Dernière mise à jour: 28.09.22

 

Le GR65 est l’un des itinéraires les plus prisés, notamment des randonneurs avertis. Non seulement il leur permet de profiter d’un beau paysage, mais aussi de se défaire facilement de la routine quotidienne. Si vous voulez passer par le chemin de Compostelle, nous vous conseillons de vous en tenir aux indications suivantes. 

 

Quel est le bon moment pour parcourir le GR 65 ?

Le GR65 est un parcours de 76 kilomètres qui vous permet d’accéder plus facilement à la Conque. Bien évidemment, pour y arriver, vous devez desservir jusqu’à 10 villages en tout. Tout au long de votre parcours, vous aurez la chance d’admirer chaque passage. N’oubliez pas de vous munir de votre appareil photo pour enregistrer tous les moments idylliques. Si vous souhaitez tenter cette belle expérience pour la première fois, pensez à vous équiper d’une carte de l’Aveyron détaillée. Elle vous aidera à mieux vous retrouver pendant votre pèlerinage. Sachez que vous avez la possibilité de vous rendre sur le lieu durant toute l’année.

Toutefois, pour tomber en extase sur la beauté de la nature, il serait préférable d’y aller entre mai et septembre. Aussi, avant de vous ruer dans cette belle aventure, renseignez-vous au préalable sur les hébergements. Vous risquerez de faire face à de nombreuses difficultés autrement. Enfin, on vous recommande de toujours vous équiper de votre credential. Il vaudrait mieux s’en tenir aux différentes étapes imposées pour tamponner ce passeport des pèlerins. 

 

Randonnée sur le chemin de Compostelle : à quoi faut-il s’attendre ? 

Le niveau de difficulté de la randonnée sur le GR65 est moyen. Pour en profiter au maximum, vous devrez prendre en compte la distance que vous allez traverser tout au long de l’activité. Ensuite, veillez à ne vous munir que des strict nécessaires afin de réduire votre fatigue en fin de journée. Dans tous les cas, sachez qu’il existe un service de transport des bagages conçu spécialement pour vous simplifier la tâche. Le prestataire concerné s’occupera de vos équipements. Cette astuce vous convient surtout si vous souhaitez prendre le temps de regarder la beauté de tout ce qui vous entoure. Afin d’en bénéficier, nous vous recommandons de faire appel au professionnel adéquat. Vérifiez les conditions imposées et privilégiez toujours celui qui répond le plus à vos réelles attentes ainsi qu’à votre budget.  

Le chemin d’Aubrac à Saint-Côme d’Olt

Pour commencer le parcours, nous allons vous définir le chemin de Compostelle et les étapes à suivre. Aubrac, où l’élevage joue encore une place importante, est le point de départ de cette expédition. Il s’agit d’un petit village très prisé des marcheurs du 21e siècle sous la tutelle de l’Ordre des Templiers. La raison ? Il est particulièrement dangereux. 

Vous allez donc dans un premier temps emprunter le chemin de saint-jacques qui vous mènera directement à Aubrac. Vous serez d’ailleurs ébloui de la présence des troupeaux de vaches. Lors de votre parcours, attendez-vous à atteindre les 1300 mètres d’altitude. Un passage qui vous offrira une sensation idyllique. N’oubliez pas de vous désaltérer tout au long de la marche. En effet, vous poursuivrez la lancée sur une pente de 1000 mètres environ. 

Durant ce chemin de grande randonnée de 23 km, vous verrez une succession d’arbres qui vous conduiront vers le Saint-Côme-d’Olt. Une fois que vous atteignez Saint-Chély-d’Aubrac, vous pouvez vous arrêter un moment. Effectivement, cette ville située dans la vallée de la Boralde vous donne l’opportunité de vous réapprovisionner. Certains randonneurs choisissent cet endroit pour passer la nuit. Dans tous les cas, il vous procure un nouveau bol d’air frais et vous offrira l’occasion de vous émerveiller devant l’église, les lavoirs et les maisons à colombages. Des détails qui constituent son charme.

Vous serez aussi séduit lors de la découverte de l’un de ses patrimoines les plus prisés connus sous le nom de pont des Pèlerins. Vous apprécierez, par ailleurs, les arrondis de cultures que vous traverserez. Prenez le temps d’admirer la vue incomparable sur ces derniers qui rappellent d’ailleurs l’ADN du lieu. Après une descente de 500 mètres à peu près, vous ferez face à des couloirs végétaux à couper le souffle. La multitude de fleurs qui les constituent est tout simplement paradisiaque. 

Cette première partie de la randonnée Saint-Jacques de Compostelle vous mènera à Saint-Côme-d’Olt. Ce dernier se démarque d’ailleurs par l’église au clocher flammé. Entre un vieux village du 16e siècle et un manoir des Sires de Calmont du 12e siècle, vous serez ébahi. L’endroit vous propose également la Chapelle des Pénitents et le Château de Castelnau. Fatigué de votre première journée de pèlerinage ? Il serait maintenant temps de dormir soit dans une chambre d’hôte ou dans les gîtes d’étape. Pour ceux qui souhaitent vivre l’aventure à fond, on vous recommande d’aller au Couvent de Malet. Un lieu où habitaient les moines Hospitaliers d’Aubrac. Il fut dans les années 1806 repris par la congrégation de Sœurs Ursulines. Depuis, il est devenu un hébergement pour les randonneurs et les touristes. 

 Partir pour l’estaing

Après quelques heures de sommeil, vous pourrez désormais continuer le chemin de Compostelle itinéraire. Vous aurez la chance de vous pâmer d’admiration devant la vallée du Lot. Pour accéder à votre prochaine destination, vous verrez une vaste rivière qui s’étend sur 485 kilomètres. Vous serez, par la suite, séduit par le combo parfait entre les petits villages et l’étendue du cours d’eau naturel susmentionné. Avant de continuer le parcours, n’hésitez pas à vous référer au chemin de Compostelle sur la carte IGN. La Vierge de Vermus vous attend. Soyez prêt pour ce nouveau passage puisque la route n’est pas forcément de meilleure qualité. Il va falloir grimper et sillonner quelques chemins sinueux pour atteindre le fil du Puech sur lequel elle se situe. 

Sculptée par Louis Castanier, la statue est l’icône du village. Elle apporte du charme à ce dernier et ses alentours. De même, sachez qu’elle a rapidement été restaurée puisque ses deux mains étaient brisées. Jouissez de cette vue imprenable sur le Saint-Côme. Le rendu est d’ailleurs époustouflant. Vous admirerez également la prochaine ville appelée Espalion depuis le même point. Prenez quelques minutes pour vous imprégner du beau paysage et du patrimoine de l’endroit. 

La ville susmentionnée vous réserve une multitude de surprises. Si vous êtes amoureux des arts et des histoires, vous serez servi ! Effectivement, le lieu regorge de monuments dont l’Église de Perse. Celle-ci se distingue par son linteau, son mur en grès rose et son tympan. Ensuite, vous découvrirez les tourelles des vieux Palais nichées sur les bords du Lot. Créées dans les années 1570, elles disposent d’une tour à poivrière et de fenêtres à meneaux. Le pont Vieux en arrière-plan, catégorisé dans le patrimoine mondial de l’humanité, embellit le lieu. Si vous avez opté pour Espalion pour y passer la nuit, vous avez le choix entre 10 hébergements. Pour ceux qui souhaitent vivre pleinement leur aventure, on leur propose de s’orienter vers les gîtes d’étape. Les services offerts varient en fonction de l’endroit que vous avez sélectionné. Pensez, à cet effet, à soumettre votre réservation au préalable. 

En consultant le topo guide gr 65, vous verrez qu’il vous reste encore quelques passages pour arriver à Estaing. Vous allez, de ce fait, prendre la route départementale située en rive gauche de la vallée. Elle vous mènera jusqu’à Bessuéjouls. Sur le chemin, vous ferez la découverte de la tour carrée du clocher-porche. Les personnages sculptés dans les pierres vous laisseront bouche-bée. Après cette courte pause architecturale, vous emprunterez un chemin agité. Une fois cette randonnée complexe derrière vous, vous verrez l’incroyable ville d’Estaing ornée de châteaux, de beaux villages et de la traversée du pont gothique sur le Lot. Après ce long parcours de 19,5 km depuis Saint-Côme-d’Olt, vous pouvez dormir dans un hébergement adéquat en vous munissant de votre sac de couchage.

