Dernière mise à jour: 06.12.19

 

Dans le tir sportif, une longue-vue permet de vérifier à distance les points d’impact sur la cible. Elle doit être de bonne qualité et sa performance devra offrir à son utilisateur un confort maximal.

 

Les performances d’une longue-vue

Une longue-vue est un instrument d’optique monoculaire servant à agrandir l’image d’un objet lointain. Contrairement à une jumelle, il ne dispose que d’un seul objectif. Il ne fait que capter la lumière et ne peut donc pas corriger les perturbations optiques atmosphériques.

Moins grand qu’un télescope, il sert surtout à faire des observations terrestres. C’est pour cette raison qu’il est très utile lorsque vous pratiquez le tir sportif. Il vous permet aussi d’observer de loin les impacts de vos projectiles et de corriger votre tir. Ce type de matériel dispose d’un grossissement supérieur à celui d’une jumelle, dépassant souvent un agrandissement de 20 fois. Le grossissement d’une longue-vue est noté sur sa coque suivant la notation A-B et C. « A » est le grossissement minimal, « B » le grossissement maximal et « C » le diamètre de la lentille. Cet agrandissement est important, car les cibles qui sont appréciées par ce matériel se situent souvent à plus de 100 m. Le point d’impact d’une balle située à une telle distance est difficile à cerner. Il est donc utile d’avoir le plus grand grossissement possible.

Pour les cibles dépassant les 100 m, il est nécessaire d’avoir une longue-vue disposant d’un grossissement élevé et capable de conserver une bonne qualité de vision. Il faut savoir que plus le grossissement d’une longue-vue augmente, plus la luminosité qu’elle capte diminue. Dans des conditions de faible luminosité, une longue-vue de 20x ou 30x sera nécessaire pour capter le plus de lumière possible. En revanche, il aura moins de précision. Pour gagner en précision, sur une distance de 100 m, une longue-vue ayant un diamètre d’objectif situé entre 60 et 65 mm sera suffisante. À plus de 100 m, il faudra un diamètre autour de 80 m. Dans des conditions de luminosité adéquate, une longue-vue de 40x à 50x sera parfaite. Mais en augmentant le grossissement, le poids de l’appareil peut aussi être plus conséquent. Et si en plus vous choisissez le plus grand diamètre d’objectif, il n’y a pas que le poids de l’appareil qui augmente, mais aussi son prix. Il est donc important de trouver le bon équilibre entre le prix, la performance et le confort.

 

 

Le confort d’utilisation

Il existe deux types de longues-vues sur le marché, à savoir celle dite droite et une autre qui est appelée coudée. Le choix entre ces deux modèles dépend du confort de chacun quant à leurs utilisations. Les modèles droits sont plus intuitifs, car leurs utilisations sont proches de celles des jumelles. C’est un modèle compact et classique qui rend malgré tout difficile l’observation de sujet en hauteur.

Les modèles coudés quant à eux permettent d’observer plus facilement les objets en hauteur. De plus, ils peuvent s’utiliser avec des trépieds de 20 cm de hauteur pour les tirs couchés. Du fait de leur forme, ils sont cependant plus volumineux et nécessitent plus d’espace dans votre sac.

Si votre longue-vue pèse quelques kilos, alors il vous faudra sûrement investir dans un trépied. Ces quelques kilos en trop rendent plus difficiles son transport et son utilisation. Le trépied peut cependant servir même pour les appareils de faible poids. En effet, les effets de tremblement, dûs à votre corps ou votre main, sont amplifiés selon le grossissement de l’appareil. En vous servant d’un trépied, les images ne trembleront plus, car le trépied est entièrement immobile contrairement à votre corps.

Le type de trépied choisi devra aussi convenir à votre position de tir. Pour le tir couché, il faudra un trépied situé à la bonne hauteur pour que le tireur soit à l’aise. La longue-vue posée sur ce trépied devra être un modèle coudé à 45º pour que le tireur n’ait pas à se hisser par-dessus. Il devra y avoir un collier de fixation pour fixer la longue-vue et permettre de la faire pivoter sur l’axe du trépied. Il sera ainsi possible pour le tireur d’ajuster sa vue sans avoir à déplacer le trépied.

Pour les porteurs de lunettes, l’appareil devra disposer d’un œilleton afin qu’ils puissent s’en servir avec leur lunette. Autrement, ils devront s’informer sur les propriétés de la longue-vue et voir si elle leur permet de l’utiliser sans lunette.

Un autre point de confort essentiel est la présence d’un zoom. Le zoom permet de modifier le grossissement de la longue-vue. De cette manière, il sera possible d’adapter le grossissement en fonction de la luminosité. Un instrument sans zoom n’est pas recommandé.

 

 

Le prix

Le prix d’un appareil indique souvent sa qualité et ses performances. Les modèles bon marché peuvent en effet vous offrir un minimum de confort. Si vous utilisez votre longue-vue pour des tirs de moins de 100 m, il existe des modèles à bon prix sur le marché. Ce sont ceux ayant des diamètres moyens de 80 mm avec un zoom de type 16-48 et un faible poids. Ils seront suffisants pour distinguer les quelques mm laissés par l’impact du projectile tiré.

Si vous tirez sur des cibles situées à plus de 200 m, une jumelle plus coûteuse sera nécessaire. Le gain de performance est accompagné par une hausse de prix considérable. Une jumelle coûtant plus de 1 000 € est forcément plus adaptée à des conditions d’utilisation variées. Elle offre donc une qualité d’utilisation plus grande que vous l’utilisez pour le tir, l’observation de la nature ou l’astronomie. Pour sentir les différences, vous pouvez effectuer quelques essais comparatifs avec un modèle bon marché.

Parmi les longues-vues les plus coûteuses sur le marché se trouvent celles équipées de verres ED (extra basse Dispersion). Ceux-ci ont une meilleure gestion de la lumière et permettent d’en équilibrer les contrastes. Les effets tels que les aberrations chromatiques sont eux aussi diminués. Pour des observations sur de longues distances, elles sont parfaites.

Afin d’obtenir une image plus précise et plus lumineuse, les modèles haut de gamme sont les plus adaptés. Toutefois, il ne faut pas dépenser toutes ses économies dans le seul but d’avoir une bonne longue-vue. Fixez-vous un budget limite et choisissez l’appareil qui le respecte tout en vous offrant un maximum de confort. Mettez-vous en tête que la meilleure longue-vue n’est pas toujours la plus chère.