Dernière mise à jour: 26.05.20

 

Le hamac fait partie des équipements incontournables pour la détente pendant la saison chaude. Il existe différentes façons de le mettre en place dans votre maison ou à l’extérieur. Voici quelques idées à envisager si vous manquez de créativité quant aux endroits pour l’installation de votre matériel.

 

Au plafond 

Les possibilités d’amarrage d’un tel matériel sont nombreuses. Si vous avez envie de créer une aire de relaxation à l’intérieur, sachez que cela peut se faire. Il suffit de suivre quelques règles de base.

Tout d’abord, tous les types de hamacs ne sont pas tous compatibles avec ce système de mise en place. Si vous prévoyez d’en installer chez vous, il semble préférable d’opter pour une chaise hamac. La spécificité de cet équipement réside dans le fait qu’il ne comporte qu’un seul mécanisme d’accroche et reste donc moins encombrant, surtout si vous souhaitez économiser de l’espace.

Pour ce qui est de la pratique, il est essentiel que vous choisissiez le support avant de commencer à suspendre votre matériel. Il est conseillé de repérer une dalle ou une poutre qui servira de point de pose du crochet. Utilisez les bonnes chevilles suivant la nature du support. D’une manière générale, les accessoires de fixation sont fournis avec votre produit au moment de l’achat. Sinon, vous pouvez toujours vous en procurer facilement dans un magasin de bricolage.

En ce qui concerne le montage, les procédés sont relativement simples. Vous avez à vous munir d’une perceuse avec une tête adaptée pour créer les trous qui serviront à accueillir le crochet. Ce dernier permet la suspension de l’ensemble. Faites tout de même attention à la hauteur de votre équipement. Il vous faudra au moins un plafond d’une élévation de 2 m pour profiter au maximum des avantages de votre hamac.

Entre deux arbres

Un terrain boisé est également une alternative pour l’installation d’un hamac. Vous pouvez y prendre un bain de soleil ou encore y profiter de l’ombre pour passer un moment de détente en toute tranquillité.

Si vous avez un équipement traditionnel en votre possession, c’est-à-dire, un modèle dépourvu de barre, la mise en place s’avère relativement facile. La règle principale pour maximiser votre confort d’usage se trouve dans l’étude de la bonne hauteur de votre structure. Cette dernière doit mesurer la moitié de l’espacement entre des deux points de fixation. Par exemple, si vous avez une distance de trois mètres entre les systèmes d’accroche, l’élévation doit se positionner aux environs des 1.50 m.

Si la longueur de votre dispositif ne remplit pas l’espace entre les deux supports, vous pouvez toujours utiliser des cordes qui feront office de rallonge. Aussi, sachez identifier la bonne installation en un simple coup d’œil. Le produit devra avoir la forme d’un arc ou d’une banane.

Lors de la mise en place, assurez-vous de bien nouer les cordes au niveau du tronc. Si l’arbre est suffisamment solide, vous pouvez en outre attacher ces cordes aux branches. 

 

Le hamac à barres

Ce modèle se distingue des hamacs traditionnels avec la présence de barre sur la largeur de la surface de couchage. Lors de son installation, elle doit être impérativement tendue pour qu’elle puisse effectuer son rôle avec brio.

Pendant son montage, vous n’avez pas à négliger sa longueur. Si elle fait 4 m de long, vous aurez besoin d’un espacement de 4 m entre les supports pour assurer une mise en place dans les meilleures conditions. Contrairement aux équipements classiques, la hauteur de ceux-ci ne doit pas faire la moitié de la longueur, mais le quart.

 

Avec un seul arbre

Si vous n’avez qu’un seul arbre assez robuste disponible dans votre jardin, il est recommandé d’opter pour une chaise hamac. Si vous avez toutefois une préférence pour les modèles allongés, il vous faudra effectuer quelques aménagements. En effet, vous avez à vous procurer et à installer un poteau pour obtenir la courbure idéale issue des deux points d’ancrage. Assurez-vous de bien amarrer le support au sol et de choisir méticuleusement les systèmes de fixation afin de garantir votre sécurité.

 

Sur le mur

Il s’agit d’une technique envisageable si vous n’avez pas d’arbres à proximité pour installer votre équipement. Vous pouvez vous y appliquer en intérieur, comme en extérieur, si vous avez évidemment de l’espace à disposition.

Similaire à la mise en place d’une chaise hamac au plafond, il est important d’identifier les supports. De préférence, misez sur les structures solides comme les armatures en briques ou en béton. Assurez-vous également d’avoir en possession les systèmes de fixation adéquats avec l’ossature de vos murs. 

Pour ce qui est de la distance entre les points d’ancrage, les règles sont équivalentes avec celles des spécimens à installer entre deux arbres. On vous conseille l’usage de crochet qui viendra amarrer votre matériel et que vous pourrez ensuite démonter facilement entre deux utilisations.

Avec des pieds 

Les pieds de hamac ou appelés supports sont aussi une alternative si vous n’avez pas d’arbres ou de possibilités d’accrocher votre matériel à l’intérieur ou à l’extérieur. Il s’agit d’une solution simpliste vu que vous n’aurez pas besoin de percer vos murs ou de dénicher l’emplacement idéal pour votre dispositif. Il suffit que vous trouviez un endroit adéquat capable d’accueillir la longueur du support.

Généralement, son montage ne demande pas de procédures compliquées. De plus, l’article se déplace aisément. On le retrouve également sous différents matériaux dans le commerce, en bois ou en métal et il se décline habituellement sous diverses dimensions.

 

Les différents matériels de fixation

Si vous avez en votre possession le meilleur hamac du marché, il est important de l’équiper de systèmes de fixation de qualité. Pour cela, vous avez le choix entre ces alternatives :

 – Les chaînes : En termes de robustesse, elles se retrouvent en pole position. Elles se règlent assez facilement si vous avez affaire à un crochet en S pour l’ajustement de la hauteur et de la longueur. Elles sont particulièrement résistantes face aux différents facteurs d’usure.

 – Les cordes : Polyvalentes, elles conviennent pour un emploi en intérieur comme en extérieur. Elles sont solides et ne craignent pas les altérations. Toutefois, il est impératif que vous sachiez faire des nœuds pour assurer la bonne installation de votre hamac.

 

 

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier