Dernière mise à jour: 06.12.19

 

Les sorties en plein air, vous aimez ça, pourtant quand viennent les inconvénients liés au confort ou encore à l’isolation vous regrettez très vite votre « home sweet home ». Pour pallier à ces problèmes, le choix du sac de couchage est primordial et vous allez le constater tout au long de cet article.

 

Quels sont les critères de choix d’un bon sac de couchage ?

Les sacs de couchage ont été depuis toujours utilisés par l’armée ou par les explorateurs pour faire office de couchage de secours dans les lieux reculés. Ainsi, ils ont été taillés pour résister à des conditions extrêmes de températures et ont été conçus dans des tissus ultra résistants, de telle sorte qu’ils sont lourds et encombrants. De nos jours, les produits se distinguent par plusieurs facteurs, allant du poids, de la taille et du type de garnissage pour qu’il soit le plus adapté possible à son utilisation.

Un bon sac de couchage va vous faire profiter d’une bonne nuit de sommeil, peu importe l’endroit (randonnée, bivouac, grotte, etc.), mais le choix d’un modèle adapté à vos activités est primordial pour votre confort.

Les critères de choix sont donc nombreux compte tenu du fait que cela varie en fonction de vos activités. Afin de vous orienter dans votre choix, les points les plus importants à retenir sont les suivants :

  •         Le modèle

Un sac de couchage peut être en garnissage de duvet ou de fibre synthétique. Tous deux présentent des avantages et des inconvénients, mais le choix du modèle se fera en fonction des conditions dans lesquelles vous allez utiliser le matériel.

  •         La capacité d’isolation

Quand vous ferez le choix de votre sac, vous serez face à ces 3 paramètres : température de confort, température limite ou température extrême. Issus de la norme EN 1353, ces paramètres vous donnent des indications quant au choix de votre couchage.

  •         La taille et la forme

De nos jours, les sacs de couchage sont vendus sous plusieurs formes et tailles, il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges. De plus, la taille varie aussi selon votre gabarit. Quant à la forme, elle peut être en sarcophage, c’est-à-dire, plus large au niveau des épaules pour optimiser l’isolation et c’est d’ailleurs le modèle le plus coté. En effet, l’avantage de celui-ci c’est qu’il dispose d’une capuche qui permet de tenir le corps bien au chaud. Toutefois, ce type de format présente l’inconvénient d’être un tantinet confinant. Pour ceux qui ont la bougeotte, ce n’est pas le format idéal.

De nos jours, il existe même des formats atypiques en pied d’éléphant (ne recouvrant que les jambes et les bassins) et le sac de couchage quint (sans la partie dorsale). Ces deux formats ont pour avantage d’être légers et non encombrants.

  •         Le poids

Le poids du modèle est un critère déterminant dans le choix d’un sac pour vos sorties en plein air, car plus il sera léger, plus il sera pratique, au vu du fait que vous n’en ressentirez pas le poids, même pendant vos longues heures de marche.

 

 

Les spécificités d’un sac de couchage en duvet          

Un sac de couchage en duvet a l’avantage d’être ultra confortable. Il est capable d’emprisonner un grand volume d’air, ce qui en fait un parfait isolant. Vous l’aurez donc compris, il sera surtout recommandé pour des conditions de randonnées en basses températures, en altitude ou à la belle étoile.

De plus, il est très compressible et donc, prend moins de place qu’un sac de couchage synthétique. Ce qui le rend très pratique en randonnée, car il ne va pas venir encombrer votre sac à dos. Toutefois, il vaut mieux l’étaler à plat dès que cela est possible afin de l’aérer ou éventuellement de le sécher. Aussi, un modèle en duvet retrouve rapidement son gonflant dès qu’il est sec.

Autre atout indéniable : sa durabilité. En effet, ce type de sac de couchage est généralement plus robuste que celui en synthétique. Eventuellement, il vaut mieux éviter un lavage fréquent afin qu’il ne perde pas ses performances.

En outre, si vous pensez partir dans une zone humide, le modèle en duvet n’est pas conseillé, car une fois mouillé, il perd toute sa capacité d’isolation d’autant plus qu’il sèche très lentement. Aussi, pour les personnes ayant des allergies respiratoires, à choisir entre les deux types de sacs de couchage annoncés au même prix, privilégiez le synthétique pour éviter tous risques d’allergie dans des contrées lointaines.

 

 

Les avantages d’un sac de couchage synthétique      

Ce modèle offre aussi une capacité d’isolation relativement bonne. Ce qui l’avantage c’est qu’il est un bon isolant même humide, d’autant plus qu’il est souvent moins cher qu’un modèle en duvet.

En effet, on profite ici d’une bonne efficacité même s’il est beaucoup moins performant dans des conditions froides. Si vous partez en randonnée un jour d’été ou encore dans des lieux où il fait suffisamment chaud, le choix d’un sac de couchage en fibre synthétique s’avère être intéressant. Ce type de sac présente comme avantage de s’entretenir facilement dans la mesure où il se lave à la main comme à la machine et même s’il prend l’eau pendant la randonnée, il vous assurera une bonne isolation et il sèchera facilement.

Toutefois, question rapport poids/volume, ce modèle se fait battre par le sac de couchage en duvet qui se trouve être moins encombrant. Eh oui, ce matériel a une mauvaise compressibilité et si vous le stocker mal, il perdra vite de son gonflant.

Attention toutefois car ce type de couchage a pour principe de fonctionnement, de vous réchauffer à l’aide de votre propre température corporel. Si vous êtes donc mouillé, ou trop refroidie, le modèle choisi ne pourra pas se montrer efficace, qu’il soit en synthétique ou en duvet.