Dernière mise à jour: 19.06.21

 

Les randonneurs avertis et les amateurs de la grande itinérance seront les premiers à être séduit par la traversée des Pyrénées via le GR10. Il s’agit d’ailleurs de l’une des plus grandes aventures des amoureux du long voyage. Mais combien de temps faut-il pour profiter de cette belle expérience ?

 

Les bonnes raisons de traverser les Pyrénées sur GR10

Le gr10 est un chemin de plus de 900 km qui parcourt les Pyrénées, de l’Atlantique à la Méditerranée. Il regorge de vallées, de cols et de montagnes. De quoi profiter d’une belle promenade en groupe ! Il suffit d’avoir de meilleures conditions physiques et de bonnes orientations, et le tour est joué ! Bien sûr, il serait toujours préférable de vérifier la chaîne des Pyrénées sur une carte. Participer à ce long périple est également un excellent moyen de réaliser de nouvelles découvertes.

Le mélange du paysage verdoyant, du rhododendron, des pins à crochets, et des forêts de hêtre est à couper le souffle. Aussi, les lacs qui parcourent le minéral austère figurent parmi ses meilleurs atouts. D’ailleurs, vous aurez la possibilité de profiter de la beauté des sites naturels qui s’y trouvent, à savoir le cirque de Gavarnie, ou encore le lac D’Oô. En poursuivant votre chemin, vous savourerez des moments de détente dans les Cauterets, la Luz-Saint-Sauveur, et les Bagnères de Luchon. Entre la plage et les sommets qui atteignent les 3000 mètres d’altitude, on a droit à un spectacle panoramique extraordinaire. 

Quelle voie choisir pour réaliser cette traversée ?

Pour profiter pleinement de la traversée des Pyrénées, vous avez deux options. Premièrement, vous avez la possibilité de commencer d’ Hendaye à Banyuls. Étant donné que le vent accompagné de grandes dépressions souffle de l’ouest vers l’est, il serait plus prudent de le contourner. En respectant la même direction, vous aurez la chance de marcher à l’ombre de la montagne dans la matinée, et vous mettrez le soleil derrière vous dans l’après-midi, notamment durant la descente vers la vallée.

Vous pouvez néanmoins choisir la seconde option : partir de l’Est à l’Ouest. Cependant, il est conseillé de prendre la route à l’aube, justement pour se protéger efficacement du soleil. Dans tous les cas, la plupart des amis des montagnes se penchent plus pour le départ de Hendaye à cause de la multiplicité des hébergements qu’il offre. De quoi se reposer la nuit et profiter d’ une ambiance conviviale après une longue journée !  

 

La durée moyenne pour faire le GR10

La durée pour réaliser la traversée des Pyrénées varie généralement d’un randonneur à l’autre. Cela dépend également des heures de marche effectuées par jour, de la condition physique de chacun, et de son rythme. Pour les amateurs, ils pratiquent 6 h de randonnée par jour, pendant environ 50 jours.

Les professionnels, quant à eux, parviennent à marcher 8 heures par jour ou plus, pour atteindre l’arrivée sur une durée de 40 jours. Il est toutefois possible de faire un exploit et de faire une randonnée en 3 jours sur les Pyrénées. Soit vous réalisez un grand circuit des lacs autour du pont d’Espagne et de la vallée du Marcadau, soit vous optez pour le tour de Balaïtous, selon vos préférences. 

 

Combien d’heures de marche par jour ?

Parcourir le sentier de grande randonnée 10 tout seul, en famille, ou avec un groupe d’amis n’est pas toujours un pur plaisir. Pour rendre le voyage encore plus agréable, il est important de bien calculer les heures de marche par jour. Un parcours de 6 heures à 8 heures par jour paraît largement suffisant pour les randonneurs occasionnels ou professionnels.

Mieux vaut maintenir le même rythme du début jusqu’à la fin, autrement, vous risquez de vous fatiguer dès le troisième jour. En adoptant les bons gestes, vous pourrez profiter pleinement de ce pèlerinage, tout en admirant les beaux paysages qui vous entourent.   

Quelle est la saison idéale pour profiter des traversées des Pyrénées ?

La température sur le gr10 pyrénées varie en fonction de l’altitude, du mois, ainsi que du secteur géographique. Ces raisons expliquent pourquoi il est important de bien se renseigner, non seulement sur les conditions météorologiques, mais aussi sur le niveau d’ensoleillement. Généralement, les plus hauts cols sont très glissants à partir du début novembre à mi-juin.

Vous pourrez également faire face à des enneigements entre Gabas et Gourette jusqu’au 14 juin. Idem à l’autre bout de la chaîne, le Col de Coma d’Anyell. Aussi, étant donné que la température peut baisser subitement en l’espace d’une journée, il est recommandé de toujours prévoir des vêtements chauds, peu importe le climat.

En effet, la température peut diminuer pendant la nuit, au-dessus d’une altitude de 1500 m, notamment au mois de juillet ou en août. Il arrive cependant que la température atteigne ses pics. Pour y remédier, rien ne vaut une bonne bouteille d’eau. Dans tous les cas, on vous conseille de vous référer au tableau des températures suivant, pour mieux programmer votre nouvelle aventure.

 

Température maximale

 

  Altitude  Pays basque Pyrénées centrales Méditerranée
1er juin – 13 juillet 2000 m (max °C)   10 13
1500 m (max °C) 17 15 17
500 m (max °C) 20 18 20
14 juillet – 14 août 2000 m (max °C)   17 20
1500 m (max °C) 25 20 25
500 m (max °C) 28 23 30
15 août – 30 sept 2000 m (max °C)   10 13
1500 m (max °C) 17 15 17
500 m (max °C) 20 18 20

 

Température minimale

 

  Altitude  Pays basque Pyrénées centrales Méditerranée
1er juin – 13 juillet 2000 m (max °C)   -5 0
1500 m (max °C) 6 0 6
500m (max °C) 10 6 10
14 juillet – 14 août 2000 m (max °C)   0 5
1500 m (max °C) 10 6 10
500 m (max °C) 14 10 14
15 août – 30 sept 2000 m (max °C)   -5 0
1500 m (max °C) 6 0 6
500 m (max °C) 10 6 10

 

Quel est le nombre idéal de randonneurs sur le GR10 ?

L’idéal serait de partir en groupe de 10 ou de 20, afin d’explorer le gr10 ensemble. Pour aller jusqu’au bout, il vaut mieux avoir une bonne condition physique. La raison ? Certains individus commencent à 10, et arrivent à destination à deux. Toutefois, la possibilité de se pavaner seul sur le gr 10 des Pyrénées reste toujours d’actualité, bien que déconseillée. Faire un long voyage au milieu des montagnes et des lacs s’annonce en effet un peu compliqué, surtout si le danger se profile à l’horizon (blessures, malaises, etc).

Quelles sont les difficultés que l’on peut rencontrer lors de ce périple ?

Hormis les détails susmentionnés, les randonneurs se renseignent souvent sur les éventuelles attaques des ours dans les Pyrénées. Les chiffres indiquent cependant que bien qu’une vingtaine de ces mammifères rodent sur le gr10, vous ne les verrez pas. Faites juste attention à ne pas porter des manteaux en peau de laine pour ne pas les attirer.

Préparez-vous également à vous confronter au gr 10 et sa difficulté, comme le changement des températures. Durant les escalades sur les vallées, la température corporelle augmente. Vous transpirez, et vous aurez besoin de bien vous hydrater. Pour cela, n’hésitez pas à vous munir d’eau déshydratée. Vous en trouverez dans les  pharmacies. En été, la température en montagne est en baisse. D’ailleurs, le froid s’accompagne souvent d’orages.

Cela explique pourquoi la température descend de quelques degrés, en seulement quelques minutes. N’oubliez pas de mettre vos vêtements chauds pour l’occasion. Pensez à minimiser vos bagages. Prenez le strict nécessaire. De plus, il existe quelques points de ravitaillement sur le chemin, pour que vous puissiez continuer votre déplacement : 

 – Bolquère

 – Ainhoa

 – St-Jean-Pied-de-Port

 – St-Lary

 – Cauterets

 – Auzat (2 km)

 – Gavarnie

 – Luz-St-Sauveur

 – Gourette

 – Luchons

 – Aulus

 – Seix

 – St-Lizier

 – Arles

 – St-Etienne-de-Baïgorry

 – Le Perthus

 – Bagargiak (Iraty)

 – Barèges

 – Lescun

 – Arrens-Marsous

Pour éviter de vous faire attaquer par des chiens, on vous conseille de ne pas vous mettre entre le patou et son troupeau. 

 

Quel moyen de transport choisir pour la traversée des Pyrénées ?

Si vous ramenez vos petits avec vous, n’hésitez pas à savourer vos plus belles aventures de traversée des Pyrénées en voiture. Bien sûr, vous devrez suivre un itinéraire pour parcourir le GR10. Pour profiter de chaque passage, nous vous conseillons de prendre la route des cols des Pyrénées. De belles surprises vous y attendent, à savoir des sites touristiques renommés, des villages charmants, des panoramas bouleversants, etc. Posez vos valises, et participez à des activités proposées puis goûtez à des repas succulents.

