Dernière mise à jour: 23.01.21

 

Accessoire pour les voyages, les aventures, mais surtout pour les campings et randonnées, un sac de couchage est indispensable pour se tenir bien au chaud par tous les temps. Que ce soit avant ou après son utilisation, il nécessite un entretien. Mais comment faire pour le laver sans l’abîmer ?

 

Les raisons pour lesquelles il faut entretenir un sac de couchage

Certaines personnes pensent qu’on ne doit jamais laver un sac de couchage. De ce fait, nombreux sont les gens qui s’interrogent sur les mobiles de lavage d’un sac de couchage : pour quoi faire ? Pour quel intérêt ?

Étant donné que le corps humain sue et introduit de la saleté avec le temps, comme le lit, un sac de couchage se doit d’être nettoyé. Effectivement, l’humidité mène à la multiplication de bactéries ou de moisissures et cela engendre la destruction du matériau. Il se peut également que la paroi extérieure du sac prenne de la poussière, de la terre ou diverses particules qui peuvent produire le vieillissement du textile.

Aussi, un sac de couchage bien entretenu garde ses performances. En effet, le nettoyer convenablement présente des atouts bénéfiques. Le lavage d’un sac de couchage en duvet, par exemple, lui redonne du gonflant. Par conséquent, en plus de le rendre propre, son lessivage lui offre la possibilité de recouvrer ses aptitudes thermiques.

Par ailleurs, le fait de nettoyer un sac de couchage lui procure une plus grande durée de vie. Cela lui permet de regagner un peu de fraîcheur. Cependant, pour ne pas endommager cet accessoire de camping, il faut adopter les bonnes techniques de lavage.

Ainsi, que ce soit par hygiène ou pour sa protection, il est essentiel de garder un sac de couchage propre.

 

 

Comment le laver sans le détériorer ?

Le lessivage d’un sac de couchage dépend de son garnissage. Les méthodes à adopter pour le lavage d’un sac rembourré de plumes ou duvet sont différentes de celles d’un sac garni de fibres synthétiques.

 

Entretien d’un sac de couchage en duvet

Le nettoyage d’un sac de couchage garni de plumes est très délicat. Il existe d’ailleurs des professionnels qui proposent un service de lessivage de ce matériel. Si, toutefois, vous choisissez de le faire vous-même, il est important de bien s’appliquer. Afin qu’il soit toujours en bon état, mieux vaut suivre quelques règles de base.

         Pour le lavage 

Avant de procéder à un lessivage, il est strictement conseillé de lire l’étiquette pour bien distinguer et vérifier si l’accessoire est lavable en machine ou non. En lave-linge, vous devez retourner le sac de couchage et le laver à une plage de 30 °C. Ensuite, vous pouvez choisir le programme « délicat » ou « laine ». Étant donné que le duvet se comprime facilement, il est préférable d’ajouter des balles de tennis, au préalable, afin qu’il ne se tasse pas. Pour privilégier la protection de votre sac de couchage, optez pour des lessives non agressives ou spéciales duvet. 

En ce qui concerne le rinçage, vous pouvez le faire au moins deux fois jusqu’à ce que le produit de lavage disparaisse. Il est important d’arrêter le programme après avoir fini les rinçages pour ne pas essorer votre sac de couchage. Cette étape est essentielle et se révèle être la plus délicate durant le lavage d’un duvet. Pour le nettoyage à la main, il faut tremper le sac rembourré de plumes, pendant 6 heures maximum, dans l’eau tiède d’environ 20 à 30 °C avec un peu de lessive spéciale. Avec la paume de vos mains, appuyez le duvet pour faire pénétrer l’eau de lavage. Vous pouvez le rincer deux fois pour qu’il n’y ait plus de lessive.

 

         En ce qui concerne le séchage 

Le séchage d’un sac de couchage en duvet est tenu d’être réalisé soigneusement. Avec un sèche-linge, il faut procéder à basse température avec des balles de tennis à l’intérieur. Ensuite, pour terminer l’assèchement, il est indispensable de mettre le duvet à l’air libre, l’idéal c’est de le faire sécher dehors. Pour permettre aux deux côtés d’être séchés, il faut régulièrement retourner le sac de couchage. Le temps de séchage peut prendre une journée voire deux jours, il est essentiel de s’assurer que le sac soit bien sec avant de le ranger.

