Dernière mise à jour: 25.02.21

 

Economique et fun à la fois, vous allez pouvoir profiter de vos vacances du début jusqu’à la fin avec un camping car. D’autant plus qu’il existe désormais une nouvelle tendance appelée camping chez l’habitant qui vous permet de camper chez des gens pendant votre voyage. Comment ça marche ? Quelle est la réglementation sur le camping-car chez un particulier ? Qu’en est-il de la location de terrain pour caravane ? Toutes les réponses sont dans cet article.

 

Le concept du camping chez des particuliers

Le camping chez l’habitant n’est pas un concept nouveau. Mais au fil des années, ce mode de camping nomade a commencé à gagner de plus en plus en popularité. Comme son nom l’indique, il s’agit de camper dans le jardin ou le pré d’un particulier. Mais la question est : chez qui camper ? En effet, la solution du stationnement en camping-car peut s’avérer être compliquée à trouver lorsqu’on est néophyte dans le domaine. Voilà la raison pour laquelle des plateformes spécifiquement dédiées à mettre en relation campeur et particulier ont vu le jour. 

Le principe est simple : ces sites de locations de jardins entre particuliers vous donnent la possibilité de louer le jardin d’un particulier. Vous pourrez ainsi y stationner votre van ou votre camping-car pendant plusieurs nuits. Pour ce faire, vous n’avez qu’à vous rendre sur une plateforme, entrer en contact avec un propriétaire et réserver un emplacement pour vos futurs voyages. Il est quand même important de noter que cet échange n’est pas gratuit. Mais le coût est de loin plus abordable que le fait de louer un hôtel ou une chambre d’hôte pendant vos vacances.

Les avantages de camper chez un habitant

Les avantages du camping chez un particulier sont assez nombreux. Outre le coût du service moins élevé que la location d’un AirBNB ou d’un hôtel, le côté communautaire collaboratif ne manque pas au rendez-vous. Ce sera la meilleure occasion d’élargir votre cercle social. D’une autre manière, il s’agit de la meilleure alternative aux campings traditionnels ainsi qu’au camping sauvage. Tous les emplacements proposés intègrent les différents services nécessaires à un camping-car. Vous aurez accès à l’eau, à l’électricité et même à la connexion wifi. La sécurité est également de mise. Vous serez à l’abri de tout danger incluant le cambriolage.

 

La législation camping car sur terrain privé

Bien que l’emplacement camping car chez un particulier soit très tendance, beaucoup ont encore du mal à adopter cette nouvelle mode de camping nomade. La raison est que la plupart des particuliers sont encore soucieux de savoir si cela est encadré par la loi ou non. Rassurez-vous, il y a bien une réglementation sur le terrain de loisir qui encadre le camping chez l’habitant. A noter avant tout que cette pratique est entièrement légale. Mais il faudra établir un contrat d’accord avec le propriétaire.

Il faudra aussi noter que l’emplacement de la caravane sur terrain privé ne doit pas être près d’un rivage ni dans un lieu classé ou sauvegardé. Ceci est clairement indiqué dans le règlement d’urbanisme. Tant que le propriétaire respecte cette restriction, il pourra louer son jardin, ses prés, ses bois autant qu’il le souhaite. Même si en tant que loueur vous avez pris la décision de transformer un terrain agricole en camping, vous êtes en droit de le louer. 

Il est également important de noter que si le propriétaire loue sa propriété (1 à 6 emplacements de tentes et de mobilhome), moins de 90 jours par an, il lui faudra faire une déclaration à sa mairie. En revanche, si le propriétaire en question compte louer plus de 6 emplacements pour une durée assez longue (excédant 3 mois), un permis d’aménager sera nécessaire. Cette loi est stipulée dans l’article R421-23 du code de l’urbanisme.

 

Qu’en est-il du revenu de l’habitant-loueur ?

Les revenus que les habitants-loueurs gagnent de la location de ses emplacements sont considérés comme étant des revenus micro-foncier dès lors qu’ils ne dépassent pas 15.000 euros par an. Mais il faudra les déclarer au fisc dans la case 4BE de la déclaration 2042 d’impôt sur le revenu. Pour ce qui est des frais de charge, ils feront l’objet d’un rabattement de 30%. 

Dans l’optique où vos revenus ne dépassent pas 760 euros par an, ne vous inquiétez pas. Vous allez être exonéré d’impôt. Qu’en est-il de l’assurance ? Il est vrai que pour garantir le respect des emplacements qu’il loue, le propriétaire est en droit de demander aux loueurs leur assurance. Ce sera une façon de s’assurer qu’il sera couvert si des dommages ont été causés sur sa propriété pendant le passage des campeurs. 

Le top des meilleures plateformes de mise en relation propriétaire-loueur et campeur

Sur le web, plusieurs sites peuvent vous proposer cette mise en relation campeur-loueur. Mais pour être certain de bénéficier d’un service et d’un emplacement à la hauteur de vos attentes, il vaut mieux se fier aux sites les plus plébiscités et les plus recommandés. C’est comme si vous alliez chercher le meilleur site de comparatif outil multifonction.

Dans la ligne de mire des campeurs se trouve Gamping. Inventé par Joseph Léopold, le site propose aujourd’hui plus de 10.000 emplacements disponibles en France et en Europe. Après Gamping, vous avez Home camper. Il s’agit d’une plateforme de location de jardins qui vient récemment de faire son apparition sur la toile. Créé par Etienne et Stéphane, le site permet de mettre en relation des voyageurs venus du monde entier et les proposent de découvrir un patrimoine rural et régional hors des sentiers battus.

Quelle que soit la plateforme que vous choisirez, assurez-vous de choisir un jardin qui sera à la hauteur de vos attentes. N’hésitez pas également à vous baser sur les avis que les campeurs ont laissés en commentaire.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments