Dernière mise à jour: 28.10.20

 

L’aménagement paysager est pour certains un emploi à plein temps, et une passion pour d’autres. Et comme tout art, créer des chefs d’œuvre dignes des magazines requiert des matériaux de qualité et surtout de l’imagination. Si vous aimez les allées et les plantes bordées ou recouvertes de jolis galets, nous vous soufflons quelques bonnes adresses et astuces dans cet article.

 

Pourquoi des galets ?

Si vous avez déjà passé plusieurs étés sur une plage, vous aurez sûrement remarqué ces pierres rondes ou plates de différentes couleurs se mêlant au sable. Dans les foyers ou les magasins, on les retrouve souvent dans les pots de fleurs et les jardinières parmi les cactus et autres plantes décoratives.

Dans l’art du jardinage, les spécialistes s’en servent pour compléter le cadre déjà bien rempli de belles couleurs. Ils y apportent un contraste et mettent en valeur tout ce qui les entoure. Les galets remplissent plusieurs fonctions dans un jardin comme border une allée ou un chemin ou encore contenir des plantes qui poussent un peu trop et risqueraient d’envahir tout l’espace sinon.

 

La plage et les points d’eau : les endroits les plus propices

Au cours d’une randonnée en forêt ou à la plage, on peut tomber sur de beaux spécimens et on pourrait être tenté de les ramasser. Faites attention, cependant, car cette activité est interdite en France et les sanctions peuvent aller jusqu’à 1500 euros, selon l’importance de l’infraction. 

Donc, au lieu de parcourir des kilomètres de plage pour trouver les galets dont vous avez besoin, étalez votre serviette de plage, et allongez-vous pour vous bronzer confortablement. D’ailleurs, nous avons cherché pour vous les meilleures offres concernant ladite serviette de plage, si vous n’en avez pas encore le modèle dernier cri. Vous aurez la possibilité d’obtenir des cailloux colorés à la jardinerie du coin ou dans une boutique qui vend des articles de piscine.

Vous avez remarqué, sans doute, qu’il existe différentes sortes de galets selon la pierre qui les compose : granite, calcaire, marbre. Des couleurs, il y en a aussi pour tous les goûts (noir, blanc, beige, jaune, rose, rouge, et bien d’autres) comme pour les formes (rond, ovale, plat). Il est toujours bon de varier le contenu de son panier, c’est tout à fait logique. Un espace avec une tonne de galets qui se ressemblent les uns des autres perdrait en cachet. 

Comment disposer les galets ?

Une fois que vous aurez décidé des galets qui orneront votre coin vert, voici comment les arranger afin d’obtenir le plus bel effet. Au début, pensez à réunir plusieurs outils afin de vous simplifier le travail comme un râteau. Avec ce dernier, vous disperserez les galets amassés sur un point plus rapidement. Une brouette servira à les transporter d’un endroit à un autre. 

N’oubliez pas le mètre et le tabouret qui rendra votre séance de jardinage plus confortable. Nous ne mentionnerons plus le papier et le crayon, car bien avant d’aller acheter vos galets, vous auriez déjà dû dessiner votre projet sur une feuille. Si vous transportez vos galets dans une camionnette, renversez-les à un endroit stratégique, à plus ou moins égale distance de tous les points de remplissage et loin des plantes.

Il vous faudra bien calculer la quantité au mètre carré dont vous avez besoin et par couche. D’habitude 1 m2 requiert 100 kg de galets pour une couche assez épaisse. Pour des formes circulaires, comptez approximativement. Une seule couche ne vous suffira pas à poser au sol pour le camoufler. Prévoyez-en deux au minimum ou plutôt 2 cm. Rajoutez toujours une petite marge, car vous vous retrouveriez dans de beaux draps si vous tombiez à court de galets en plein ouvrage.

Une fois arrivé à destination, utilisez un seau pour les étaler petit à petit sur le long de vos allées par exemple ou tout autour de vos arbustes et vos fleurs. Ensuite, arrangez-les à la main, ou à l’aide d’un râteau aux bords pas trop saillants afin de ne pas risquer d’écailler vos pierres. Vous pouvez aussi vous servir d’une pelle pour les sortir du seau ou du bac.

Ceux qui désirent réaliser des mosaïques devront préparer du sable fin et du ciment. Dans n’importe quel mélange, appliquez toujours la règle du quart, c’est-à-dire que la proportion du sable devrait être 4 fois plus que celle du ciment. Si vous voulez par exemple remplir une allée de 1 m2 de 10 cm de profondeur, vous aurez à préparer 20 kg de mortier. Arrosez d’un peu d’eau jusqu’à ce que la texture colle bien. 

Faites bien attention à ne pas recouvrir les galets. Ils doivent rester bien visibles, donc gardez un seau rempli d’eau et une éponge volumineuse pour vous débarrasser du surplus de ciment au cas où cela baverait sur les côtés. Une fois que vous avez fini, ou afin de gagner du temps, par section, positionnez-vous à l’entrée ou au portail pour avoir une vue d’ensemble de votre œuvre et peaufinez.

 

Préparer le terrain

Assainissez l’endroit où vous envisagez d’installer vos galets, désherbez, dépoussiérez, arrachez les buissons. Si vous projetez d’installer des galets sur une petite colline par exemple, ne perdez pas de vue que s’il pleut, ces derniers pourraient finir en bas à cause de l’eau qui les aura changés de place. Pensez à tous ces détails avant de vous mettre au travail. Si vous craignez que les mauvaises herbes ne viennent gâcher votre décor, étalez au préalable une toile de paillage avant d’y disposer les pierres.

 

Apporter sa petite touche personnelle

Il se peut que vous soyez tombé amoureux d’un jardin exotique en feuilletant un magazine, en visitant une page de voyage et que vous vouliez reproduire exactement le cadre chez vous. Pour certains, c’est beaucoup moins facile. Mais pas besoin de se compliquer la vie pour trouver de quoi embellir son jardin, observez votre environnement quand vous sortez courir par exemple, ou quand vous promenez votre chien.

Marchez dans les parcs et basez-vous sur ce que vous avez vu. Après, une fois rentré chez vous, vous pouvez y rajouter votre empreinte en barbouillant les pierres de jolies couleurs à titre d’illustration.  

 

 

S'abonner
Notifier
guest
2 Comments
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
manivelle
manivelle
2 months ago

un article très sympas, sauf qu’il est interdit de ramasser des galets et cailloux dans la nature..

Dora
Admin
Dora
2 months ago
Reply to  manivelle

Bonjour,

Merci d’avoir pris le temps de commenter sur notre article. Effectivement, cette activité est punie par la loi et nous avons actualisé notre article en précisant aussi l’amende que l’on risque de payer pour l’infraction.

Bien à vous !
L’équipe depleinair.fr