 

 

Nettoyage d’un sac de couchage en fibres synthétiques

Offrant une bonne isolation thermique, le sac de couchage en fibres synthétiques supporte l’humidité venant de l’extérieur (la pluie, la rosée…) et de l’intérieur (transpiration). Ayant une propriété résistante, l’entretien de cet accessoire en synthétique est réputé plus aisé.

 

         Le lessivage

Plus facile que le lavage d’un sac en duvet, le lessivage d’un sac en fibres synthétiques peut se faire en machine ou à la main. Moins fragile, puisque ces matières ne forment pas de paquets, il peut s’entretenir avec des produits de lavage courants. Toutefois, il faut toujours veiller à lire l’étiquette pour vérifier s’il est lavable en machine ou non. Si elle autorise le lessivage en lave-linge, mettez-le à une température allant jusqu’à 40 °C. 

Attention, si elle est démesurée, cela pourrait détériorer les fibres et comprimer les tissus. Lorsque le lavage en machine est déconseillé, il faut tremper le sac de couchage dans l’eau chaude de 40 °C au maximum, durant deux heures. Pour enlever les salissures, vous devez frotter délicatement. Vous avez également la possibilité de faire appel à l’usage d’une éponge imbibée de savon doux au cas où les tâches se montrent tenaces. Pour évacuer le produit de lessivage, il faut procéder à plusieurs rinçages, notamment 4 à 5 fois.

 

         Le séchage

Les recommandations pour l’assèchement d’un sac de couchage en fibres synthétiques sont identiques à celles en duvet. Il faut le laisser à l’air libre et dans un endroit ombragé pour le protéger des rayons ultraviolets qui endommage facilement les rembourrages. Comme celui du duvet, il faut de temps en temps penser à retourner le sac de couchage afin que les deux côtés puissent profiter du soleil et de l’air qui circule et qui favorise son séchage. Contrairement à celui du sac garni de plumes, la durée de séchage d’un sac synthétique est plus rapide.

 

 

Peut-on laver son sac de couchage au lave-linge ?

 

 

Si vous avez beaucoup transpiré dans votre sac de couchage, qu’il soit en duvet ou en matière synthétique, après plusieurs randonnées ou un camping, mieux vaut opter pour un lavage non fréquent afin de l’entretenir. Par paresse, manque de technique ou tout simplement faute de temps, on a cependant tendance à ne pas le faire. Voici des conseils qui pourraient vous servir dans cette opération !

 

Lavage d’un sac de couchage en duvet

Si l’étiquette sur votre sac n’interdit pas le lavage à la machine, vous pouvez donc le passer au lave-linge. Néanmoins, il est impératif de suivre à la lettre les consignes suivantes pour ne pas abîmer son rembourrage et sa matière isolante :

-Fermez la fermeture éclair de votre sac et retournez-le complètement.

-Placez au plus deux articles dans le lave-linge.

-N’utilisez pas une machine de particuliers à capacité normale de 4 kg, mais optez plutôt pour celle avec une capacité de 7 kg à tambour avec une rotation de lavage verticale.

-Pour éviter le tassement du duvet, vous pouvez aussi combiner le lavage à l’insertion de balles de tennis dans la machine à laver.

-Utilisez un savon spécial pour duvet hydrophobe et non hydrophobe : le Nikwax Down Wash Direct. Il est conseillé pour son efficacité à maintenir l’imperméabilité du sac, mais aussi pour sa capacité à entretenir le pouvoir isolant du froid. 100 ml de ce savon sera idéal pour le lavage.

-Respectez à la lettre les normes de lavage indiquées sur l’étiquette (s’il y en a une).

-La température doit être réglée à 30 °C.

-Faites un essorage lent et en plusieurs cycles des agglomérats de duvet.

-Augmentez progressivement la vitesse d’essorage en vue d’éviter l’excès d’eau.

-Faites sécher à l’air libre à haute température ou dans un sèche-linge de grande taille, tout en pensant à réduire la chaleur et en faisant une vérification régulière pour permettre l’élimination des mottes. La disparition des nœuds indique le séchage complet de votre sac.

 

 

Lavage d’un modèle en fibres synthétiques

Généralement, un modèle en fibres synthétiques s’entretient plus facilement qu’un autre en duvet dans la mesure où celles-ci sont moins fragiles et sont plus tolérantes aux produits d’entretien courants.

En l’absence de contre-indication pour un lavage à la machine, vous pouvez passer votre sac au lave-linge, en suivant à la lettre ces indications :

-Choisissez un programme n’excédant pas les 40 °C. Le rétrécissement des tissus et l’endommagement des fibres sont inévitables si vous allez au-delà de cette norme de température.

-Optez pour une machine de capacité minimale de 7 kg, soit donc un lave-linge non domestique.

-Versez 1/3 de votre solution de lavage habituelle ou d’un savon sans produit adoucissant.

-Effectuez un rinçage répété, jusqu’à plus de 5 fois si nécessaire, afin que les produits utilisés durant la lessive soient bien évacués.

-Procédez au séchage à l’aide d’un sèche-linge à température maximale de 40 °C tout en maintenant le sac fermé et en y ajoutant des balles de tennis pour l’aérage du garnissage. À l’air libre, le séchage du sac en fibres synthétiques se fait en une journée.

 

Pour un lavage en machine non recommandé

En cas de lavage en machine non recommandée sur l’étiquette du sac, un lavage à la main s’impose. La procédure est presque la même que pour le lavage à la main du sac de couchage en duvet :

-Dans votre baignoire, trempez l’équipement à fermeture éclair fermée dans de l’eau tiède, avec une température maximale de 30 °C. Pour plus d’efficacité, rajoutez 100 ml de détergent. Le sel de votre transpiration se dissoudra et les pores du tissu seront à nouveau dégagés.

-Faites une lessive douce le temps de 2 heures.

-D’une manière plus ou moins délicate, passez aux taches tenaces en pénétrant l’eau de lavage à l’intérieur du duvet, de façon manuelle, et de manière à ce que l’eau s’imprègne totalement.

-Faites un essorage du bas vers le haut du sac et transvasez ce dernier dans un panier à linge posé devant votre baignoire vidée.

-Pour éliminer définitivement le produit utilisé lors du lavage, effectuez deux rinçages successifs en remplissant la baignoire d’environ 20 litres d’eau claire froide.

-Refaites un essorage toutes les 30 minutes et vérifiez à la main la dissolution des agglomérats de duvet après quelques heures.

-Le séchage se fait au bout de deux jours pour un séchage à l’air libre. Mais si vous voulez l’accélérer, utilisez un sèche-linge à grande capacité de plus de 7 kg, en y ajoutant également des balles de tennis.

-Le séchage est complet quand les nœuds ne sont plus ressentis au toucher.

 

 

Le stockage de votre sac de couchage

Ça fait un bon bout de temps que vous n’avez pas usé de votre sac de couchage et vous vous apprêtez à partir en randonnée, cependant, en sortant votre matériel de son sac de compression, vous remarquez qu’il dégage une odeur qui n’est pas des plus agréables ? Eh bien, c’est qu’il n’a pas été stocké au bon endroit ! 

En effet, après les randonnées, il est impératif de mettre votre matériel de couchage à l’air libre pour le faire un peu sécher, quand bien même vous ne l’avez pas mouillé. Cela fait, la meilleure façon de stocker votre sac de couchage est de le mettre à plat. Dans le cas où cela n’est pas très pratique pour vous, stockez-le dans un sac en filet et/ou bien aéré et vous serez sûr de ne plus avoir affaire à ce genre de situation.

 

Autres conseils

Que ce soit pour un sac de couchage en duvet ou en fibres synthétiques, il est toujours fort conseillé de ne pas le laisser mouillé ou agglutiné pour éviter de nuire à la matière. La phase d’essorage doit être aussi lente que possible pour les deux cas. Si on laisse le duvet mouillé, son poids abîmera les déflecteurs de la machine.

Un bon lavage nécessite aussi un suivi impératif du mode d’entretien de votre type de sac de couchage, car d’autres exigences requises pour son lavage peuvent être mentionnées dans son guide d’entretien. Le choix d’un bon sac est aussi primordial afin d’éviter qu’au premier lavage, les coutures commencent déjà à sauter. Ainsi donc, vous avez ici une liste des meilleures offres pour cet équipement afin de ne pas vous tromper.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments