Dernière mise à jour: 06.12.19

 

Camper à 10 m au-dessus du sol ! C’est le rêve devenu réalité d’un Anglais nommé Alex. Il partage le fruit de ses visions au monde entier avec la création d’abris portatifs hors du commun. Ces derniers sont suspendus dans les airs à l’aide de moyens plus que persuasifs.

 

Une nouvelle expérience  

Le modèle suspendu fait carrément halluciner le bon vieux campeur. Le modèle le plus standard est de forme triangulaire à monter sur trois branches sur les côtés. Elle est tout aussi confortable qu’un exemplaire classique et présente une moustiquaire sur le dessus. Le nombre de personnes qu’elle peut abriter est de deux ou trois. Elle tient n’importe où à condition bien sûr de trouver les bons supports, en pleine forêt ou près d’un étang, en pleine montagne ou dans la savane. Cependant, certains modèles sont plus spacieux avec quelques mètres carrés supplémentaires pour plusieurs adultes.

Avec des aspects aussi divers qu’étranges, les créations classées insolites mettent l’eau à la bouche. Certaines ressemblent même à de véritables salons d’intérieur où l’on découvre des chaises, des tables, voire un matelas. On peut se déplacer librement dans ces spécimens, voire organiser une mini-conférence. D’autres sont accrochées sur un fil et prennent la forme d’un lustre la nuit. Certaines s’apparentent à de gigantesques fruits où l’on peut se loger et d’autres en forme de bouchon pour y nicher. 

Il existe aussi des abris transparents semblables à des bulles et des modèles au ras du sol en forme d’escargot. Ce qui est sûr, c’est que, chacune promet une expérience exaltante et appréciable. Vous avez ici une liste des meilleures offres.

 

 

Une autre manière de vivre

Cette nouvelle génération d’abri réinvente complètement la manière de camper. Auparavant dans les modèles à l’ancienne, on était supposé embrasser le sol, et subir tout un tas de problèmes. Le tapis peut être trempé par la pluie, les petites bêtes comme les grosses peuvent vous importuner toute la nuit. Et gâcher ainsi complètement ce moment d’évasion en pleine nature. 

Maintenant, après l’entrée en lice de la nouvelle version, tout devient rose. Les nuits sont féeriques et l’expérience vécue est sans égale. Puisque, à une certaine distance du sol l’adrénaline peut monter d’un cran. Dans l’obscurité, on admire paisiblement la lune et les étoiles. En quelque sorte, on a l’impression de planer au-dessus du monde. Bref, le test a été remporté haut la main et mérite d’être revisité des milliers de fois.

Les moments vécus dans un tel équipement rendraient braves quelques-uns. Et pourquoi pas ! Les peureux comme les vertigineux sauront affronter leur phobie sur un campement de ce genre. À force de se trouver à hauteur du sol à une distance considérable, ils finiront un jour ou l’autre par s’y habituer. De même, pour ceux qui veulent faire face en toute sécurité aux nuits solitaires sont servis. De telles expériences sur un abri perché forceraient le courage. Et pourquoi ne pas vivre suspendu toute l’année ! 

Avec ses couleurs diverses, un modèle perché dans les arbres serait utile à l’armée de terre. Lors des missions en zone forestière, un refuge vert situé en hauteur serait le camouflage par excellence pour un soldat. Ce dernier profiterait d’un poste de contrôle plus dégagé, d’un abri plus approprié et en même temps des  nuits plutôt calmes. De même qu’un militaire, un photographe animalier aurait des clichés plus intéressants assis sur un bon abri portatif qu’à l’ombre des arbres. Car en plus d’une vue plus ou moins panoramique en pleine jungle, l’exposition à la lumière serait plus importante. Cela rehausserait la qualité et la clarté des images photo/vidéo prises. Une fois de plus, cette innovation fait la différence.           

Eh oui, une nouvelle aire commence. Les sorties en groupe seront plus excitantes encore avec l’arrivée d’une gamme pour famille. Les membres peuvent profiter des moments forts dans le même abri. Beaucoup trouveraient sympa de diner ensemble dedans. Admirer en groupe la pleine lune et chanter à hauteur des arbres avec le sifflement des oiseaux plairait à beaucoup de monde. Et qu’en est-il de passer une fête d’anniversaire dans un lieu pareil. Libre à tous de saisir l’occasion.

 

 

Bien choisir cet équipement

Le meilleur modèle est celui qui se monte aisément. Dresser cet équipement était un véritable désastre avec les anciens modèles. Ils sont lourds et difficiles à fixer et en les installant, on gaspille du temps. Aujourd’hui, le modèle suspendu mis sur pied sans effort fait la différence. La taille est moindre, plus facilement vous l’aménagerez et gagnerez plusieurs heures. Cela dit, si vous voyagez en groupe, sachez que vous risquez de vous y entasser. Tandis que les autres, de grande taille, se révèlent un peu difficiles à accrocher.       

Concernant le poids, un modèle léger serait parfait. Si son poids moyen est compris entre 7 à 10 kg, un autre qui pèse moins lourd attirera la clientèle surtout si celui-ci doit marcher sur plusieurs kilomètres avec une tonne d’affaires. Dans la plupart des cas, on est censé porter ou traîner le matériel tout au long du circuit, si le vôtre compte plusieurs jours. Vous l’installez, puis vous remballez et réitérez l’opération au moins trois ou quatre fois.

Et plus l’équipement est pondérant, plus la fatigue persiste et l’ennui commence. C’est pourquoi il faudrait opter pour un article plus léger. En contrepartie, celui léger est moins performant que les plus encombrants. La couverture utilisée pour ce genre de produit est alors soit moins épaisse et peu chaleureuse, soit moins résistante avec une durée de vie trop courte.        

En moyenne, le prix d’un modèle niché dans les arbres avoisine les 369 à 569 euros. Mais même s’il fluctue de temps à autre sur le marché, les consommateurs n’ont pas de mal à repérer un produit qui n’est pas coûteux dans les sites de vente habituels comme Amazon. Toutefois, afin de ne pas vous léser, apprenez à reconnaître la différence entre le bon rapport qualité-prix et le bas de gamme.