Poursuivre la route jusqu’à Golinhac

En vous équipant du chemin de Compostelle carte, vous comprendrez que vous avez besoin de 15 km de marche pour aller à Golinhac. En continuant avec le GR65, vous devrez vous tourner à droite pour atteindre le chemin de la Rouquette. Attendez-vous ensuite à différentes difficultés comme une montée particulièrement sévère avant de vous retrouver sur une succession de bitumes. Durant votre longue promenade, veillez à regarder tout ce qui vous entoure. Prenez le temps de savourer chaque moment et surtout de profiter du charme d’une clairière apaisante

Niché sur le plateau, le Golinhac est une petite ville qui réunit environ 400 habitants. Il s’agissait d’ailleurs d’un endroit majeur pour la seigneurie locale, notamment lors de la période féodale. Il se faisait connaître depuis le XVIe siècle grâce aux foires et aux activités artisanales qui attisaient considérablement la curiosité des paysans. Un énorme succès qui s’est étalé jusqu’à la moitié du XXe s. En tout, le lieu vous propose jusqu’à 7 hébergements. Vous pouvez, bien évidemment, privilégier les petits chalets pour vous reposer confortablement après une journée fatigante.    

 

Le long trajet jusqu’à Conques 

Pour attaquer votre projet circuit, n’hésitez pas à prendre compte du saint-jacques de Compostelle itinéraire. Il vous permettra de trouver le bon chemin pour parvenir jusqu’à conques Aveyron. Il s’agit d’ailleurs de l’un des attraits touristiques du GR65. Après que vous vous êtes référé à Saint-Jacques de Compostelle carte, vous vous trouverez rapidement sur les hauts de Campagnac. Pour voir le paysage de loin cependant, vous devez continuer votre chemin jusqu’à Espeyrac. 

Une vue dégagée vous fera profiter de la beauté de la vallée boisée susmentionnée. Votre prochain objectif cette fois-ci serait d’aller vers le Senergues. Entre-temps, vous desservirez des sentiers paresseux jusqu’à l’arrivée sur une altitude agricole. Vous êtes amoureux de la nature ? Vous avez trouvé l’endroit idéal pour l’admirer sur tous les angles. Vous serez également émerveillé entre un horizon de céréalier. De quoi profiter d’un incroyable bol d’air frais avant d’atteindre la route. En continuant le chemin de Compostelle puy en Velay conques, vous pourrez tomber en extase devant les maisons Frontromieu. 

Conques est l’un des villages les plus prisés sur le chemin de Compostelle à partir de Cahors. Il se démarque au premier abord par sa beauté et l’histoire qu’il renferme. Il est connu dans le monde entier, puisqu’il s’agit d’un carrefour de pèlerinage de renom. Il réserve d’ailleurs une multitude de surprises pour les amateurs de sports comme pour les amoureux de la culture. Les premiers pourront, en effet, faire un break en optant pour des promenades en kayak. Ce type d’activité peut se pratiquer entre amis ou en famille. Vous aurez ainsi l’opportunité de vous pâmer devant la rencontre de la rivière bordée et des falaises ciselées. Vous pourrez aussi vous mettre au cyclotourisme pour explorer la ville de façon plus écologique. 

Une fois que vous êtes au bon endroit, vous pourrez vous délecter du beau chef-d’œuvre que vous réserve la ville. Vous détecterez en un clin d’œil l’abbatiale et ses trois-clochers. Elle se différencie par sa pierre chaude. Pour avoir une meilleure visibilité sur l’ensemble, déplacez-vous sur le Belvédère de Bancarel. Le parfait mélange entre les architectures et le vert des bois est tout simplement bouleversant. Parmi les patrimoines sur Conques, la Salle du trésor, comme son nom l’indique, renferme des reliquaires d’or, de pierres précieuses et d’argent. Un rendu à couper le souffle sur l’ensemble. Vous serez également ébloui face à la pièce appelée la Majesté de Sainte-Foy. Cette statue qui date du 9e siècle dépasse toute sorte de croyance. 

Le chemin de Compostelle à hébergement gratuit existe-t-il ? Si vous voulez dormir à la belle étoile, vous pouvez opter pour le camping en vous munissant d’un équipement adéquat. Autrement, on vous recommande de vous renseigner au préalable sur l’hébergement à conques. Généralement, vous avez le choix entre 11 hébergements, selon vos préférences. Vous pouvez aller sur le site spécialisé dans le domaine afin de faire votre réservation quelques jours avant votre départ. Il ne vous restera plus qu’à poser votre valise, et le tour est joué !

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES