Dernière mise à jour: 19.10.19

 

Le lit dédié au camping récemment créé séduit beaucoup de monde : les campeurs, les militaires, les randonneurs et les familles. Cela grâce à ses innombrables avantages. Et malgré le fait qu’il souffre de quelques inconvénients, il reste tout de même un équipement pratique.      

 

Ses atouts

Les points forts du lit de camp sont innombrables, raison pour laquelle il a tant de succès. En matière d’utilisation, cet équipement a été conçu pour pouvoir se reposer à tout moment. Peu importe le temps et l’endroit où l’on se trouve, l’article repousse toutes les limites. En pleine saison chaude sur la plage ou encore durant la période des pluies sous une tente le matériel reste opérationnel. De plus, en pleine nuit sous la belle étoile ou dans la journée au bord d’un lac, cet accessoire de camping se voit toujours aussi pratique. C’est d’ailleurs le point le plus marquant chez cet appareil.   

Concernant le stockage, il se met n’importe où, dans un emplacement étroit comme le dessous d’une table, à l’arrière d’un véhicule ou sur le toit de celui-ci. Une fois dans une tente où l’on manque de surface de rangement, le lit se porte merveilleusement bien. Cela de par le fait qu’il se colle à la paroi et libère ainsi plus d’espace. De plus étant déplié, du moment que l’on dort, on peut glisser tout un tas d’objets sous son armature.

À propos du poids, le produit est léger, il pèse en moyenne entre 7 à 15 kilogrammes. C’est pourquoi une personne assez robuste arrive à elle seule à le transporter, à le monter et à le démonter sans aucun problème. Bien évidemment, il s’agit là d’un adulte et non d’un enfant. 

 

 

Outre son poids, le lit se voit rassurant. Du haut de ses 40 centimètres, planté sur des supports en acier, il permet d’éviter les ennuis causés par les reptiles et insectes. Bien sûr, si vous campez en forêt, une fois la nuit tombée, vous aurez plus de chances d’éviter les petites bêtes qui s’y trouvent. Cela en étant bien posé sur le lit. Par contre si vous vous couchez au ras du sol même en étant sous une tente, vous serez probablement l’autoroute des serpents, araignées, sangsues, limaces, ou escargots.

Et quand la pluie fait rage, le lit fait la différence en vous mettant à l’abri de la précipitation. À noter que le sol humide représente un véritable cauchemar pour les campeurs. Avec de simples sacs de couchage qui se plantent à même le sol, ces derniers se retrouvent à coup sûr en très mauvaise posture. Toutefois, le lit arrive à minimiser les dégâts en vous logeant à 40 centimètres au-dessus du sol, tout près du fléau.       

En plus d’être sécurisant, certains types sont modulables. On distingue sur le marché des spécimens pliables en deux ou en trois parties. Ainsi, certains peuvent se transformer en véritable table basse ou canapé avec dorsaux. On peut alors se revigorer tranquillement avec la tête et les pieds bien posés.

Certaines références quant à elles sont fournies avec des accroches et moustiquaires qui vous protègent des indésirables et bestioles durant la nuit. 

Les plus sollicités en terme de confort concernent les modèles avec un surmatelas. Cela dit, ces derniers ressemblent à de véritables lits qui ont l’avantage de la mobilité. C’est en quelque sorte un ensemble formé de lit + matelas gonflable sur le dessus. Bref, le plaisir de s’y reposer devient unique.    

En revanche, il est à signaler que le lit pour campeur n’est pas adapté pour un périmètre à surface caillouteuse ou escarpée. Il devient instable une fois placé dessus. Cependant, sur un endroit plat dépourvu de bosse et de faille, l’article est alors très rassurant en se posant sur ses tiges en acier. Donc avant de l’installer, il vous faut prévoir l’emplacement idéal.

 


 

Les points faibles

Si tels sont les points forts, quels sont à présent les inconvénients du lit dédié au camping ? Pour ce genre d’équipement, la toile qui fait office de couchage est souvent trop mince. Les moins résistantes ne supportent pas une charge dépassant les 100 kilogrammes. Dans ce cas, le matériel n’arrive pas à tenir un poids de plus de 120 kilogrammes. Et en même temps, l’aisance n’est pas optimale avec certains types de tissu qui forment cette pièce du produit. Et pour y remédier, l’option couchage double est à envisager. Ces spécimens sont à la fois plus confortables et plus costauds que l’ensemble des modèles standards. 

L’autre souci concerne les tiges en acier. Après un certain temps ou par faute d’entretien, la rouille peut apparaître le long de ces supports. En plus d’être désagréable à la vue, la corrosion affecte petit à petit le couchage. Eh, oui à force de plier et déplier le matériel tout finit par s’en mêler. En bref, le nettoyage en profondeur par l’aspersion de zinc reste la seule solution à ce problème. Sinon, tout partira à la casse et il vous faudra attendre le processus de recyclage.

Il est aussi à noter que, plus le modèle se coupe en plusieurs parties, plus il devient peu résistant. L’action d’emballer et de déballer à répétition fragilise les joints et les serrages sur la partie métallique du dessous. Ce qui agonise complètement ou partiellement le matériel d’où un lit presque handicapé. Et dépourvu de pieds, on revient au même principe qu’un sac de couchage, c’est-à-dire dormir à ras du sol.       

Quant au design, les avis divergents. Bon nombre de personnes trouvent le look simpliste, tandis que d’autres affirment que c’est ce qui fait le charme du lit.  

Dernièrement, l’idée de conception qui fait de cet équipement un article monoplace gêne certains consommateurs. Malheureusement, il n’est guère possible de monter à deux sur le même emplacement à l’exception des enfants bien sûr. La largeur de 90 cm associée à la robustesse moindre du produit ne permet pas de procéder à une telle utilisation.