Dernière mise à jour: 09.12.19

 

Les jumelles ont été conçues pour permettre d’observer un objet distant comme s’il était proche et avec une très grande netteté. Elles sont parfaites pour observer les animaux sauvages qui ne se laissent pas approcher facilement dans leur milieu naturel. Cependant, pour pouvoir apprécier pleinement la beauté de la nature, il est nécessaire de s’équiper de jumelles adéquates.

 

Le grossissement et le diamètre

Les deux paramètres qui vous aideront à choisir les meilleures jumelles seront le grossissement et le diamètre. Dans ce cas, si vous avez une jumelle 8×40, cela veut dire que l’image observée sera 8 fois plus grande que lorsqu’elle est vue à l’œil nu. En d’autres termes, un objet situé à une certaine distance paraîtra 8 fois plus près. Plus le grossissement est grand de ce fait, plus les détails observés à longue distance seront grands.

Cependant, au fur et à mesure que le grossissement augmente, la luminosité va également diminuer. De plus, les effets de tremblements seront eux aussi de plus en plus visibles. Ce qui rendra difficile une observation d’objet en mouvement. Le champ de vision sera lui aussi restreint, ce qui implique qu’il faut pallier à ces pertes en augmentant le diamètre des lentilles.

Avec le même exemple de jumelles 8×40, le diamètre de la lentille sera de 40 mm. Plus cette valeur est grande, plus la luminosité de l’image est améliorée. Le champ de vision aussi augmente avec un diamètre conséquent. Une jumelle idéale serait donc dotée d’un fort grossissement et d’un grand diamètre. Si besoin, trouvez ici une sélection des meilleurs produits avec un grossissement considérable et un diamètre permettant d’avoir un excellent champ de vision.

 

 

Le confort visuel

La pupille de sortie est aussi un facteur important dans le choix des jumelles. Sa valeur s’obtient en divisant le diamètre de la lentille avec son grossissement. La pupille de sortie est le cercle lumineux qui apparaît sur l’oculaire de la jumelle lorsque vous observez de loin. Cette dernière détermine également la luminosité qui est absorbée par vos yeux lorsque vous regardez à travers la jumelle.

Idéalement, le diamètre de la pupille de sortie devrait être égal à celui de la pupille de l’observateur pour donner un meilleur confort visuel. Il faut cependant savoir que la taille de la pupille de l’homme varie selon la luminosité. En plein jour, elle est d’environ 2 à 5 mm et se situe entre 5 et 7 mm selon le niveau d’obscurité. Avec une pupille de sortie aux valeurs sensiblement supérieures à celles de son utilisateur, ce dernier sera plus à l’aise. Par ailleurs, une valeur moyenne de 5 mm pour une pupille de sortie sera parfaite en plein jour et lorsqu’il fait plus sombre, 7mm sera recommandée.

Le dégagement oculaire est aussi une valeur à considérer pour avoir plus de confort durant la manipulation des jumelles, surtout si vous portez des lunettes. Ce paramètre est la distance entre l’œil de l’observateur et l’oculaire. Plus celle-ci est grande, plus l’observation sera confortable.

 

Les modèles de jumelles disponibles sur le marché

Les principales technologies de conception de jumelles que vous pouvez trouver sur le marché sont les prismes de Porro et ceux qui sont en toit. Ces deux types de modèles se diffèrent principalement dans la manière dont les prismes qui les composent sont disposés.

Le prisme de porro est la fabrication la plus ancienne quand il s’agit de jumelles. Celles qui l’utilisant sont plus larges, mais d’une longueur relativement courte. Elles offrent une excellente luminosité et d’assez bons grossissements. Celles au prisme en toit sont plus compactes et plus légères. Elles sont plus allongées que les jumelles au prisme de Poro. Leur méthode de conception se base sur des techniques plus récentes, mais également plus difficiles à mettre en place. Elles sont donc un peu plus chères, mais tout aussi efficaces que les modèles anciens.

À part les méthodes de conception, certaines jumelles se distinguent aussi grâce aux divers gadgets qui les accompagnent. Elles peuvent être dotées d’un stabilisateur d’objectif permettant de limiter les effets des tremblements. Certains modèles, spécialement conçus pour les navigateurs, sont même équipés de compas pour faciliter l’orientation.

Dans tous les cas, une jumelle doit être suffisamment étanche pour empêcher l’eau de pénétrer et de brouiller la vision de son utilisateur. L’étanchéité du matériel varie de ce fait selon les constructeurs et cela, malgré qu’elle soit nécessaire si vous évoluez dans des milieux humides. Elle empêche aussi la poussière de salir l’intérieur de vos jumelles lorsque vous faites vos observations dans des milieux poussiéreux.

 

 

Des modèles de jumelles selon les situations

Une fois que vous aurez compris les spécificités techniques importantes pour le choix de votre équipement, vous pouvez définir votre budget pour acheter des jumelles moins chères que des modèles de grande marque ou opter pour des modèles destinés aux experts. Mais avant de procéder à l’achat, il vous faudra encore déterminer l’utilisation que vous souhaiterez faire de vos jumelles.

Si vous êtes un amateur de la faune sauvage, pour observer les petits oiseaux en plein jour, le format de jumelles 10×42 est suffisant. La technique d’observation sera de garder une certaine distance pour ne pas voir les oiseaux s’envoler lorsque vous vous approchez. Un grossissement de 10 vous permettra dans ce cas de les visualiser dans les détails les oiseaux tout en restant assez loin d’eux et ne pas les effrayer. Le diamètre de 42 mm vous permettra de les observer entièrement étant donné que ces animaux ne sont pas très grands. Avec ces caractéristiques, vous aurez aussi un matériel léger et manipulable à souhait.

Toutefois, il vous sera également possible d’opter pour une jumelle de 10×52 si vous souhaitez élargir votre champ de vision tout en disposant d’un matériel léger. Ce format pourra également être utilisé pour observer les insectes, les reptiles et les petites fleurs. Une mise au point de 2 mètres sera tout de même nécessaire si vous voulez de l’efficacité dans l’utilisation de ce type de matériel. Cela vous permettra d’observer les petites bestioles dans les détails sans avoir à vous pencher.

Outre ces modèles, si vous faites vos observations dès le matin ou tard dans la journée, vous aurez besoin de jumelles capables de fournir une certaine luminosité. Les modèles 8×52 seront aptes à vous fournir une bonne luminosité dans ce cas. Ils seront cependant plus lourds que ceux qui ont des formats plus réduits. Autrement, il existe aussi des lunettes de vision nocturne qui vous aideront à faire vos observations en pleine nuit sans s’encombrer d’un matériel lourd.

Sur le marché, vous avez également des modèles plus légers au format 8×32 qui ont la capacité d’offrir une luminosité décente. Ces derniers sont parfaits pour une séance de randonnée agrémentée d’observation de la nature. Ce type de jumelle est de petite taille et donc, peu encombrant. Ce qui est pratique si vous avez un sac à dos qui est déjà bien fourni. Mais vous avez aussi les modèles 8×24 qui sont encore plus légers avec leur poids de 300 g seulement. Toutefois, il faut savoir qu’ils offrent moins de confort de visualisation et manquent également de luminosité.