Dernière mise à jour: 06.12.19

 

Pour s’assurer de garder au maximum les vertus isolantes de votre sac de couchage, il est primordial de le ranger de la meilleure des façons, que ce soit en randonnée ou à la maison. Dans cet article, nous allons vous donner quelques astuces de rangement de votre sac pendant une randonnée.

 

Les différents types de sacs de couchage      

Les sacs de couchage ont la cote depuis que ce dernier a proposé des modèles pour le grand public. Nombreux sont les adeptes de loisirs en plein air qui s’en équipent pour s’assurer de passer une bonne nuit même dans des conditions ou dans des climats défavorables. Que ce soit pour une randonnée, un camping sous tente, une nuit à la belle étoile, un bivouac, etc. il y a différentes sortes de sacs de couchage adaptées à tout type d’activité.

La capacité isolante d’un bon modèle est due à l’emprisonnement de l’air dans ses différentes couches. En effet, l’air est un très bon isolant et le garnissage du produit contribue à cette isolation.

Il existe deux types de garnissages : d’une part le duvet qui est le mode de garnissage le plus ancien tout en étant de haute qualité, et d’autre part la fibre synthétique qui a pour avantage d’être un produit plus accessible en termes de prix.

Si vous comptez camper dans des lieux froids, ou que vous comptez faire du bivouac dans  les hautes altitudes, le sac de couchage en duvet sera à privilégier, car il a une capacité d’isolation plus élevée que celui en fibre synthétique. Le seul inconvénient de ce produit c’est qu’il ne supporte pas l’humidité, car une fois humide il perd toutes ses vertus isolantes et de plus, il est assez difficile à sécher. Toutefois, il offre un bon rapport poids/volume, car il est assez léger et est très compressible. Et une fois sec, il reprend.

L’avantage d’un sac de couchage synthétique est qu’il est résistant à l’humidité et est facile d’entretien. De plus, il convient à toutes les bourses, car il est proposé au prix le moins cher. D’ailleurs, vous pourrez trouver ici une sélection des meilleurs produits.

Dans tous les cas, pour optimiser les vertus isolantes de votre couverture, nous vous recommandons de l’associer à un tapis de sol ou à un matelas gonflable pour qu’il ne soit pas en contact direct avec le sol. Ce qui aura pour but aussi de le protéger des éventuelles saletés et écorchures.

 

 

Pourquoi est-il important de bien ranger  votre sac de couchage ?

Vous vous demandez pourquoi nous faisons tout un article sur la manière de ranger un sac de couchage. Eh bien, les adeptes des loisirs en plein air vous diront que c’est un facteur primordial si vous voulez passer une bonne nuit de sommeil, dans le confort d’un sac doux et isolant.

En effet, un couchage rangé dans les règles de l’art va garder ses propriétés isolantes et vous n’en serez que ravis quand vous constaterez les bienfaits au moment du coucher. Rien ne vaut une bonne nuit de sommeil et même si vous êtes loin de chez vous, le confort de votre couchage n’en demeure pas moins important.

De plus, cela va permettre à votre article d’éviter un vieillissement ou une usure prématurée, que ce soit au niveau du tissu ou du garnissage. En effet, un sac de couchage mal rangé va perdre de son gonflant. Que ce soit dû au fait que vous n’avez pas pris la peine de le sortir de son sac de compression ou encore, que vous l’avez rangé sous des piles de couvertures, etc.

Par ailleurs, il n’est pas nécessaire de ranger méticuleusement votre couverture de camping. En effet, si vous êtes un maniaque des pliages, vous risquez de créer des pliures, qui à la longue vont produire des zones de points froids et altérer par la suite sa capacité isolante.

 

 

Comment ranger son sac de couchage en randonnée?           

Même le meilleur sac de couchage a besoin qu’on lui accorde les soins nécessaires pour que vous puissiez bénéficier de ses performances dans le temps. En effet, comme vous aurez pu le lire précédemment, un sac mal stocké perd de ses propriétés isolantes et même de son confort.

Pour éviter que cela arrive, il est primordial de suivre ces quelques recommandations quand vous partez en randonnée :

  •         Aérer le sac de couchage autant que possible

Pour que la couverture ne perde pas de son gonflant, il est essentiel de l’étaler autant que possible. Ainsi, dès que vous serez sur votre lieu de campement, nous vous recommandons de sortir votre produit de son sac de compression et de l’aérer autant que possible, tout le temps de votre campement. Toutefois, il ne faut pas le mettre en plein soleil pour éviter que le tissu ne vieillisse prématurément.

  •         Débarrasser les saletés ou le mettre à sécher

Après que vous vous soyez couché et avant de mettre votre sac à ranger, il est essentiel de le débarrasser de toute saleté. En outre, s’il est humide vous devez le mettre à sécher à l’air libre avant votre prochain départ.

  •         Desserrer les réglages

Avant de le remettre dans son sac de compression, il est préférable que l’article  soit déboutonné ou que les fermetures soient ouvertes pour qu’il soit le plus compressé possible.

  •         Ranger son sac en vrac

Contrairement à ce qui se fait d’habitude en termes de rangement, le sac de couchage n’aime pas qu’on le range scrupuleusement, que ce soit plié ou enroulé. Afin d’éviter de créer des points froids, il faut éviter les pliures régulières. C’est pour cela qu’il est conseillé de le bourrer en vrac dans son sac de compression, qui est généralement fourni avec le produit.

Ainsi, vous aurez compris que tout cela est fait afin de garder au maximum les bienfaits isolants et le confort de votre couverture. Pour allonger au maximum la durée de vie de votre produit, vous pourrez l’associer à un tapis de sol ou encore à un matelas gonflable. De plus, cela va permettre d’optimiser la capacité d’isolation du sac de couchage, et bien évidemment votre confort.