Dernière mise à jour: 06.12.19

 

Même s’il ne remplace pas les cartes et les boussoles dans les cœurs des montagnards invétérés, le GPS occupe aujourd’hui une place importante dans la vie de tous les jours. Il garantit une meilleure sécurité pour les adeptes de randonnées. Plusieurs fonctionnalités y sont associées et c’est à chacun de tirer le maximum de profit dans l’usage de cet appareil.

 

Un indispensable pour notre sécurité

Bien que les avis soient souvent divisés entre les aventuriers aux grandes aires, l’utilisation d’un GPS au cours d’une randonnée s’avère essentielle. Cet instrument se dévoile comme un équipement d’orientation qui nous guide dans les sentiers inconnus et dans nos trekkings ou encore dans nos montées. Il nous offre la version numérique des cartes. Ainsi, on peut directement télécharger la représentation géographique d’un lieu et en disposer à notre guise.

Par ailleurs, en cas de problème, l’outil se transforme en un véritable allié apte à nous sauver la vie. Lorsque l’on s’est perdu dans les pistes, on a recours au GPS pour déterminer les coordonnées exactes de son emplacement. On peut les transposer sur la carte pour se localiser ou encore mieux, lancer et communiquer ses positions auprès des secours.

 

Un GPS pour tracer sa route

Bien d’autres avantages se révèlent à la clé de l’usage de cet équipement. Sa maitrise permet aux aventuriers de gagner en matière d’efficacité et de temps. Au lieu de se creuser la tête avec la lecture des boussoles ou des cartes en papier, on parvient en quelques secondes à redéfinir son emplacement géographique dans le moment présent. L’outil nous aide à concevoir à l’avance un parcours prédéfini.

Il nous demande une préparation en amont avant de partir à l’aventure. Et même pendant les mauvaises conditions climatiques, on retrouve facilement sa route via le tracé déjà enregistré dans le GPS. Aussi, on peut également recueillir le trajet et retenir ou enregistrer les lieux inédits et remarquables où l’on est passé. Il peut s’agir des Waypoints.     

 

 

Télécharger une carte numérique

Certains équipements demandent à ce que l’on transfère des cartes numériques. Les utilisateurs du dispositif ont le choix entre deux paramètres. La carte raster concerne une image scannée des représentations géographiques sur papier. Ces versions sont certes économiques. Toutefois, elles ne conviennent pas à tous les types de GPS. Elles s’affichent avec de faibles pixels surtout lorsque l’on doit zoomer dessus.

En outre, il vaut mieux opter pour les cartes vectorielles. Celles-ci sont plus modernes et ont été redessinées numériquement. La qualité s’avère plutôt élevée avec des images claires que l’on peut agrandir à notre guise. On se les procure dans les librairies via une carte mémoire à intégrer dans le GPS. Pour ceux qui recherchent des données plus complètes, ils peuvent se tourner vers l’OpenStreetMap qui propose des schémas réels de toute la planète.

 

Réaliser un tracé GPS et jouir des Waypoints

La première offre qui se propose aux randonneurs les oblige à dessiner eux-mêmes leurs trajets. Pour bien faire les choses, ils doivent se tourner vers des logiciels qui s’apparentent à leurs outils en se servant de la carte numérique déjà installée sur le GPS. Des sentiers de randonnées sont marqués sur ces plans. Il s’avère possible alors de suivre ces circuits en paramétrant l’appareil à cet effet. Les pratiquants de ce type de sport peuvent également ajouter des waypoints sur leurs cheminements. Des sites de planification permettent aussi d’effectuer cette tâche. Ils mettent à la disposition de leurs clients de variantes de fonds sur lesquels travailler.  

Les randonneurs les plus avisés n’hésitent pas à se renseigner sur les parcours des autres sportifs. Ils trouvent tous ceux dont ils ont besoin sur des sites de partage. Des inconnus parlent de leurs expériences et font mention des lieux ou des emplacements originaux qu’ils ont découverts en cours de chemin. Leurs interlocuteurs peuvent par la suite récupérer leurs traces GPS et poursuivre le même parcours.   

 

Paramétrer l’appareil

Des mises au point doivent être réalisées avant que l’équipement soit opérationnel. On commence avec le système. Les détails varient suivant l’appareil. Toutefois, en mode général, la démarche globale reste la même. La configuration de l’instrument débute avec la sélection des lignes affiliées à sa région.  

En effet, le principe de fonctionnement du GPS repose sur la connexion à des réseaux satellites ou terrestres pour pouvoir obtenir sa localisation géographique. La plupart des matériels de pointes emploient le Global Positioning System. Il y a aussi le WAAS qui couvre les territoires américains et canadiens. L’EGNOS est utilisé en Europe. Pour la fiabilité de l’appareil et pour améliorer la capacité de perception des GPS, les grandes entreprises dans le domaine concourent à élargir leur réseau en travaillant avec plus de satellites.

Pour continuer, n’oubliez pas d’activer la carte. Poursuivez avec le réglage de l’écran en mettant en marche son système de temporisation.

 

 

Une fois sur le terrain

Les préparatifs ont été longs. Dès à présent, il devient impératif de passer à l’acte et de partir à la découverte du monde. Le recours à un GPS va vous faciliter la vie et vous garantir plus de sécurité. L’outil est fonctionnel. Vous commencez alors à activer le suivi de la trace. Beaucoup d’informations se défilent sur votre écran et vous donnant plus de précision sur la durée restante du parcours, l’intervalle de temps essentiel pour atteindre l’imminent Waypoints à venir. L’appareil vous montre le chemin à suivre à travers la forêt et les montagnes. En cas de forte tempête ou de brume, vous disposez déjà de l’équipement nécessaire pour vous guider.

Dans la mesure où vous avez téléchargé le tracé d’un autre randonneur. Méfiez-vous des probables détours qu’il ait pu effectuer. Souvent, dans le feu de l’action, on rencontre des amis et on décide de dévier de son itinéraire. Dans ces conditions, tirez profit des multiples fonctionnalités de l’appareil. En outre, quelle que soit la marque de GPS ou l’application vers laquelle vous vous tournez, accordez-vous un temps d’adaptation et d’apprentissage de l’article. Beaucoup de prototypes se déclinent sur le marché. Ainsi, trouvez ici une sélection des meilleurs produits