nombre incroyable de modèles disponibles sur le marché. Il est de ce fait possible que vous ayez du mal à faire le bon choix du produit si vous êtes encore novice dans le domaine. Pour faire simple, visiter des magasins spécialisés serait la première option.

Cependant, si vous souhaitez comparer les prix avant de vous lancer dans un achat, consulter les magasins en ligne est plus facile. Vous aurez la possibilité de voir les spécifications techniques de chaque appareil et de chercher le prix le plus abordable en faisant quelques clics. Il existe aussi une application nommée Pyxis qui a été conçue pour vous aider à trouver facilement des jumelles qui correspondront à vos besoins. Sur le site de Pyxis, répondez à 7 questions simples et l’application vous suggérera rapidement des solutions de produits pour que vous puissiez votre choix.

 

 

Choisissez en fonction de la résolution de l’appareil

La spécificité technique principale qui déterminera le choix de la jumelle est sa résolution. Elle est toujours exprimée avec des chiffres qui représentent le grossissement de l’appareil et son diamètre. Dans ce cas, sur une jumelle 10×50, le premier chiffre, 10, représente le grossissement et le second, 50, équivaut au diamètre de l’objectif. Un appareil 10×50 grossit donc 10 fois une image observée. En d’autres termes, un objet observé à 100 m sera vu comme s’il se trouvait à 10 m. Pour un objet situé à 1 km ou 1 000 m, il sera vu comme s’il se trouvait à 100 m. Le grossissement servira ainsi à agrandir l’image d’un objet distant. Plus celui-ci est grand, plus l’image observée l’est aussi.

Cependant, un effet de tremblement peut se ressentir au fur et à mesure que le grossissement augmente. Ce qui rendra plus difficile l’observation d’un objet en mouvement du fait du champ de vision qui sera plus restreint. De plus, du fait de la distance trop élevée, les lentilles captent moins de lumière. Pour élargir le champ de vision et limiter les effets de tremblement dans ce cas, il faut avoir un diamètre d’objectif assez grand. Ceci implique malheureusement que la taille et le poids de votre instrument seront plus conséquents. En d’autres termes, il vous faudra faire un compromis entre la qualité des jumelles moins chères et celles avec une taille plus conséquente. Autrement, vous pouvez aussi choisir de les fixer sur un pied si elles sont trop lourdes.

 

Choisissez en fonction de la pupille de sortie des jumelles

La pupille de sortie est le point lumineux observé à travers la jumelle lorsque vos yeux ne sont pas en contact avec celle-ci. Elle est exprimée en mm et peut se déterminer en divisant le diamètre de l’objectif avec le grossissement. Pour une jumelle 10×50, la pupille de sortie ou PS vaut 5 mm. La valeur de celle-ci doit être proche de celle de la pupille de l’observateur pour que celui-ci puisse regarder confortablement avec une bonne luminosité.

Selon votre âge, la taille de vos pupilles peut varier. Pour un enfant, elle est d’environ 8 mm si pour un adulte de moins de 50 ans, elle est de 6 mm. À plus de 50 ans, ce diamètre sera de 4 mm. Il faut choisir des jumelles dotées d’une PS qui conviendra à votre âge pour avoir une meilleure visualisation dans ce cas.

 

Choisissez en fonction de la technologie de conception des jumelles

Il existe deux principaux types de constructions de jumelles sur le marché, à savoir, le prisme de Porro et le prisme en toit. Un modèle conçu avec le premier est reconnaissable grâce à ses deux lentilles écartées. Dans ce cas, la lumière va passer de l’objectif à l’oculaire à l’aide d’un système de prismes. C’est à cause de la disposition de ces derniers que la jumelle a un aspect plus étiré sur la largeur. Elle offre néanmoins une excellente luminosité et un bon redressement aux images observées.

Une jumelle avec un prisme en toit est plus compacte et plus légère. La réception de la lumière est linéaire d’où sa taille plus fine. Elle est créée avec une technologie plus récente qui est aussi plus difficile à mettre en œuvre d’où son coût légèrement élevé.

Grâce à l’avancée technologique actuelle, il est aussi possible de se servir de son Smartphone pour visualiser le ciel. L’outil nécessaire pour cela est le boîtier créé par Omegon. En connectant votre appareil avec des lunettes adaptées, vous pourrez visualiser le ciel en réalité augmentée. Il vous suffit de télécharger l’application, de relier votre Smartphone avec vos lunettes et d’observer le ciel nocturne. Cet outil n’est pas réellement une jumelle d’observation astronomique standard, mais plutôt un guide qui vous aide à connaître et à identifier les étoiles et constellations déjà répertoriées.

 

 

Les jumelles appropriées pour l’observation astronomique

De bonnes jumelles peuvent très bien servir à faire des observations astronomiques, en complément avec un télescope. Bien qu’elles soient moins précises que ce dernier, elles offrent quelques avantages qui les rendent utiles. Elles sont en effet plus maniables et pourront servir à repérer les corps célestes avant de manipuler un plus gros matériel. Elles offrent aussi un champ de vision plus élargi ainsi que plus de luminosité pour faciliter le repérage astronomique. Dans ce cas, le modèle de jumelles qui offrira une qualité d’image satisfaisante avec un prix abordable est le 10×50.

Cependant, si vous avez les moyens de vous procurer une gamme au-dessus telle qu’une 10×60 ou 15×70, vous aurez une qualité bien meilleure. Si vous n’avez pas de limite de budget et que vous souhaitez la meilleure qualité d’image possible, il existe des modèles atteignant les 25×100 et même plus. Ces appareils devront logiquement disposer d’un trépied pour leur utilisation, car ils sont lourds et volumineux. Il faut aussi savoir que le budget considéré comme suffisant pour l’acquisition d’un appareil de bonne qualité tourne autour de 300 €.