Dernière mise à jour: 19.06.21

 

Le sentier Martel est l’un des sentiers les plus prisés des randonneurs. Avec une longueur de 16 km, il convient parfaitement pour passer du temps en famille. D’ailleurs, il peut être parcouru pendant seulement 5 heures, y compris les temps de pose et l’admiration des paysages environnants.

 

Sentier Martel : petite historique

Le sentier Martel fut découvert par un pionnier français dénommé Édouard Alfred Martel. Tout a commencé lorsqu’il était chargé d’une mission avec son équipe dans le Verdon, en 1905. Un an plus tard, il revenait au même endroit avec les équipements adaptés. En 1928, un certain Robert de Joly fit un meilleur exploit, en réalisant une traversée complète des gorges du Verdon, avec un canoë en caoutchouc.

Ce n’est que plus tard, soit dans les années 1988 que le sentier fut aménagé par le Touring Club de France. Il a été nommé Sentier Martel en souvenir de celui qui l’a découvert. Il a ensuite été baptisé à nouveau « le Sentier Blanc-Martel » en l’honneur de l’Isidore Blanc, qui d’ailleurs, fit partie de l’expédition de 1905 susmentionnée. 

Gros plan des itinéraires à suivre pendant la randonnée

Visiter les gorges du Verdon sur le sentier Martel est toujours une partie de plaisir, pour les randonneurs occasionnels, comme pour les professionnels. Pour profiter au mieux de cette exploration, voici les itinéraires à suivre :

 

Chalet La maline : le point de départ

Pour atteindre La Maline, qui est le point blanc gorge, il est recommandé d’opter pour le sentier blanc martel en navette, et bien sûr de stationner votre véhicule dans un endroit dédié. 

 

 – Descente vers le Verdon

Ce trajet dure environ 45 minutes à une heure, en fonction de votre rythme. Attendez-vous à de l’alternance de chemins blancs caillouteux et des sols souples. Vous apercevrez ensuite un belvédère qui vous donnera une vue imprenable sur la passerelle de L’Estellié. Vous allez également passer par un escalier, qui vous mènera vers la barre rocheuse d’Issane. Pour profiter du soleil au lit du Verdon, il vaut mieux partir de bon matin vers 8 heures. Quand vous atteignez la fourche, tournez à gauche.

 

 – Pré d’Issane

La plage idyllique du Pré d’Issane est un endroit incroyable, dans cette traversée du sentier Martel Verdon. Elle est riche en galets gris et blancs. Il s’agit d’ailleurs de l’endroit qui vous donnera accès au bord du Verdon.

 

 – Mescla

La Mescla est un endroit magnifique où se rencontrent l’Artuby et le Verdon. Néanmoins, son accès reste interdit bien qu’il soit l’un des plus beaux sites du sentier Martel Verdon. Il suffit de l’admirer de loin, et le tour est joué ! 

 

 – Brèche Imbert

Après la rivière et un pic de 150 m se trouve la Brèche Imbert. Pour y accéder, il faut passer par une montée assez raide, ou via un escalier métallique de 100 mètres avec 252 marches. Ce dernier vous facilitera toutefois le passage. Vous pourrez ensuite profiter de la vue, et admirer en même temps la piscine naturelle sous vos pieds. En continuant le chemin, vous découvrirez les falaises d’Escalès. 

 

 – Les tunnels du couloir Samson

Après une heure et demie de randonnée, vous découvrirez la partie la plus impressionnante mentionnée sur le verdon carte, dans les Gorges du Verdon. On parle plus précisément du couloir Samson. Un endroit incroyable dans lequel vous allez franchir le Tunnel des Baumes, puis le Tunnel de Trescaire de 110 m, et enfin le Tunnel du Baou de 670 m.

L’intérieur de ce dernier est très intéressant, étant donné qu’il s’ouvre sur un belvédère qui offre une vue à couper le souffle sur le Verdon. À noter qu’il vous faut une lampe torche pour traverser les tunnels. Il ne vous reste plus qu’à franchir le Baou, pour accéder au parking du Samson, et à aller au Point Sublime en empruntant le GR4. 

 

Quels sont les matériels indispensables pour cette aventure ?

Pour profiter au maximum de votre randonnée dans le sentier Martel Verdon, il est important de bien s’équiper. Premièrement, il vous faut une bouteille d’eau de 1,5 à 2 L par personne, car la route sera longue. On vous conseille également de vous munir d’une lampe torche. Cette dernière vous servira lorsque vous traversez le tunnel.

À noter qu’une lampe d’un téléphone portable suffit amplement pour le trajet. Vous devez, par ailleurs, vérifier les Gorges du verdon sur une carte avant votre départ. Ensuite, pensez à votre confort, ainsi qu’à celui de vos enfants. Cette raison explique pourquoi il est indispensable de porter des chaussures et non des sandales ou des claquettes.

Aussi, étant donné que vous parcouriez des endroits à l’ombre et au soleil, il serait plus prudent d’apporter des vêtements chauds et légers. Un petit sac réservé pour le piquenique est un détail à ne pas négliger, car vous n’en trouverez pas sur le lieu. Enfin, privilégiez l’usage d’une boussole, notamment si vous n’avez pas le sens de l’orientation. Cet accessoire vous évitera de vous perdre. Pour vous simplifier la tâche, on vous conseille de mettre tous ces matériels dans un sac de trail, puisqu’il allie praticité et confort.

Les différentes activités dans les gorges du Verdon

Parcourir le Verdon est une randonnée pour un débutant. Ainsi, pour savourer votre séjour, n’hésitez pas à aller dans les endroits les plus prisés du sentier. Pour mieux vous retrouver, pensez à utiliser le repère du lac du Verdon sur la carte. De cette manière, vous découvrirez facilement la meilleure destination pour les baignades, comme le lac d’Artignosc. Le lac de Castillon, quant à lui, peut vous séduire, non seulement par sa beauté, mais aussi par les nombreuses activités qu’il vous propose. Vous pourrez opter pour une balade en canoë ou sur le bateau, selon vos préférences. Si vous êtes amoureux des skis nautiques, vous avez trouvé le bon endroit. 

 

Les points à prendre en compte pour faire le sentier du Martel

Le sentier blanc Martel réserve de nombreuses surprises à ses visiteurs. Notez cependant qu’il faut faire attention à certains passages, comme l’escalier métallique ou le Pas d’Issane. Soyez également prudent lorsque vous vous trouvez dans les tunnels. Les sols ont tendance à être un peu glissants et parsemés de pierres. Enfin, étant donné qu’il n’y a aucun point d’eau comme la fontaine dans les gorges, pensez toujours à vous munir d’une bouteille d’eau.  

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES