Dernière mise à jour: 24.09.20

 

Un bon pique-nique en pleine nature s’organise au moins trois jours à l’avance. Pour réussir le vôtre, nous vous avons prescrit quelques conseils basiques qui peuvent vous être utiles. Cela concerne, le repas, le matériel de base à apporter ainsi que les accessoires, la technique et l’attitude à adopter.     

  

Faites vos listes

Pour organiser un pique-nique en pleine nature, il faut premièrement faire votre inventaire. Donc, mettez sur papier au lieu de tout retenir en tête. Ainsi, vous serez certain de ne rien oublier. Pour cela, vous allez fournir au moins deux cartes, une fiche pour la nourriture et une autre pour les accessoires.

Cela facilitera vos achats et la distribution des tâches. Les plus jeunes s’occupent des petits matériels tandis que les adultes se chargent des repas. Par conséquent, vous aurez plus de temps à votre disposition. Par la même occasion, vous anticipez le budget nécessaire. En effet, organiser un pique-nique requiert parfois une certaine somme d’argent. 

 

Le manger et le boire

Pour le manger, prévoyez les plats favoris de la famille. Préférez de la nourriture faite maison plutôt que des produits industriels sauf pour les amuse-gueules. Cela peut tout changer, car il reste satisfaisant de déguster et de partager des mets réalisés par vos soins. Assurez-vous tout simplement qu’ils soient bien réussis.     

Pour les boissons, priorisez l’eau naturelle. Comptez 1 bouteille de 1.5 l pour chaque personne. D’ailleurs, il en faut aussi pour se laver les mains et la facette. Pour le reste, les jus de fruits sans arôme artificiel sont vivement conseillés. Cela va vous revigorer.      

  

 

Les éléments basiques

Concernant les accessoires, il vous faut en premier lieu le panier pour nourriture. Optez pour les modèles en fibres de bois plutôt que les sacs en plastique. Ils sont légers et conserveront un certain temps vos pâtes et plats chauds.   

Secundo, encastrez vos boissons rafraîchissantes dans un emplacement dédié. Trouvez ici notre sélection des meilleures glacières électriques. Avec ce type d’équipement, vous aurez droit à du jus bien frais durant le pique-nique.

Aussi, amenez une nappe de grande taille. L’erreur du débutant c’est de négliger voire d’oublier cette assise indispensable tant pour la nourriture que pour les participants. En supplément avec cet accessoire, munissez-vous de lingettes et essuie-tout.

En plus de cela, tournez-vous vers des sacs en plastique pour encastrer vos restes. Ainsi, vous prenez part à la conservation de l’environnement. Et dernièrement, emportez en pleine nature vos jeux favoris. Les cartes, comme les dominos et Monopoli semblent utiles.  

 

Soyez de bonne humeur

Le pique-nique est un moment de détente, rien que pour cette occasion, oubliez votre régime alimentaire. Vous pouvez reprendre vos disciplines personnelles une fois à la maison. Donc soyez détendu et non stressé par les règles.

Mais aussi, faites vos achats et vos assaisonnements un jour à l’avance. Vos viandes auront le temps nécessaire pour prendre du goût. Ainsi, la veille de l’événement sera dédiée uniquement aux cuissons. Rien que par cette simple organisation, vous aurez plus de tranquillité.

Pour chaque parent, évitez à tout prix de gronder vos enfants. Cela gâcherait à coup sûr votre journée tout entière. Eh oui, les paroles méchantes provoquent de la rancune. Donc, pour avoir une ambiance joyeuse, adoptez une attitude plus amicale. Cela dit, soyez plus tolérant envers vos petits.   

 

Oubliez les réseaux sociaux

Quand il s’agit de pique-nique, déconnectez-vous totalement. Laissez de côté les réseaux sociaux. Pour cette journée de détente, profitez au maximum du bon temps avec votre entourage.

Il est préférable de s’éloigner des écrans et d’internet. Sinon ces derniers vont isoler chacun dans son propre coin. En conséquence, il n’y aura pas de discussion entre parents et enfants et entre frères et sœurs. Du coup, une grande partie du pique-nique sera gâchée. Et si chaque participant lassait à la maison son mobile rien que pour cette fois ? Cela paraît difficile, mais l’événement deviendra tout simplement chaleureux.         

 

 

Le lieu et le bon moment

Quand vous faites une sortie en pleine nature, sachez à l’avance l’endroit et le temps qu’il fera. Si vous improvisez, vous risquez de vagabonder un certain moment et perdre pas mal de calories. 

Et en sachant s’il va pleuvoir ou non, vous pouvez reporter le pique-nique. Par ailleurs, en ayant les informations précises sur la température, vous pouvez réorganiser le matériel. Par exemple, s’il fera plus de 28 °C, les vêtements en coton semblent plus pratiques. Si une averse peu intense est à prévoir, amenez votre parapluie et des couvertures en plastique. Si le froid est à l’honneur, n’oubliez pas les gourdes et boissons chaudes.    

 

Préparez des jeux collectifs

À part les cartes et les dominos, préparez un peu d’animation. Un bon pique-nique naît aussi d’une relation fraternelle. Le jeu collectif reste la meilleure façon de booster une sortie en pleine nature.

Si le terrain est assez plat, une séance de foot fera du bien. Cette fois-ci, toute la famille y participe y compris les demoiselles. En effet, les moments vécus ensemble comptent plus que la partie elle-même.

Il y a aussi, le fameux tir à la corde. D’ailleurs, les règles du jeu semblent simples, tirez vos adversaires jusqu’à ce qu’ils dépassent la ligne qui vous sépare. Attention, ils en font de même, donc vous devez résister à leur assaut. Chaque rencontre partie paraît amusante et musclée. De plus, le nombre de joueurs n’est pas limité.  

 

 

Les petits détails

Les crèmes solaires restent fort utiles même pour un pique-nique. Quand le soleil est présent, vous devez en appliquer une fois sur place ou avant votre départ. En conséquence, les rayons UV ne vous feront pas trop de mal. Et surtout, ne négligez pas la casquette.   

Pareillement, le kit de premiers secours peut toujours servir. Les petits trop actifs ne sont pas à l’abri des éraflures et égratignures. Donc, à vous d’anticiper avec des pansements et désinfectants à portée de main.  

En dernier, la moustiquaire est requise pour ceux qui campent près d’une brousse. Dans ces zones-là, les bestioles peuvent vous tenir compagnie de jour comme de nuit. À vous de vous protéger contre elles.

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments