Dernière mise à jour: 25.02.21

 

Dans le top 3 des destinations les plus prisées se trouvent le Maroc. La richesse de sa culture, ses traditions, son cadre idyllique, ce sont tous les traits qui caractérisent la beauté du pays. Vous rêvez de le visiter vous aussi ? Pourquoi ne pas le faire en camping-car ? D’ailleurs, beaucoup optent pour ce type de voyage afin de s’affranchir de la dépendance aux infrastructures hôtelières et aux transports en commun comme les bus du Maroc.

 

Le Maroc en Camping-car : les démarches administratives

Parce qu’il s’agit ici de visiter un pays étranger, il faudra avant toute chose se préparer convenablement. Et dans cette lancée, les démarches administratives se trouvent en tête de liste. Avant de partir à la découverte du Maroc en camping-car, vous devrez vous renseigner sur les documents nécessaires. Faut-il un passeport pour le Maroc ? Oui, et ce dernier doit être valide pour toute la durée du séjour et ne devra expirer qu’après trois mois après. 

Comme il s’agit d’un voyage en camping-car, vous aurez également besoin d’un permis de conduire. À cet égard, sachez que le permis de conduire français est valable dans le pays. Si vous êtes un ressortissant de l’Union européenne, vous n’aurez pas besoin d’un visa. Côté santé, vous et les membres de votre famille devriez être vaccinés contre l’hépatite A si vous envisagez de séjourner au Maroc pendant une assez longue période. Dans la mesure où vous comptez emmener votre animal de compagnie, il faudra également que son vaccin contre la rage soit à jour.

Pour des raisons de sécurité, il est aussi important de réaliser un bilan complet de votre camping-car pour ne compter que les pneus, l’eau, le gaz et l’électricité. Lorsque tout sera conforme aux normes, il ne vous reste plus qu’à vous décider quand partir au Maroc.

Le Maroc en Camping-car : le choix de l’itinéraire

Aller au Maroc ne se résume pas uniquement à prendre une belle photo du Maroc. Visiter le pays en camping-car, c’est avant tout une aventure qui vise à s’imprégner de la culture locale et de la gastronomie. Dans cette lancée, il est de mise d’établir un itinéraire bien précis afin de profiter amplement du voyage. Il faudra également noter que le Maroc est un pays qui s’étend sur une superficie de plus de 446 550 km². Ce qui signifie que vous allez pouvoir visiter plusieurs villes et paysages en un seul jour. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux établir un itinéraire selon la durée de votre séjour. Alors, où aller au Maroc, tout en profitant de vos voyages en camping-car ?

Pour un séjour d’une durée d’une semaine, commencez avant tout par visiter la ville de Fès puis enchaînez avec la ville de Sefrou et Meknès. Vous aurez l’occasion de déguster de succulents plats locaux. N’hésitez pas à prendre une image du Maroc en chemin pour immortaliser chaque instant. Après Meknès, placez sur votre itinéraire une visite de la ville impériale ainsi que les ruines romaines de Volubilis puis Casablanca. Vous ne serez pas déçu du paysage tout en profitant d’un voyage à travers les siècles. 

En ce qui concerne le camping au Maroc, sur la côte, sachez que le camping sauvage est interdit. Il serait préférable de trouver des terrains spécifiquement dédiés. Mais encore faudra-t-il éviter de camper dans un quartier dangereux à Marrakech. Pour savoir quels sont les meilleurs endroits pour rester la nuit, téléchargez l’application Waze camping-car. Cette application vous indiquera les aires dédiées aux camping-cars, les places de parking gratuites ainsi que les lieux de plein air.

Si vous avez décidé de séjourner au Maroc pour une durée de 15 jours, suivez le même itinéraire et enchaînez avec le Sud en parcourant la vallée de l’Ourika, Marrakech et Ouarzazate. Si vous aimez les randonnées et les sensations fortes, enfilez vos chaussures de marche et découvrez tous les sentiers les plus envoûtants dans les montagnes de l’Atlas.

Pour une période d’un mois et plus, en plus des itinéraires établis ci-dessus, profitez de votre long séjour pour découvrir la vallée du Drâa, les gorges du Todgha, du Dadès et Merzouga. Ne manquez pas non plus de visiter les cascades d’Ouzoud et Béni Mellal.

 

Le Maroc en camping-car : quelques précautions à prendre

Même si le Maroc est le nouvel eldorado de l’attraction touristique dans le Royaume de l’Ouest, cela ne signifie pas pour autant qu’il est entièrement sécurisé. Il est important de toujours garder votre vigilance lorsque vous vous trouvez dans des lieux publics ou des lieux de rassemblement. Il est tout aussi conseillé de ne jamais s’écarter des routes goudronnées et de faire attention lorsque vous vous trouvez dans la région du Rif.

La raison est que des provocations ont souvent lieu. Comme vous êtes dans un pays étranger, sachez également respecter les coutumes ainsi que les traditions des habitants.

La meilleure période pour aller au Maroc

Visiter le Maroc en décembre ? Pourquoi pas ? D’ailleurs pendant cette période, le tourisme est en hausse dans le pays. Il faudra seulement noter que pendant cette période de l’année, les températures sont à peine supportables. Si vous souhaitez profiter d’un séjour calme avec un climat agréable, le mieux est de s’y rendre pendant la saison printanière entre avril et mai ou pendant le début de l’automne, en octobre. 

En ce qui concerne le climat, sachez que le Maroc fait l’objet d’une situation climatique diversifiée. En été, les températures peuvent être torrides avec une amplitude thermique dans le désert. Les pluies sont également abondantes surtout en montagne. Le Maroc est également un pays qui subit les influences des courants atlantiques.

Ce qui signifie qu’il fait souvent face à une saison sèche et chaude ainsi qu’une saison froide avec un vent humide sauf dans les régions sahariennes. Dans ces endroits, le climat est désertique et souvent sec.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments