Dernière mise à jour: 15.11.19

 

Depuis de nombreuses années, la VHF a diverses utilités. Les gens s’en servent pour communiquer ou encore pour écouter de la musique. La radio VHF est présente dans les voitures, les bateaux, les systèmes de sécurité et bien d’autres, mais peu savent exactement comment elle fonctionne. Cet article vous aidera à faire la lumière sur le sujet.

 

Définissons d’abord ce qu’est une radio VHF

La VHF est l’acronyme de Very High Frequence qui se traduit par « très haute fréquence ». Elle sert à transmettre des informations d’une radio à une autre, sans connexion filaire et à une distance assez large. En général, le dispositif s’utilise dans le domaine maritime. Il permet par exemple de signaler la position d’un bateau ou encore de communiquer avec un port, mais aussi avec un autre navire. 

Il est possible d’envoyer des messages codés par morse ou tout simplement de parler dans le micro et d’écouter avec un haut-parleur ou un casque. Chaque modèle présente en effet ses propres spécificités. Toujours dans ce même domaine, la machine aide à connaître les bulletins météorologiques. Cela évitera alors aux marins de s’aventurer dans des zones où un orage aura lieu.

Le principe est le même pour les talkies-walkies. Ces appareils usent également d’une fréquence élevée pour permettre à deux personnes ou plus de discuter. Dans ce cas-ci toutefois, l’intervalle entre deux dispositifs est limité. Il faut donc rester à une certaine distance pour que la transmission soit opérationnelle.

Les voitures de police se servent aussi de ce moyen pour communiquer. Les agents gouvernementaux usent en outre de leurs propres fréquences pour parler entre eux et éviter que des personnes mal intentionnées les entendent.

 

 

Principes de base de la radio VHF

Pour transmettre des informations via la radio VHF et en recevoir, les différentes entités concernées utilisent plusieurs canaux. Quelques-uns sont à connaître pour mieux s’en servir. Il y a donc le canal 16 ou principal, qui ne s’use qu’en cas de force majeure. Il vous permettra alors de lancer un appel de détresse. Avec les canaux 06, 08, 72 et 77, vous pourrez établir une discussion avec d’autres bâtiments. 

Le 12 est spécialement dédié aux bateaux de commerce et interdit aux particuliers. Si vous avez votre propre yacht par exemple, sur le 09 vous contactez un port de plaisance. Évidemment, cette liste n’est pas exhaustive, car on peut se connecter à d’autres fréquences pour établir une discussion grâce à cet appareil. Une fois que votre navire quitte un port, mettez la radio VHF en marche. On conseille toujours de rester en stand-by sur le 16 pour porter secours, en cas de besoin.

 

Fonctionnement du dispositif

Qu’elle soit fixe ou mobile, la radio VHF fonctionne de la même manière. On y trouve des boutons universels. Il faut donc les connaître pour mieux manipuler cet appareil. Pour commencer, il y a le bouton ON/OFF. Il allume et éteint le dispositif et sert également pour régler le volume.

Vous y dénicherez aussi un autre dédié aux canaux. Il vous suffit de le tourner dans un sens pour sélectionner celui qu’il vous faut. Le Squelch aide à améliorer la réception. Braquez-le totalement d’un côté et envoyez-le doucement vers l’opposé jusqu’à ce que vous n’entendiez plus les interférences. Le 16 est un raccourci permettant d’aller directement sur le canal 16. Vous n’aurez donc pas à le chercher petit à petit pour y accéder.

 

Quelques règles d’usage

Rappelez-vous que ce dispositif n’est pas un smartphone. Son utilisation doit donc suivre quelques règles précises. Cela aidera les deux communicants à bien se comprendre et éviter les informations erronées.

Comme déjà mentionné plus tôt, le canal 16 servira uniquement pour les urgences. Il ne faut pas l’encombrer avec des discussions futiles. Pour cela, rendez-vous sur une fréquence différente. Ensuite, prononcez trois fois le nom du navire qui appelle et celui interpellé afin d’authentifier l’appel. Cela aidera en outre à bien s’identifier, mais également permettra aux autres bateaux de savoir clairement si le message qui suivra leur est adressé ou non.

Une fois que vous avez établi le lien avec le concerné, vous pourrez annoncer le sujet de la discussion. Bien sûr, il est recommandé de passer à une fréquence privée pour éviter de déranger les tiers ou de divulguer des informations importantes, si vous étiez sur une autre publique.

Afin que les deux côtés parlent dans le respect de chacun et pour empêcher un malentendu, dites toujours « à vous » une fois que vous avez fini. Chaque partie pourra alors discuter librement et écouter attentivement, assurant ainsi une meilleure compréhension et une collaboration plus efficace.

 

 

Bien choisir sa radio VHF

Le choix du modèle vous aide également à mieux comprendre l’appareil et à le manipuler plus facilement. Commencez alors par déterminer si vous voulez un article fixe ou portable. Le premier d’une puissance de 25 W peut émettre jusqu’à 40 miles, soit un peu plus de 64 km vers une station portuaire. Pour une communication avec un autre bateau, la distance va jusqu’à 24 km environ. Ce modèle possède habituellement un système de sécurité ASN.

Quant au portable, il ne dispose pas d’ASN, mais est autonome. En effet, il a une batterie qui l’alimente grâce à laquelle il fonctionne sans branchement. Il s’utilise généralement en dernier recours ou dans les endroits autres que la cabine de pilotage. Il marchera en outre sur une durée de 8 heures si vous vous en servez normalement. Sa portée est de 9,6 km en moyenne.

Insistez sur l’étanchéité du produit, ses fonctions annexes, la flottabilité ou encore l’encombrement. Ces derniers critères s’imposent surtout pour les spécimens mobiles. Pour les deux modèles, veillez à ce qu’ils disposent de sorties ASN et AIS. Cela vous permettra de les mettre en relation avec les interphones et autres VHF installés sur votre navire. Enquêtez également sur les accessoires, si vous avez acheté une radio fixe. Pour ceux qui ne savent pas encore quelle radio portable choisir, trouvez ici une sélection des meilleurs produits vendus actuellement sur le marché.