Dernière mise à jour: 25.07.21

 

Si vous prévoyez un séjour breton, nous vous conseillons de faire un tour au Mont d’Arrée, car il fait partie des sites incontournables de la Bretagne. Vous serez époustouflé par le paysage idyllique que vous y verrez. Il s’agit d’un massif montagneux idéal pour faire une randonnée enrichissante si vous aimez grimper. Vous ne serez pas déçu de ses roches qui sortent des Landes et qui donnent l’impression d’être en Irlande. Découvrons ensemble cette région dans les lignes suivantes.

 

Les points forts des monts d’arrée

Le Mont d’Arrée est un site très apprécié par plusieurs Bretons et fait l’objet de nombreuses visites durant toute l’année. Si vous aimez aussi voyager, faites un tour dans la Bretagne intérieure, et vous repartirez avec de beaux souvenirs pleins la tête ! Il s’agit de montagnes dont le territoire est constitué par de la rocaille. Sur les monts, vous pourrez également trouver des tourbières. C’est principalement la raison pour laquelle les gens font des monts d’arrée une destination pour la randonnée. En grimpant sur les points de vue, vous aurez la chance d’admirer un très beau paysage. Vous apprécierez aussi faire un camping sur le mont d’arrée.

Les différents sentiers possibles pour une belle randonnée dans le mont d’arrée

 

1. Le Roc’h an Teuz

Pour réussir votre périple au cœur du roc’h des monts d’arrée, commencez par faire une escapade au petit village de la Feuillée que vous allez sûrement adorer. Vous pourrez y laisser votre voiture avant de partir pour votre randonnée dans le mont d’arrée. Puis, vous pourrez poursuivre votre découverte en prenant le sentier appelé Roc’h an Teuz. Ce dernier est constitué par une boucle qui fait 15 km environ. En suivant cette piste lors de votre randonnée aux monts d’arrée, vous aurez la chance d’apercevoir un joli paysage de landes ainsi que de montagnes

Faites quand même bien attention à ne pas vous perdre. En effet, le dernier quart du sentier passe par une forêt. Néanmoins, il est facile de retrouver son chemin vu que des indications très précises sont déjà fournies, ce qui pourrait vous permettre d’apprécier quand même le détour. Le roc’h des monts d’arrée fait chavirer plus d’une âme de voyageurs grâce au fait qu’il propose un magnifique contraste entre de nombreuses fleurs de printemps aux belles couleurs et la sécheresse des landes.

 

Récapitulatif :

 – Lieu de départ et d’arrivée : Village de la Feuillée (vous y trouverez des parkings gratuits)

 – Difficulté : Facile

 – Durée : Environ 3 heures

 – Parcours : 15 km

 

2. Le Mont-Saint-Michel et sentier dans les tourbières

Cette fois-ci, la randonnée dans les monts d’arrée commence par un départ au village de Botmeur. Ce sentier vous conduira au point le plus haut de Bretagne qui n’est autre que le Mont-Saint-Michel. Il importe quand même de préciser que cet endroit fait toujours partie des monts d’arrée. Ce qui rend spécial ce trajet est le fait que vous aurez la chance de traverser « Yeun Elez » qui n’est autre que le Marais de Saint Michel

Les Bretons l’appellent les marais de l’enfer. Il s’agit d’une tourbière faisant 1500 hectares. Des petits pontons la traversent et cela donne une impression de petit paradis. Pour profiter des beaux paysages des monts d’arrée et avoir une vue plongeante sur le lac de Brennilis, vous n’aurez qu’à parcourir une centaine de mètres de dénivelé.

En plus du tourisme, il est également possible de faire du parapente dans ces monts bretons. En effet, lors de vos randonnées dans les monts d’arrée, en suivant ce sentier, vous allez sûrement croiser des parapentistes. Si vous pensez participer à cette activité, il vous faut quand même retenir que pour un décollage parfait, vous aurez besoin de faire un trajet de 30 minutes à pied avec votre sac de voyage pour arriver au sommet. Néanmoins, sachez que cette région n’est pas trop venteuse et que vous ne pourrez rester en l’air que pendant 15 minutes environ.

 

Récapitulatif :

 – Lieu de départ : Village de la Botmeur

 – Lieu d’arrivée : Le Menez Mikael (Vous pouvez quand même faire une boucle et retourner au village de Botmeur)

 – Difficulté : Facile

 – Durée : Environ 3 heures

 – Parcours : 7 km pour un aller simple, 14 km si vous décidez de faire une boucle


3. Le lac de Guerlédan

En plus du mont de Bretagne Saint-Michel et les roc’h des monts d’arrée, il existe un dernier sentier qui mérite de retenir votre attention. Il s’agit du lac de Guerlédan qui a vu le jour entre les années 1923 et 1930. Étant artificiel, il s’est créé suite à la construction du barrage de Guerlédan. C’est un des lieux les plus connus quand on parle des monts d’arrée. Il propose un joli cadre pour faire une belle balade, car après 2015, il s’est avéré qu’il s’est asséché de manière totale. Cela a fait l’objet d’une grande médiatisation. Vous pourrez donc penser à effectuer un camping sur les monts d’Arrée.

La mise à sec a commencé en 1951, puis a été poursuivie tous les 10 ans jusqu’en 1985. En tout, il y a eu 4 opérations. Celles-ci ont été réalisées dans le but de vérifier l’état du barrage et pour pouvoir faire de nouveaux travaux. Suite à des analyses exécutées par des robots, le niveau d’eau a été abaissé de façon progressive.

De toutes ces opérations résulte cette grande vallée dans le mont d’Arrée. Plus exactement entre mai et novembre 2015, tous ceux qui ont rendu visite au site ont eu la chance d’observer divers vestiges. En effet, en temps normal, on pouvait voir beaucoup de maisons éclusières qui étaient englouties sous le lac.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES