Dernière mise à jour: 15.11.19

 

L’essentiel quand on se trouve en trekking c’est d’être léger tout en ayant le matériel nécessaire. Avec une bonne organisation du sac à dos, vous profiterez à fond de vos sorties en pleine nature en vous fatiguant moins et en ayant plus de plaisir. On vous montre comment vous y prendre.      

 

Tenez compte de la météo

Quand vous vous déplacez en montagne, la première chose à savoir, c’est le temps qu’il fera. À partir des informations acquises, vous allez déterminer le matériel qu’il vous faut. Vous éviterez ainsi d’emballer plusieurs kilos supplémentaires dans votre sac à dos. Cela dit, si la météo promet un soleil de plomb, vous n’aurez guère besoin d’une lampe frontale. 

En revanche, pensez à vous munir d’une casquette, de lunettes et de vêtements légers en coton. À l’inverse, quand le froid persiste, vous pouvez miser sur des habits chauds comme la polaire. Et si vous vous déplacez dans une zone où la précipitation se fait fréquente, privilégiez les sandales et l’imperméable.

 

Laissez à portée de main les objets utiles

L’autre manière d’arranger ses affaires de randonnée c’est de placer à l’extérieur les outils les plus mobiles. Par exemple, la bouteille à eau devrait se tenir sur les pochettes du sac et non à l’intérieur. De même pour l’appareil photo, il doit s’accrocher à votre cou en permanence et non au fin fond de votre barda. 

Pareil pour la couchette qui va servir d’assise durant l’aventure, vous pouvez la loger sur la partie haute ou basse de votre sacoche. Quant aux friandises et aux vêtements chauds, vous pouvez les placer dans le porte-bagage, tout près de l’ouverture. Ainsi, quand vous aurez un petit creux ou si la température baisse, vous pouvez rapidement vous rhabiller et vous rassasier en évitant de tout déballer à chaque occasion.         

  

Répartissez le poids du sac

La répartition du poids fait aussi partie de l’organisation de son sac à dos de randonnée. Pour cela, placez au milieu de ce dernier les accessoires les plus lourds comme le kit de soin et la trousse de toilette. Au fond, les couvertures et les vêtements les moins utilisés devront se loger. Et dans la zone supérieure, mettez tout le reste de l’équipement y compris la nourriture.

Comme résultat, vous aurez une sacoche bien balancée que vous portez plus facilement, ce qui favorise nettement votre progression sur le terrain. À l’inverse, si le poids est mal réparti, vous allez vous faire secouer de part et d’autre par votre bagage. Et pour compenser, vous vous efforcerez de vous tenir en équilibre. Et rien qu’avec ce petit souci, vous pouvez ralentir le rythme de toute la bande s’il s’agit d’une randonnée de groupe.    

 

 

Donnez de la forme à votre sacoche

On peut aussi se retrouver face à une sacoche cabossée une fois remplie. Cela procure par conséquent une sensation d’inconfort au niveau du dos. Pour éviter ce genre d’agacement, agencez vos affaires de manière stratégique. Donc, à part la répartition du poids, faites en sorte que le porte-bagage épouse votre posture. 

Pour cela, serrez à fond les attaches qui se glissent sous vos bras et celle qui s’enroule autour de vos hanches si votre modèle en est pourvu. Et aussi, aérez un tout petit peu l’intérieur de votre sacoche afin que cette dernière d’adapte plus facilement à votre morphologie. Vous serez certainement plus à l’aise avec un sac qui se colle à vous plutôt qu’avec un bagage informe.        

   

Le poids conseillé

La surcharge peut très vite vous fatiguer en cours de route. C’est pourquoi il semble tout aussi important d’évaluer le poids de l’équipement avant le départ. Donc, faites le tri du matériel et ôtez tous les petits caprices, tels les produits cosmétiques et les appareils électroniques à part le GPS. 

D’ailleurs, l’essentiel quand on randonne, c’est de se libérer de la routine quotidienne métro, boulot, dodo et de profiter pleinement de la nature. Mais aussi limitez-vous à une tenue de rechange seulement pour gagner quelques centaines de grammes supplémentaires. Le poids conseillé serait moins de 10 kg. Cependant, quand le voyage dure plusieurs jours d’affilée comme c’est le cas du Trekking, vous pouvez user d’un sac de 30 l, voire un exemplaire de 50 l.   

 

 

Jongler avec le volume

Avec un matériel trop volumineux, vous serez obligé d’user d’un gros sac à dos. Donc demeurez confortable avec un modèle plus petit. Dans cette optique, remplacez certains composants par d’autres. Par exemple, au lieu de transporter un énorme rouleau de papier toilette, optez plutôt pour des paquets de mouchoirs de forme aplatie. Ces derniers se conservent et s’entassent plus facilement.

Vous pouvez aussi délaisser les polaires pour des doudounes. Par conséquent, vous aurez de la place tout en ayant des habits qui vous tiennent au chaud. Et pour les chaussures, choisissez un modèle bas au lieu d’un montant tel que des bottes alpinistes. Vous aurez ainsi l’avantage de la souplesse, du volume et du poids en même temps. De même, si vous n’arrivez pas à vous passer de votre ordinateur, contentez-vous plutôt d’un appareil plus petit comme la tablette. 

             

Isoler certains composants

Organiser son matériel de randonnée consiste aussi à sécuriser les composants. Pour ce faire, vous isolez premièrement le sac de couchage avec une housse étanche. Ainsi, même si les conditions climatiques venaient à se déchainer (averse, pluie, orage), vous aurez toujours votre lit bien au sec pour dormir. De même pour les quelques appareils électroniques tels la montre, le portable ou le Gps, prévoyez une pochette imperméable pour les mettre à l’abri.    

Concernant la nourriture pour une journée de randonnée, séparez dans un récipient à part tout ce qui est jus de mets. En effet, si le menu en question se trouve être une soupe au poulet, vous n’allez plus en perdre ne serait-ce qu’une goutte. Et dernièrement, évitez à tout prix de mélanger les habits sales avec tout le reste. Placez ceux que vous avez portés dans un emballage cellophane et si vous comptez les enfiler les jours suivants, étalez-les au soleil si vous n’avez pas le temps de les laver.