Dernière mise à jour: 17.08.22

 

Il y a un siècle de cela, Robert Louis Stevenson, un tout jeune écrivain, a parcouru à pied les Cévennes. Tout en visitant ce pays inconnu, il était accompagné de son ânesse « Modestine ». C’est à partir de ce moment que la randonnée a vu le jour et il en était le père. Une fois son périple terminé, il a publié son journal de route et a rendu célèbre le chemin de Stevenson. Découvrez dans cet article le circuit Stevenson.

 

Découvrir le chemin de Stevenson itinéraire en quelques jours :

 

1. Jour 1 : Le Puy-en-Velay

Le chemin de Stevenson par étapes commence par cette ville. Vous y trouverez différents types d’hébergements, que ce soit en hôtels ou en chambres d’hôtes. Dans le cas où vous arrivez au Puy-en-Velay en fin de matinée ou bien en début d’après-midi, vous pouvez toujours partir à la découverte des lieux historiques aux environs avant l’heure du coucher. Par exemple, il est possible de passer pour voir la cathédrale et son cloître du XIIe siècle, les différents musées, le rocher et la chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe.

2. Jour 2 : Le Puy-en-Velay à Monastier-sur-Gazeille

Entre ces 2 points, il y a une distance de 19 km qui dure environ 5 h. Le trajet est composé de 550 m de montée et de 230 m de descente. Cet itinéraire suit le tracé du chemin de Saint-Jean-François-Régis. Une fois sorti de la ville, vous allez devoir grimper sur un plateau. Vous bénéficierez alors d’une très belle vue sur le bassin du Puy. Puis, ce chemin de Stevenson se poursuit par la vallée de la Loire à Coubon avant d’arriver au Monastier-sur-Gazeille.

 

3.  Jour 3 : Le Monastier-sur-Gazeille au Bouchet-Saint-Nicolas

Cet itinéraire du gr 70 fait 24 km, prend jusqu’à 6 h et propose 650 m de montée et 350 m de descente. Selon l’histoire, c’est au Monastier que rl Stevenson a commencé son circuit avec son ânesse « Modestine ». Le sentier va vous faire traverser un plateau où quelques cônes volcaniques aux sommets arrondis ont émergé. Puis, vous atteindrez le Bouchet-Saint-Nicolas après être passé à Goudet où vous aurez franchi les gorges abruptes de la Loire.

 

4.  Jour 4 : Le Bouchet-Saint-Nicolas à Pradelles

Vous terminerez les 21 km qui les séparent en 6 h, car il n’y a que 250 m de montée et seulement 315 m de descente. En empruntant ce sentier de Stevenson, vous aurez l’occasion de découvrir dans les villages, quelques témoins de la vie de campagne d’autrefois. Par exemple, vous allez voir les maisons d’assemblée, les métiers à ferrer, les fours, les lavoirs, les croix de chemin, etc.

 

5. Jour 5 : Pradelles au Cheylard-L’évêque

Avec 390 m de montée et 420 m de descente, ces 2 points sont séparés par 22 km. Vous aurez besoin de 6 h pour arriver à destination. Durant ce temps, vous allez traverser un paysage de landes, de petits bosquets de bouleaux, de marécages couverts de bruyères et d’étendues de rochers et de pins.

 

6.  Jour 6 : Le Cheylard-L’évêque à La Bastide-Puylaurent

Cette rando Stevenson va rejoindre l’ancienne Voie Régordane située à Luc. Auparavant, ce dernier était le tronçon cévenol de vétusté route de Paris en bas de Languedoc et qui traverse le Massif central. Le trajet va ensuite se poursuivre en passant par la vallée de l’Allier qui va remonter vers l’abbaye de Notre-Dame des Neiges. En son temps, l’écrivain y a séjourné avant de bénéficier d’un accueil en hôtel à La Bastide.

7.  Jour 7 : La Bastide-Puylaurent aux Chasseradès

Pour une montée de 350 m, une descente de 200 m et seulement 13 km, ce sentier Stevenson dure entre 3 h à 4 h. Dans cet itinéraire chemin de Stevenson, vous allez devoir monter en hauteur pour atteindre « La Mourade » qui est à 1310 m d’altitude. Elle se situe en contrebas des sources de l’Allier.

 

8.  Jour 8 : Chasseradès – le Bleymard

Vous allez, sans vous en rendre compte, passer à côté des sources du Lot cachées qui se trouvent dans la forêt de résineux. Cela va se produire durant la traversée de la Montagne du Goulet qui est à 1450 m d’altitude. Avant d’arriver au Bleymard, vous ferez une descente de 690 m pendant laquelle vous pourrez contempler une belle vue sur les croupes dénudées du Mont Lozère.

 

9.  Jour 9 : Le Bleymard au Pont-de-Montvert

Il s’agit du point culminant de la randonnée chemin de Stevenson. Vous allez franchir le Mont Lozère qui est perché à 1699 m d’altitude au « Sommet de Finiels ». Cette montagne est constituée d’estives, de drailles caractéristiques et d’une vue magnifique sur 360°. Depuis cet endroit, vous avez une vue sur les Alpes à l’est, les Gorges du Tarn à l’ouest, l’ancienne province du Gévaudan au nord et les Cévennes au sud. La descente de 1015 m se termine au Pont-de-Montvert.

 

10. Jour 10 : Le Pont-de-Montvert à Florac

Ce sentier qui compose la randonnée de Stevenson gr70 fait 28,5 km en tout et dure 7 h. Le trajet est exceptionnel, car vous allez traverser les eaux claires du Tarn.

 

11. Jour 11 : Florac à Cassagnas

Sur le chemin de Stevenson, vous allez remonter la vallée de la Mimente qui va vous conduire jusqu’au village de Saint-Julien-d’Arpaon. Vous allez dépenser 4 h 30 à 5 h, car la distance entre ces 2 points est de 17,5 km.

12. Jour 12 : Cassagnas, Saint-Germain-de-Calberte à Saint-Étienne-Vallée-Française

Cette étape du chemin de Stevenson va vous plonger au cœur des Cévennes. Vous allez pouvoir observer un paysage coloré en vert et en noir si vous montez au Plan de Fontmort.

 

13. Jour 13 : Saint-Étienne-Vallée-Française à Saint-Jean-du-Gard

La randonnée Stevenson se termine par ce trajet et vous emmène à Saint-Jean-du-Gard. Il s’agit d’une charmante bourgade qui se distingue grâce à la présence du musée des vallées cévenoles qu’il abrite. Vous allez clôturer les étapes chemin de Stevenson en entrant dans le pays de la vigne et des mûriers.

Pour que vous ne manquiez de rien durant votre randonnée gr70, n’oubliez pas de bien remplir votre sac à dos randonnée, mais veillez à ce qu’il ne vous alourdisse pas non plus.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES