Dernière mise à jour: 06.12.19

 

Malgré la grande qualité d’un couteau suisse, il finit par s’user et salit au fil des usages. En effet, ce dispositif sert dans de nombreuses situations. Afin d’éviter que son état se dégrade et qu’il perde tout son charme, vous devez l’entretenir correctement en suivant ces quelques recommandations.

 

Nettoyer le couteau suisse

Un couteau suisse a besoin d’être nettoyé régulièrement après chaque utilisation. En le conservant au propre, vous allez limiter les dégâts liés aux salissures et à l’usure. Cette opération est également recommandée en vue d’améliorer la durée de vie du dispositif. Le premier facteur qui entraîne la dégradation de ce matériel est la rouille qui est due principalement à l’accumulation de l’humidité. Ce problème pourrait donc s’accentuer si votre couteau est souvent en contact avec l’eau. Si c’est le cas, alors il faudra que vous soyez très attentif pour éviter que l’outil s’abîme trop rapidement.

Lorsque vous constatez que les outils ainsi que les lames sont rouillés, n’ayez crainte puisque cette situation pourrait encore s’arranger. Afin d’y remédier, vous avez le choix entre deux solutions bien distinctes. Dans le premier cas, vous pouvez utiliser des produits de nettoyage de rouilles qui sont généralement commercialisés dans les magasins de couteaux. Il vous suffira de choisir parmi les nombreuses marques qui proposent ce genre de produit. Au cas où vous n’avez pas d’idée sur la marque à choisir, n’hésitez pas à faire quelques recherches sur internet pour être fixé. Toutefois, l’acquisition de ce produit requiert un investissement supplémentaire.

Par contre, si vous n’avez pas les moyens financiers alors rassurez-vous puisqu’il existe quelques astuces de grand-mère qui sont très efficaces pour remédier à ce problème. Vous pouvez par exemple prendre une pomme de terre et la couper en deux. Après cela, il suffit d’utiliser la moitié pour frotter la surface des outils et de la lame. Vous allez constater que le résultat est immédiat, car l’amidon contenu dans ce légume agit afin d’éliminer rapidement la rouille. Sinon, vous pouvez aussi utiliser d’autres produits comme le gros sel ou encore du vinaigre blanc.

Il peut également arriver que vous ayez acquis un bon couteau suisse, mais qu’il n’ait pas servi depuis longtemps. À ce moment, il y a plus de risque pour que son mécanisme se bloque au fil de l’usage à cause de l’accumulation de la poussière. Afin de rendre à nouveau les charnières fonctionnelles, prenez d’abord de l’eau tiède que vous versez dans un récipient avec du liquide vaisselle. Ensuite, faites plonger le couteau en prenant soin de sortir et de refermer tous les outils jusqu’à ce qu’ils soient complètement propres.

 

 

Sécher et huiler le couteau suisse

Un mauvais entretien pourrait tout gâcher, même si vous avez à votre disposition le meilleur modèle. Lorsque vous avez minutieusement suivi les consignes liées au nettoyage, n’oubliez pas de bien rincer le couteau. Aussi, l’étape du séchage est essentielle pour garantir le bon fonctionnement du dispositif. Pour ce faire, il faudra vous munir d’un chiffon microfibre doux pour frotter un à un tous les outils. Après cela, faites de même pour la partie interne et externe du manche.

Vous pourriez avoir quelques difficultés à atteindre les coins du couteau au moment du séchage. Dans ce cas, utilisez tout simplement un sèche-cheveu ou un coton-tige afin d’éliminer les traces d’humidité restantes. N’oubliez pas de faire le tour de toutes les parties du couteau pour s’assurer qu’il est nickel.

Lorsque vous testez les outils, vous allez certainement constater qu’ils sont assez difficiles à manier. Pour régler ce problème, pensez à huiler l’ensemble afin qu’il soit à nouveau simple à utiliser. Après cela, la lame ainsi que les outils s’ouvriront et se fermeront correctement. Vous aurez donc besoin d’acquérir un lubrifiant destiné pour cette opération. Au cas où vous avez acquis un couteau provenant d’une grande marque, celle-ci propose généralement des huiles compatibles. Par conséquent, renseignez-vous à ce sujet au moment d’acheter votre canif. Sinon, choisissez de préférence une huile sans odeur et qui ne présente aucun danger pour la sécurité alimentaire. En effet, il peut arriver que vous vous serviez du couteau pour découper de la nourriture. De plus, privilégiez également les huiles qui s’accompagnent de propriétés anticorrosion afin de conserver le dispositif. Une fois que vous avez à votre possession l’huile, versez tout simplement une goutte sur la zone située entre le ressort et la pièce.

 

Affûter le couteau suisse

Ce n’est pas parce que vous avez acquis un couteau suisse bon marché que vous devez négliger son entretien. Si vous utilisez votre outil depuis plusieurs années, vous allez constater que la lame s’émousse et qu’elle n’est plus aussi efficace qu’avant. Si cela arrive, rassurez-vous puisqu’il existe des solutions qui permettent d’y remédier. En effet, vous n’êtes pas obligé de jeter votre couteau si vous constatez qu’il a perdu son efficacité.

Ceci dit, n’oubliez pas de l’aiguiser régulièrement afin qu’il puisse venir à bout des tâches que vous lui confiez. D’ailleurs, il existe plusieurs outils qui permettent de réaliser convenablement l’affûtage. L’utilisation d’un affiloir à couteau est recommandée puisqu’il est simple à manier. Si vous cherchez un moyen plus rapide, alors optez pour une pierre en céramique. Un fusil à aiguiser est également incontournable pour ce genre d’opération. Cependant, il peut s’avérer un peu difficile à employer lorsque vous n’y êtes pas encore habitué.

 

 

Quelques conseils d’entretien supplémentaires

Si vous tenez à ce que votre couteau conserve ses aspects des premiers jours, lavez-le immédiatement après qu’il ait servi. Ainsi, vous allez réduire l’apparition des tâches qui pourraient persister avec le temps.

La plupart des modèles de couteau fabriqués par de grandes marques peuvent passer au lave-vaisselle. Ceci dit, pensez à vous renseigner à ce sujet lors de l’achat. Avant d’y mettre le dispositif, n’oubliez pas de le rincer. Ensuite, évitez l’utilisation de produit de nettoyage trop agressif pour empêcher l’apparition des tâches. Aussi, dès que le cycle du lavage prend fin, ouvrez rapidement l’appareil. Il faut savoir que la condensation et la vapeur qui est produite pendant le processus favorisent le phénomène de corrosion qui attaque directement les lames. Face à cela, elles pourraient facilement perdre en efficacité.

Ces conseils vous faciliteront la tâche au moment de passer à l’entretien de votre couteau suisse. Dans tous les cas, prenez en compte les recommandations du fabricant afin de connaître les bons gestes à adopter pour conserver le dispositif en bon état.