Dernière mise à jour: 19.10.19

 

Les saisons passent et vous venez de vous découvrir une nouvelle passion. Le comportement des oiseaux vous intrigue, et vous voulez en savoir plus sur les caractéristiques de cette espèce. Il vous faut dans ce cas un équipement de base de tout observateur ornithologique qui se respecte : des jumelles.

 

Sur quels principes devez-vous choisir le matériel ?

Comme dans toute activité, un minimum d’accessoires est requis pour pouvoir s’y adonner en toute sérénité. Avec la multitude de propositions alléchantes que vous pouvez trouver partout dans les commerces, vous devez avant tout définir vos priorités avant d’acheter les jumelles que vous voulez. Bien entendu, comme la passion ornithologique constitue une activité bien spécifique, il va de soi que vous ne devez pas vous précipiter pour acquérir les premiers articles sur lesquels vous pouvez tomber, en entrant dans une grande surface par exemple. Avant tout, commencez par vous documenter sur le matériel utilisé par les spécialistes. Vous n’allez évidemment pas vous mettre à investir immédiatement dans le dernier cri, choisissez-en plutôt une paire correspondant à votre niveau. 

Au besoin, demandez son avis à un ami qui partage votre passion et qui a pratiqué cette activité depuis plus longtemps que vous. Vous pouvez également vous appuyer sur les conseils prodigués par les magasins spécialisés, qui vous proposeront les meilleures jumelles pour débuter dans votre nouveau loisir. Ensuite, au fur et à mesure de votre évolution, vous pourrez vous tourner vers du matériel beaucoup plus performant ou répondant plus aux critères que vous vous serez fixé pour cette passion récente.

 

 

Minimum technique requis avant l’acquisition

Vous devez apprendre, par ailleurs, à connaître les caractéristiques techniques de base avant d’acheter et d’utiliser des jumelles pour observer les oiseaux. En effet, sans devoir vous transformer en encyclopédie, il reste important de savoir de quoi il s’agit lorsque le vendeur usera de termes techniques pour expliquer les points forts de chaque produit qu’il va vous proposer. 

Il commencera certainement par vous indiquer la performance optique, qui constitue effectivement le premier critère de choix de ce type d’équipement. Ce terme désigne tout simplement la capacité de grossissement de l’outil, ainsi que le diamètre de l’objectif. Ces derniers sont définis par un rapport à deux chiffres, par exemple 8×42. Le premier signifie donc que la jumelle peut grossir l’objet visionné jusqu’à huit fois, et 42 indique que l’appareil dispose d’un objectif de 42 millimètres. 

En outre, il va sans dire que vous devez vous rendre compte que le terme objectif indique l’emplacement de la lentille dirigée vers le sujet. Par contre, vous découvrirez peut-être que l’oculaire représente la partie de la jumelle que vous plaquerez du côté des yeux. Il vous parlera peut-être aussi de la pupille de sortie. Si ce terme requiert des connaissances techniques déjà beaucoup plus approfondies, vous devez juste vous rappeler qu’il doit se situer au plus proche de la pupille de votre œil pour un rendu optimal. Souvenez-vous seulement que le diamètre de la pupille de l’homme varie en fonction de la lumière, donc change selon qu’il fait jour, que le temps soit couvert ou même qu’il fasse nuit : la luminosité des jumelles doit alors être réglable en conséquence.

 

Les principaux critères d’achat de l’outil

Lorsque vous aurez acquis ce minimum de connaissance sur les jumelles, vous pourrez alors vous rendre en magasin pour trouver votre bonheur. Là encore, vous devez prendre en compte de nombreux paramètres pour le meilleur compromis. Le premier point concerne certainement le budget que vous voulez mettre pour l’acquisition de votre premier équipement d’observation. La fixation des prix résulte de plusieurs variables que vous devez étudier. 

Au-delà de la marque qui indique par exemple un signe de prestige pouvant facilement faire flamber la valeur d’un produit, vous pouvez vous orienter vers les différents types existant, à savoir les modèles spécialisés, de poche ou classiques. Ces derniers sont parmi les modèles les moins chers sur le marché, pour une efficacité malgré tout plus que satisfaisante. Ensuite, vous aurez à choisir celles pour lesquelles vous ressentez une prise en main bien maîtrisée. Vous pouvez par exemple en sélectionner une qui ne soit pas trop lourde, un modèle au grand diamètre d’optique. 

N’oubliez pas que, même si vous allez commencer par observer les oiseaux à partir de votre fenêtre, il arrivera un jour où votre passion vous poussera à descendre sur le terrain, quitte à parcourir des kilomètres en brousse pour découvrir de nouvelles espèces. Choisissez par conséquent un diamètre approprié, d’autant que pour commencer, vous pouvez limiter vos périodes d’observation durant la journée. Les usages de nuit ou par temps couvert nécessitent en effet un diamètre plus important, impliquant un poids plus élevé. Enfin, d’autres paramètres plus techniques que vous définirez selon vos besoins personnels peuvent intervenir, comme la luminosité, l’ergonomie, ou les conditions d’utilisation.

 

 

Usage et entretien de base

Maintenant que vous avez acquis votre nouveau matériel, apprenez à vous en servir pour assouvir votre passion. Commencez par effectuer les réglages qui correspondront le mieux à votre vision, notamment si vous portez des lunettes. Procédez au maximum des tests possibles en fonction de la luminosité ambiante, en plein jour, au crépuscule, en période de pleine lune ou en nuit noire. 

Normalement, les bons modèles devraient vous permettre de voir sans difficulté tous les détails de la cible observée, mais tout dépend malgré tout d’une mise au point adéquate. Avec le temps, vous apprendrez à effectuer des réglages techniques plus pointus. Par ailleurs, comme tout matériel vital, les jumelles nécessitent un entretien et un maniement attentif et attentionné. Évitez les chocs, chutes et autres coups ou impacts qui pourraient détériorer les tubes et la coque, ou pire, désaxer ou déplacer les composantes intérieures comme les lentilles ou les prismes. Nettoyez votre équipement avec un chiffon adapté, qui ne risque pas de rayer le verre. Enfin, rangez vos jumelles dans un endroit sec, propre et bien stable. Évitez de le suspendre, une possibilité de casse de la sangle peut toujours arriver.