Dernière mise à jour: 06.12.19

 

Le GPS ou Global Positioning System a servi uniquement l’armée de terre, celle de l’air et la marine depuis longtemps. Il servait surtout à se repérer par rapport au positionnement adverse. Désormais, il est à la portée de simples civiles, y compris les randonneurs. Voici comment on manie ce mini gadget électronique.

 

GPS : comment ça marche ?

Manipuler correctement son GPS est une chose, mais le fait de savoir comment il marche en est une autre. Vu que l’accessoire fonctionne par liaison satellite, les signaux peuvent couper de temps à autre. Cela se produit quand vous vous trouvez à ciel fermé, c’est-à-dire, quand un obstacle obstrue les ondes qui relient votre appareil des Spoutnik. 

Ainsi, quand vous vous retrouvez entre les montagnes, dans un canyon ou bien sous la brousse, le GPS n’émet plus correctement de signaux voire même coupé. Quand ce scénario vous arrive, il faut gravir la colline pour se mettre en hauteur. Grimpez au sommet d’un arbre pour se dégager du feuillage un instant. Par conséquent, votre GPS indiquera à nouveau où vous êtes exactement.

Heureusement qu’un temps nuageux ou orageux ne fait pas obstacle à votre GPS. De plus, la plupart continuent de fonctionner même sous la pluie. Et le comble est que, les modèles les plus pointilleux arrivent à émettre des signaux même en étant sous l’eau. Cela ne veut pas dire qu’il est à l’épreuve de tout. Pensez toujours à le mettre à l’abri et au sec avec les autres essentiels dans un sac en plastique si vous envisagez par exemple de traverser une rivière.

 

 

 

Verrouillez et paramétrez votre GPS

Tout commence par le verrouillage de l’appareil. Après que vous ayez en main votre GPS, allumez-le en maintenant le bouton On enfoncé. À la manière d’une connexion Bluetooth, patientez quelques minutes pour qu’il soit détecté par les satellites. Après cela, une représentation simpliste de la Terre et des annexes s’affiche généralement sur votre petit écran, signe que vous êtes bel et bien connecté. Tout de suite après, le menu fait son apparition et vous allez procéder au paramétrage.      

En randonnée, c’est l’option waypoint qui vous sera le plus utile. Avec cette fonctionnalité, vous allez déterminer ou marquer d’avance votre parcours du jour. Ainsi, vous saurez où vous êtes par rapport à votre destination, si vous êtes sur le bon ou le mauvais itinéraire.   

 

Faites le vol d’oiseau

Bien que le GPS soit capable de marquer l’itinéraire à suivre pour atteindre un endroit précis, on peut très bien s’amuser à faire autrement avec cet appareil. Cela dit, choisissez par hasard une zone inconnue dont vous n’avez aucune notion du relief. Puis, placez uniquement la destination sans pour autant identifier le sentier qui y mène. Le but de jeu est, débrouillez-vous pour atteindre l’arrivée en vous déplaçant à vol d’oiseau. C’est-à-dire, se diriger tout droit jusqu’au but en ignorant les détours. 

Dans ces conditions-là vous allez en faire des expériences. En effet, sans être renseigné sur le territoire à traverser, vous pourrez tomber sur une montagne à escalader, une forêt à traverser, ou bien un étang à nager. Bref, vous en aurez des surprises. Et vu que la météo fait partie du décor, mais du jeu en entier, il se peut que la pluie fasse son entrée ou bien que la température descende. Attendez-vous alors à un parcours glissant, bouleux ou totalement asséché.  

 

Dessiner le paysage   

Certes, le GPS est apte à décrire une vision approximative du paysage. Sauf que les infrastructures ne sont pas mises en lumière, pareilles pour les applications cartographiques. Cette fois-ci, à vous de déterminer exactement ce qui se trouve le long du parcours que vous allez suivre. Pour cela, munissez-vous de préférence d’un appareil photo ou d’un photophone, et faites-vous plaisir en réalisant des clichés clés. Et quand vous avez du temps, retracez approximativement sur un tableau la forme du sentier en vous référant au zoom du GPS. 

Ensuite, accrochez-y en bordure les clichés des bâtiments qui s’y trouvent réellement. Ainsi, vous immortalisez vos randonnées de manière plus ou moins originale. Et si vous revivez 5 ans plus tard la même expérience en agissant pareillement, vous serez étonné de constater les différences entre les anciennes et les nouvelles photos. En effet, de nouvelles maisons se sont faites bâtir, les anciennes sont rénovées. Tout compte fait, vous aurez un historique magnifique dudit lieu. Ainsi, ayez votre soi-disant carte de la région. 

 

 

GPS avec altimètre

Cet accessoire est d’autant plus complet qu’un GPS standard. Avec une option supplémentaire qui est l’altimètre, vous aurez une bonne notion du relief. C’est-à-dire que, vous saurez immédiatement à quelle altitude vous vous situez présentement par rapport à votre position de départ. Ainsi en fin de randonnée, vous pouvez constater la courbe indiquant le changement de hauteur dont vous venez d’expérimenter. 

Un GPS avec altimètre ressemble de près à une montre et s’accroche ainsi au poignet. Ce genre de GPS est usé par bon nombre de skieurs et d’alpinistes qui trainent une bonne partie de leur temps en hauteur. Donc, si vous prévoyez une balade en zone élevée, de tels GPS peuvent vous être utiles rien que pour l’information.

 

Prix des GPS

La firme Garmin présente à lui tout seul tout un étalage de produit. Vous pouvez trouver chez la marque un GPS de randonnée pas cher comme un modèle moins cher et même un exemplaire haut de gamme. Pour le prix, on retrouve parmi les plus abordables un certain Garmin Edge 705 HR qui est vendu à 30.99 euros. Tandis que, un bon milieu de gamme de la même marque nommée Garmin Etrex 110 avoisine les 100 euros. Et dans la classe des hauts de gamme figurent, le Garmin Epix avec altimètre qui s’acquiert au prix de 500 euros. 

Il est à savoir que, l’une des différences entre le bas et le haut de gamme, c’est la fluidité de l’appareil. Ainsi, vous pouvez vous retrouver avec un appareil qui met beaucoup plus de temps à traiter les informations. Bref, si vous avez les moyens, investissez en optant pour un GPS de bonne qualité qu’un Smartphone ne pourrait pas rivaliser.