Dernière mise à jour: 15.11.19

 

Se lancer dans une aventure garantit des souvenirs inoubliables. Mais tout type d’expédition nécessite un matériel adéquat. Si vous prévoyez de partir pour un voyage dans le désert, quelques accessoires vous seront indispensables, non seulement pour mieux en profiter, mais aussi pour votre sécurité et votre confort. Voici alors une liste des objets à se procurer avant le départ.

 

Une gourde bien remplie

Lorsque vous vous trouvez dans un lieu aussi inhospitalier que le désert, la déshydratation vous guette à chaque moment. Une gourde d’eau s’avère donc nécessaire pour éviter que cela se produise. Vous pourrez ainsi vous désaltérer de manière régulière afin de rester en forme.

Mais dû au fait que le voyage à pied s’annonce plus palpitant que de se trouver en voiture (à moins d’aller vraiment loin), il faut un article léger et peu encombrant. Vous n’allez donc pas transporter un bidon de 5 litres, car cela vous fatiguera rapidement. Il sera alors primordial d’économiser l’eau pendant le parcours. Pour vous empêcher de boire une grande gorgée et de terminer la gourde assez vite, l’usage d’une pipette s’impose. Cela vous aidera à vous contrôler facilement.

 

Des protections pour la tête

Faites l’acquisition d’un chapeau présentant des bords bien grands pour vous protéger des coups de soleil. On recommande généralement un article en toile-foulard, mais tant que le produit ne maintient pas la chaleur à l’intérieur, il conviendra.

Même dans un milieu de ce genre, les nuits se refroidissent de temps en temps. Procurez-vous alors un bonnet pour garder votre tête au chaud. Cela vous semble étrange, mais sachez qu’environ 20 % de la chaleur corporelle sort par cette partie de votre anatomie.

Mettez aussi vos yeux à l’abri en portant des lunettes de soleil. Vous ne craindrez donc pas les rayons éblouissants et les poussières qui s’envolent après un coup de vent. Assurez-vous d’avoir des gouttes oculaires pour nettoyer la rétine après une tempête. Une crème solaire pour le visage ne serait pas non plus de trop si vous avez la peau sensible.

 

 

Du cou au torse, en passant par les mains

Un large et léger foulard vous aidera grandement. Il gardera le cou à l’abri, empêche la poussière d’entrer dans les habits et servira pour recouvrir la bouche et le nez, en cas de tempête de sable. Sachez que les gens du désert ont l’habitude de porter un shemagh, mais le keffieh conviendra également.

En ce qui concerne votre buste, préférez une chemise en polyester et en coton mélangé. Elle doit être légère et s’adapter au climat de l’environnement. Cela permettra en effet à l’air de passer au travers pour réduire la transpiration. Optez en outre pour des manches longues, évitant ainsi à vos bras de brûler au soleil ou d’être agressés par la poussière.

Évidemment, vous pouvez choisir un t-shirt si cela vous semble pratique. Assurez-vous toutefois qu’il présente les mêmes propriétés que la chemise mentionnée précédemment. Toujours en cas de baisse de température, un vêtement intérieur et une veste vous sauveront la mise.

Des gants vous serviront également pour les mains. Une paire vous protègera des éraflures, en particulier durant la nuit, quand vous ne voyez pas grand-chose. En effet, le sable cache parfois des choses tranchantes juste en dessous de la surface.

 

Pour les jambes et les pieds

Lorsque vous vous trouvez là-bas, excluez l’usage des joggings et des jeans. Préférez plutôt un pantalon large qui permettra à l’air de circuler à l’intérieur. On recommande par ailleurs un article avec une matière légère pour ne pas transpirer excessivement quand le soleil se trouve à son zénith. Par ailleurs, il est possible de choisir un pantacourt, car il couvrira suffisamment la partie inférieure de votre corps, tout en laissant une grande ouverture pour minimiser la chaleur.

Et pour vos pieds, préférez des chaussures de randonnée avec chevillière. La légèreté et la matière respirante vous promettent un bon confort. Les côtés montants vous apporteront un soutien optimal, car le sable n’est pas stable. Certains optent même pour les bottes afin d’éviter que les épines du désert ne leur fassent du tort.

 

 

Dans le sac à dos

Il va de soi que le port d’un sac spécial assure une grande praticité lors d’un voyage au milieu du désert. Mais il faut également le remplir avec quelques accessoires utiles pour rendre le trajet aussi agréable que possible.

Si vous prévoyez d’y rester quelques jours, un couchage s’impose. Optez pour un modèle dans le style sarcophage, car il est facile à ranger, léger et maintient votre corps à une température normale. Une nuit de sommeil complète vous apportera en outre suffisamment de force pour attaquer la journée suivante.

Pour éviter les soucis causés par les tempêtes de sable nocturnes, amenez une tente. Choisissez un modèle qui vous encombrera le moins en randonnée, mais qui vous assure un bon confort lorsque vous dormez. Les accidents arrivent souvent au moment où on s’y attend le moins. Prévoyez donc toujours une trousse de secours dans votre paquetage. Une simple écorchure peut vite s’infecter avec la chaleur et le sable qui vous entoure.

Pour l’observation, une paire de jumelles sera nécessaire. Ce type d’accessoire se classe parmi les plus pratiques, car il vous permet de regarder à l’horizon et de savoir si telle ou telle direction vaut le déplacement. Vous pourrez également admirer certaines espèces animales qu’on ne peut pas approcher. Vous aurez la possibilité de voir une tempête de loin et de vous préparer. Et pour immortaliser votre parcours, n’oubliez pas d’apporter un appareil photo.

Pensez à amener un couteau multifonction. Ce genre d’article rendra le voyage moins rude, car il vous permettra d’ouvrir des boîtes de conserve, de tailler le bois pour le feu et bien plus encore.

D’autres articles vous serviront aussi dans le désert, comme le papier toilette, des lingettes pour un semblant de douche, un briquet afin d’allumer le feu et une torche pour vous éclairer durant la nuit. On trouve aujourd’hui des sites proposant un bon kit de survie, vous offrant ainsi le nécessaire.

En outre, prévoyez des barres énergétiques en plus de la nourriture que vous avez déjà apportée. Vous risquez d’en avoir besoin au bout de quelques jours, car la chaleur vous épuise plus vite que vous le pensez.