Dernière mise à jour: 19.10.19

 

Idéal pour un jardin muni d’une piscine, cet accessoire rehausse le charme de la propriété. Il confère à la fois praticité et esthétisme. D’innombrables modèles se trouvent sur le marché et se déclinent à des prix très variables. Mais pour les  bricoleurs invétérés, rien ne peut surpasser la fabrication maison. Découvrez avec nous les détails sur le sujet.

 

Une douche de type solaire pour le jardin

Ayant le vent en poupe, ce type d’équipement devient un incontournable pour l’été. Il orne les abords des piscines et permet aux propriétaires de jouir d’un aménagement simple, pratique et à la fois décoratif. Aux heures de canicules, toute la famille peut se rafraîchir dehors. Et même si la maison ne possède pas de grand jardin avec piscine, on peut toujours y instaurer cet accessoire pour que les enfants puissent en profiter.

Cet outil conditionne également le physique avant une baignade. En effet, il ne s’avère pas prudent de se jeter directement dans l’eau après quelques heures ou minutes sous le soleil. S’humidifier le ventre, la nuque et la tête permet de faire redescendre sa température corporelle. En outre, pour ne pas infecter  l’eau du bassin, il devient nécessaire de se rincer pour enlever la transpiration, le sébum et les autres détails pas très hygiéniques pouvant incommoder les autres occupants du bassin.  

À la sortie de l’eau, il importe également de se laver sous la douche, d’où la praticité de ces installations. Les produits d’entretien contenus dans la piscine exercent des effets nocifs sur la peau. C’est pourquoi il est préférable de directement se débarbouiller après une journée de trempette.      

 

 

Un équipement incontournable pour les nomades

Beaucoup de personnes choisissent de faire le tour du monde dans leur van. Certes, ce genre de véhicule confère un confort optimal aux routards. Toutefois, des questions sur l’hygiène se posent régulièrement : comment se laver ?

La réponse reste simple : la meilleure douche solaire à mettre en place aisément. Comme le minibus ne dispose pas d’un large espace pour une douche spacieuse, ces aventuriers optent généralement pour ce type d’aménagement. Faire sa toilette à l’extérieur permet de réduire les risques d’humidité au sein du fourgon.

Pour profiter d’une eau chaude à tout moment, les bricoleurs décident de fabriquer eux-mêmes leur modèle prêt à l’emploi. Dans ces conditions, le réservoir se maintient directement sur le toit de la voiture. Ainsi, le liquide peut chauffer toute la journée, que cette dernière soit en déplacement ou non. Les restes du processus de la mise en œuvre de l’équipement renvoient à celle d’une douche de catégorie solaire classique et portative.

 

Les avantages d’un tel produit

Que vous décidiez de vous tourner vers les modèles d’usines ou les DIY, tous présentent des qualités et des privilèges à l’emploi. En vous procurant ces exemplaires, vous devenez écoresponsable.

En ces actions, vous ne polluez pas l’environnement, au contraire, vous contribuez à le protéger en puisant dans l’énergie solaire. Dans le même axe, vous réduisez également votre facture d’électricité. Sur de nombreux points, il s’agit d’un bon investissement.

 

Commander ou bricoler soi-même ?

Comme le marché regorge de produits de cette catégorie, l’individu n’aura aucune difficulté à trouver l’exemplaire qui fera son bonheur. Ces articles se déclinent sous différents prix. Il y a ceux qui coutent des dizaines d’euros, tandis que d’autres sont uniquement accessibles à des valeurs exorbitantes qui atteignent les 150 aux 3000 euros. Les premiers spécimens se destinent à un usage plus simple et élémentaire. On les croise fréquemment auprès des vans ou des voitures de camping. Pour les produits hauts de gamme, ils conviennent plus pour les jardins agrémentés de piscine.

Par ailleurs, au vu de ces montants, les amateurs de bricolage peuvent très bien concevoir une douche design à moindre prix. Il suffit de s’approprier les matières premières adéquates et suivre les guides pour pouvoir mettre en place l’exemplaire souhaité. Des vidéos de tuto existent également sur le web pour les appuyer et les accompagner à chaque étape.

 

 

Se lancer dans la fabrication de cet équipement

La première étape tourne autour du rassemblement des matériaux élémentaires. Pour cela, il vous faut un réservoir. Souvent, on préfère un tube en alu de 2 m de long et d’un diamètre de 15 cm. Des capsules seront nécessaires pour fermer les extrémités du dispositif. Pour le raccordement de l’ensemble, la personne doit se procurer des tuyaux en cuivre, des branchements coudés et d’autres en T et des jointures de traversée de paroi. Et en dernier, il reste les accessoires de la douche tels que le mitigeur, le pommeau de bain et le flexible.

Pour la mise en place du réservoir, il suffit de connecter l’arrivée d’eau froide sur la partie inférieure de l’engin et instaurer la sortie de l’eau chaude vers la zone supérieure de la pièce. On emploie les joints pour fixer l’ensemble. On installe la cuve sur un support stable grâce aux équerres. On continue avec la correspondance entre l’eau froide et le collecteur, ainsi que la montée de celle-ci vers le mitigeur.

Par la suite, on peaufine la descente de l’eau chaude. On termine avec le raccordement des deux ouvertures vers le robinet et la fixation des derniers accessoires. On attend juste le temps que ça sèche et devienne opérationnel.

 

Comment rallonger la durée de vie de son matériel ?

Beaucoup de ses adeptes se renseignent également sur le mode d’entretien de ce dispositif avant de faire leur choix. Et commodément, cet outil ne nécessite aucune maintenance de grande envergure. Reste à vérifier ses jointures et la qualité de ses tuyauteries tous les six mois. Une purge à la fin de chaque saison convient aussi pour les modèles pour piscine.

En cas d’encrassement causé par les intempéries, la pollution et les feuilles, il faut procéder à un nettoyage du revêtement externe du réservoir. Un coup de chiffon avec un léger brossage suffit pour le remettre à neuf et pour qu’il capte efficacement les rayons de soleil.