Une fois que vous atteignez les sommets des Hautes-Pyrénées, vous vous plongerez dans une belle ambiance méditerranéenne. Découvrez la beauté que renferme le GR10, pendant votre traversée des Pyrénées en camping-car ! Vous pourrez vivre un moment idyllique en parcourant des villes ou des villages, en profitant des nombreuses stations thermales, et en admirant des paysages panoramiques.

À noter que vous pouvez quitter l’aventure à tout moment, ou après avoir réalisé le circuit randonnée Pyrénées de 5 jours. Voici les moyens de transport disponibles : les avions dans les aéroports régionaux, les lignes de train SNCF, et les lignes régulières de bus. 

Quel type d’hébergement choisir ?

Il existe 4 types d’hébergements :

 – Gîte d’étape

Il se trouve souvent au fond de la vallée, et à quelques minutes de l’axe routier. Ne vous inquiétez pas, les propriétaires ont l’habitude de recevoir des randonneurs. C’est pourquoi l’accueil est toujours agréable et l’ambiance conviviale. Ils vous concocteront des repas qui répondent parfaitement aux besoins de chacun. Dans certains cas, ils proposent des cuisines entièrement à la disposition des randonneurs. Pensez cependant à effectuer des réservations au préalable, et à faire le paiement en liquide ou par chèque.

 – Refuge de montagne

Contrairement au précédent, celui-ci se niche souvent à côté des grands sites touristiques. Il est parfaitement adapté pour les professionnels, comme pour les randonneurs occasionnels. Généralement, le refuge peut recevoir jusqu’à 80 personnes. 

 – Hôtel ou Auberge

Pour un confort optimal, l’hôtel ou l’auberge figure parmi les refuges des Pyrénées les plus prisés des GRdistes. Ces hébergements offrent généralement des chambres doubles. Si vous voulez, de ce fait, profiter d’une nuit de repos, vous devez payer un tarif pour deux. Ce type de refuge convient parfaitement pour ceux qui souhaitent s’isoler de tout. 

 – Camping

Après une longue journée de marche, vous méritez un repos dans des campings conçus spécialement pour vous. À part le service de nuit, vous pouvez profiter des services de laverie et de petite épicerie. Quoi de mieux que de prendre une douche bien chaude après une journée éreintante ? 

 

Quels sont les matériels indispensables pour ce long voyage ?

Que ce soit pour une randonnée sur les Pyrénées en 2 jours ou pour 45 jours, il faut se munir des accessoires et des matériels nécessaires, sans en faire trop. Ci-après une liste non exhaustive, mais qui pourrait bien vous aider à préparer la haute randonnée pyrénéenne : 

 – Chaussures

 – Pantalons

 – Chaussettes

 – Slips

 – Ceinture

 – Anorak

 – Tee-shirt

 – Sac à dos

 – Eau

 – Trousse de premiers secours

 – GPS

 – Drap de couchage

 – Papier toilette

 – Shampooing

 – Lampe frontale avec piles

 – Piles de rechange

 – Couteau suisse

 – Chapeau

 – Lunettes

 – Savons

 – Dentifrice

 – Brosse à dents

 – Briquet

 – Sifflet

 – Thermoplongeur

 – Stylo

 – Surpantalon étanche

 – Appareil photo

 – Bâton

 – Portefeuille

Gros plan des meilleurs endroits dans les Pyrénées

Le Canigou est l’une des meilleures destinations dans les Pyrénées. Cette montagne sacrée dotée d’une croix au sommet vous promet une vue inégalable, sur toute la plaine du Roussillon. Bien sûr, pour l’atteindre, vous pouvez passer par le refuge de Cortalets ou par le refuge des Mariailles. Prenez néanmoins le temps de bien vous renseigner, par rapport à l’ouverture de la piste. Ensuite, choisissez la variante qui vous permettra de vous extasier devant le Lac de Gaube.

De cette manière, vous découvrirez le col à la Hourquette d’Ossoue, et la face nord Vignemale. Profitez de votre trek pyrénées, et faites un tour à Gavarnie. Vous y trouverez la cathédrale, l’hippodrome, la fresque de l’abîme, la gueule d’un volcan, et tant d’autres encore. Enfin, il ne vous reste plus qu’à admirer la beauté du grand Vignemale. N’oubliez pas de bien vous équiper de corde et de crampon pour en profiter. Demandez à vous faire accompagner des guides dans les Cauterets.  

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES