Dernière mise à jour: 30.11.22

 

Partir pour une belle aventure avec ses proches est toujours une grande partie de plaisir. Vous voulez vous retrouver devant un beau paysage qui vous fera oublier vos problèmes et vos trains de vie quotidiens, n’hésitez pas à découvrir la grande traversée du Vercors. 

 

La grande traversée du Vercors : le point de départ 

La traversée du Vercors est l’une des meilleures destinations plébiscitées des amateurs de randonnée. L’endroit leur offre non seulement une succession de paysages à couper le souffle, mais également des déclinaisons de plateaux, de crêtes, d’alpages, etc. Avant de commencer l’aventure, chaque participant doit tenir compte de ses engagements. Ce genre de randonnée demande, en effet, un goût de risque de la part de chacun. Il est aussi important de se munir des stricts nécessaires à glisser dans son sac. Historiquement, Vercors ne désignait l’association du massif de calcaire aux allures de forteresse que depuis un siècle. Il s’étend sur une superficie totale de 1350 km². Durant cette traversée, vous partirez à la découverte de ses longs balcons et de sa zone désertique à couper le souffle. Il se compose d’ailleurs de 8 régions spécifiques à savoir les 4 montagnes, les Coulmes, le Diois la Gervanne, le trièves, les Hauts-plateaux, le Vercors Drômois et le Royan. Il existe plusieurs manières d’accéder au Vercors. Vous pouvez commencer de l’Ouest au Sud par le GR 95, de l’Est à l’Ouest par le GR 93, à pied par le gr91 ou par le GR 6. En cas de doute, n’hésitez pas à parcourir le visorando Vercors sur internet. Vous y dénicherez une multitude d’itinéraires les plus adaptés à vos besoins. 

 

Découverte d’une ligne imaginaire entre l’équateur et le pôle Nord

Pour réaliser la grande traversée du Vercors, vous débuterez votre parcours de Saint-Nizier-du-Moucherotte à Corrençon-en-Vercors. Un trajet de 27 km qui dure environ 3 jours. Après le départ du second village susmentionné, vous ferez face au monument symbolique en bronze qui rappelle le couper du 45è parallèle. Plus vous avancez dans la forêt, plus vous découvrez la ligne imaginaire qui traverse 15 pays en tout. Laissez-vous submerger par l’ensemble du paysage de montagnes qui vous entoure. Elle se trouve pile à mi-chemin entre le pôle Nord et l’équateur. Aujourd’hui, elle divise l’ancien Grenoble 5 et la Drôme. À noter cependant que ce passage ne constitue aucune barrière climatique. Dans tous les cas, vous distinguerez plus facilement des traces dans le paysage qui vous rappelleront la réalité. Vous remarquerez également les obstacles qui se dressent entre les domaines des évêques et ceux des comtes de Sassenage grâce à la sculpture des fleurs de Lys dans la roche.

Gros plan sur les autres particularités de la grande traversée du Vercors

Le parcours durant la traversée du Vercors à pied n’est pas une mince tâche. Non seulement il demande des efforts, mais il requiert également une bonne condition physique. De quoi profiter au maximum de la marche et de la beauté de l’environnement. Grâce à ce moment privilégié, vous aurez la chance de rencontrer des faunes et des flores Vercors, mais aussi d’autres patrimoines culturels tels que les espaces protégés. Un guide sera à votre côté tout au long du voyage. Vous aurez d’ailleurs le choix entre dormir dans un refuge-gardé et faire des bivouacs dehors, selon vos préférences. De même, pensez à vous munir des outils adaptés comme une carte de randonnée Vercors qui vous indiquera le bon chemin. Pour un maximum de confort en hiver, n’hésitez pas à vous munir de vos raquettes de neiges et à vous équiper de chaussures de trail en été.  

Hormis la ligne imaginaire susmentionnée, vous serez émerveillé lors de la découverte des hauts plateaux du Vercors. Ce sont des massifs montagneux de calcaire qui s’élancent sur une superficie de 17 000 hectares. Cette réserve naturelle se trouve au pied du Grand Veymont culminant à une altitude de 2 341 m où l’on peut rencontrer l’aigle royal, le vautour fauve ou encore la marmotte. Bien évidemment, des gardes assermentés se chargent entièrement de la sécurité des visiteurs lors de leurs activités touristiques. Vous y trouverez également le Mont Aiguille, qui figure d’ailleurs dans la liste des sept merveilles du Dauphiné. La diversification de la végétation dans le pays vient de l’influence océanique, méditerranéenne et orientale. Pour réaliser la traversée de cette réserve naturelle, les randonneurs pourront passer soit par l’itinéraire GR93 soit par la GR91. Ils doivent également s’équiper d’une bouteille ou d’une gourde pour se réhydrater tout au long de la séance de trek. La raison ? La source du haut plateau est rare. 

 

Fin du parcours aux Baronnies provençales

Après le passage au plateau du Vercors, vous poursuivrez votre chemin vers le Vercors sud. Située entre Diois et Ventoux, entre Rhône et Buech, la région des Baronnies provençales se différencie par son extraordinaire paysage. Elle attise de nombreux pêcheurs et baigneurs avec sa traversée de rivières et de gorges. Ce parc naturel est particulièrement riche en flore et faune, notamment par son climat alpin et méditerranéen. Vous y trouverez par exemple des chouettes chevêches, des lapins de garenne, les lézards ocellés, des Rosalies des Alpes, des salamandres, des molosses de Cestoni, et tant d’autres encore. À noter que ces espèces se nourrissent et se reproduisent confortablement dans leurs milieux naturels. Vous rencontrerez aussi des Iris, des garrigues, des hêtres, des aulnes, etc. Vous serez également épaté par la présence des oliviers. L’association entre les plantes aromatiques, le soleil et la lavande définit bien le nom de l’endroit. Cette région de moyenne montagne calcaire apporte un nouveau souffle aux touristes.

La traversée du Vercors peut être une expérience inégalée pour les amoureux de randonnées. Vous pourrez tenter cette belle aventure pendant les 6 jours de Grenoble. Il suffit de bien vous organiser et de choisir votre itinéraire sur le visorando Grenoble, et le tour est joué !

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES