Dernière mise à jour: 19.10.19

 

Que vous alliez en randonnée en montagne, dans la jungle ou dans une forêt dense, le couteau suisse est l’outil qui vous permet de vous sentir bien préparé pour affronter n’importe quelle situation de nécessité. Découvrez alors dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur cet outil qui vous sera plus qu’utile lors d’une expédition outdoor.

 

Les outils indispensables en randonnée

Une randonnée ne se décide pas sur un coup de tête et surtout pas du jour au lendemain. Il faut l’avoir préparé. De plus, il vous faut rassembler les outils nécessaires et indispensables pour une expédition réussie. Il vous faut, entre autres, de bons bâtons de randonnée pour vous aider lors des ascensions et pour ménager vos genoux. Une gourde vous sera aussi utile, car boire de l’eau est très important quand on fait des efforts physiques. Puis, une autre chose également à avoir dans votre sac de randonnée est la lampe frontale pour éclairer votre chemin durant les marches de nuit lorsque vous décidez de faire du camping. 

De bonnes chaussures de randonnée sont aussi indispensables, car si vous pensez pouvoir marcher avec des tennis tout au long de votre expédition vous risquez fortement de revenir avec de grosses ampoules aux pieds. Et bien sûr, même s’il ne vous servira pas aussi souvent, il faut toujours avoir sur vous un kit de survie. Et pour avoir un outil passe-partout que l’on peut avoir sous la main en toute circonstance, qui a prouvé son utilité dans de nombreux cas, n’oubliez pas de vous munir d’un couteau suisse qui est l’outil le plus polyvalent.

 

 

Pourquoi opter pour un couteau suisse ?

Un bon couteau suisse est un instrument qui est très polyvalent, car il réunit en un plusieurs outils dont vous aurez besoin en cas d’urgence. C’est l’outil dans lequel il faut investir pour profiter d’une économie de place dans votre sac de randonnée et pour ne pas vous disperser à chercher ce dont vous avez besoin. Cet outil comprend en général une lame édentée qui fait office de scie, un mécanisme de bricolage tel qu’un tournevis cruciforme ou un tournevis plat, une petite paire de ciseaux, une lame coupante qui doit être protégée par un mécanisme de sécurité, et un décapsuleur. Le tout tient dans une poche grâce à un mécanisme de manche pliable. 

En plus de remplir de multiples fonctions donc, le prix d’un couteau suisse est une véritable aubaine comparée au cas où vous devriez vous procurer la totalité de ces outils de manière séparée. De plus, vous ne risquez pas d’oublier l’un d’entre eux au moment de partir en expédition. Ce serait tout de même dommage.

 

Comment choisir un bon couteau suisse ?

Vous vous sentez sûrement dépassé par les multitudes d’offres que l’on peut trouver sur le marché. C’est bien normal. Pour tirer votre épingle du jeu et trouver l’article qui vous convient le plus, voici quelques critères que vous pouvez utiliser pour établir un bon comparatif de tous les modèles. Il y a tout d’abord les fonctionnalités, car plus il fournira de fonctions, plus il vous sera indispensable et pratique. En effet, plus votre couteau suisse sera muni d’outils différents, plus il vous servira à effectuer différentes tâches lors de votre randonnée. Vous devez ensuite vous intéresser au poids du couteau. Un critère d’une moindre importance direz-vous, mais lorsqu’il vous faudra marcher des heures et des heures en le portant, cela vous paraîtra beaucoup moins anodin. 

Toute économie de charge est donc bonne à prendre lorsque vous vous préparez à une longue randonnée. Il vous faudra ensuite voir la matière dans laquelle les outils sont faits. Bien sûr, il faudra qu’ils soient résistants à l’humidité et à la rouille en vue de l’utilisation que vous en aurez, mais aussi d’une assez bonne qualité pour ne pas vous faire faux bond au moment crucial. Surtout pour les lames qu’il vous faudra affûter de temps à autre. Privilégiez donc l’inox si vous voulez investir dans la durabilité. Enfin, vérifiez le système de blocage de la lame. Il faut qu’il soit assez sûr pour ne pas créer d’accidents, mais assez simple pour être facile à manipuler.

 

 

Comment entretenir un couteau suisse ?

Plus qu’un simple accessoire de randonnée, le couteau suisse est un outil qui peut nous servir dans la vie quotidienne. Mais pour que vous puissiez l’utiliser longtemps, il faut que vous l’entreteniez comme n’importe quel outil. La première chose à faire est donc le nettoyage du couteau. Pour cela, il vous faut de l’eau chaude dans un petit bassin où il vous faudra plonger ce dernier. Une fois dans l’eau, ouvrez et fermez plusieurs fois chaque accessoire jusqu’à ce que leurs maniabilité soient assez faciles. Bien sûr, ce procédé est dédié pour les couteaux suisses en matière inoxydable. 

Pour les autres types de matières, il faudra démonter le couteau et nettoyer les pièces une par une à l’aide d’un détergent à effet non agressif. Surtout, souvenez-vous bien de comment le remonter ensuite. Vient après le moment de huiler le mécanisme qui permet aux différents accessoires de s’ouvrir et de se plier. Pour cela, choisissez bien une huile qui puisse aider à lutter contre la corrosion et qui ne risque pas d’encrasser encore plus le mécanisme. Enfin, puisque la lame est sûrement l’accessoire qui vous servira le plus dans un couteau suisse, il est donc normal qu’il s’use plus facilement que les autres. Heureusement, il est possible d’aiguiser cette lame sur la plupart des modèles de bonne qualité. Il vous faut donc affûter la lame lorsqu’elle vous semble avoir perdu son tranchant. Et si vous en avez les moyens, incluez dans votre budget lors de votre achat un petit étui qui vous permettra de le stocker dans le cas où il n’est pas fourni avec un étui.