Dernière mise à jour: 24.09.20

 

La pratique de la méditation est plus efficace en pleine nature qu’à la maison. On ressent plus de liberté en étant à ciel ouvert qu’en se trouvant dans une pièce. Dans cet article, on vous montre comment s’organiser pour vivre une telle expérience. Cela commence par le choix du périmètre, le matériel à utiliser, la posture à adopter. Puis on termine par les avantages de cette discipline.       

 

Trouvez le coin adapté

Si vous souhaitez méditer en pleine nature, commencez par trouver le bon endroit. Un périmètre plan est idéal pour cette pratique. Cela vous donnera une posture correcte du dos. Par contre, une surface inclinée reste peu favorable, car elle affecte la droiture de la colonne vertébrale.

Et aussi, préférez un champ dégagé où vous aurez une vision plus large de l’horizon. Ainsi, vous vous sentirez plus libre d’esprit et non confiné dans un petit espace. Donc pour avoir un meilleur panorama, positionnez-vous en haut d’une montagne. Si possible, placez-vous au sommet de celle-ci.

Cela explique pourquoi les temples et monastères se situent généralement sur les plateaux et collines. On dit souvent que les lieux élevés abritent plus d’énergie que les bas fonds. Cependant, le bord de mer pourra aussi faire l’affaire à condition d’être désert.      

 

Déballez le matériel

Une fois sur place, installez votre matériel. Premièrement, étalez le tapis qui servira de support pour vos jambes. Puis, posez sur celui-ci le coussin en tant qu’assise. Ensuite, préparez-vous. Optez pour des habits légers favorables pour la méditation.

Donc, débarrassez-vous de vos chaussures, de votre blouson, foulard, casquette ainsi que de votre pantalon Jean. Mettez-vous en short ou enfilez des vêtements souples qui ne gênent pas la circulation sanguine. Le but est que vous restiez à l’aise du début jusqu’à la fin de la pratique.

Entre autres, enlevez la montre, colliers, bracelets, serre-coude et accessoires métalliques. Ils peuvent constituer une source de gêne, donc mieux vaut les ôter du moins pour un instant. Vous pouvez les porter après avoir fini votre séance.    

Éteignez les gadgets connectés

Lors de la méditation, il est préférable d’éteindre les objets connectés. Vous éviterez ainsi les appels et notifications susceptibles de vous déranger. Une fois que vous les aurez mis hors tension, tenez les Smartphones et tablettes éloignés de vous à une distance de 1 m minimum. 

Sachez que même dans un état pareil, les appareils numériques émettent des ondes magnétiques. Cela dit, pour profiter pleinement d’une séance en plein air délaissez à la maison tous les articles électroniques.

Ainsi, vous sentirez réellement la différence entre la pratique en milieu urbain et celle dans la nature. Bref, la sensation n’est pas du tout la même. Premièrement, votre capacité de concentration sera très élevée. En plus, le chant des oiseaux, ainsi que le souffle du vent vous emporteront dans un monde à part.    

 

Adoptez une posture  

Une fois que vous êtes prêt, prenez position. Assoyez-vous sur votre coussin tout en gardant votre dos bien droit. Puis pliez vos jambes l’un contre l’autre. Ensuite, placez vos mains sur vos cuisses. Bref, ce genre de positionnement est adopté par les millions de pratiquants à travers le monde.

Certaines personnes méditent tout en restant debout. Pour cela, il faudra se mettre en équilibre avec l’avant des pieds et les pointes des orteils contre le sol. Cette posture est favorable pour les bureaucrates et chauffeurs qui s’assoient à longueur de temps.

Par ailleurs, vous pouvez démarrer votre culte en étant sur une assise. Dans ce cas, vous allez remplacer le tapis et le coussin par une chaise de camping confortable. Celle-ci vous aidera à vous concentrer et à vous garder à l’aise.

 

Détendez-vous et concentrez-vous

Maintenant, détendez-vous complètement avant de vous concentrer. Décontractez tous vos muscles de la tête jusqu’au pied. Évitez les grimaces qui engendrent des plis au niveau du visage. Soyez relax. Ensuite, laissez de côté les problèmes et les soucis de la vie.

Visionnez plutôt le bien-être et non des souvenirs qui font ressentir du chagrin ou de l’amertume. Dans un état pareil, choisissez un élément en particulier et focalisez-vous sur celui-ci. Commencez par le chant des oiseaux. En écoutant attentivement, vous vous évaderez dans le ciel.

Par contre, si vous êtes au bord de la mer, tournez-vous vers le bruit des vagues. Comme sensation, vous allez vous emporter imaginairement sur les flots. En gros, chaque pensée engendre une impression particulière. Rien qu’en portant votre attention sur une cible en particulier, vous ressentirez du plaisir.   

Les avantages de méditer

La méditation apaise l’esprit. Les pratiquants en témoignent et ne cessent de le confirmer. Grâce à cette discipline, il devient plus aisé de se maîtriser. Par exemple en cas de conflit, vous aurez le dessus sur vos émotions ce qui se traduit par la prise de bonnes décisions.     

L’action de méditer aiguise vos sens. Au fait, le fait de visualiser un sujet en particulier vous rend plus attentionné. En effet, vous arriverez davantage à vous concentrer. Rien qu’avec cette capacité, votre performance au travail sera boostée.

En gros, cette discipline contribue au bien-être. Elle diminue le stress et permet de se déconnecter de la routine quotidienne. Pour ces raisons, régularisez votre pratique. Même si les séances en pleine nature demeurent occasionnelles, méditez chez vous au moins une fois par jour.         

 

Organisez-vous à la maison

Le fait de méditer régulièrement relève d’une question d’organisation. À vous de choisir le moment entre le matin ou le soir. Donc, réservez une chambre à part entière pour cette pratique. Sinon, à chaque occasion, positionnez-vous sur le même périmètre. Cela fluidifie vos actions, car vous créez en quelque sorte l’ambiance souhaitée.     

Si vous vous trouvez en plein centre-ville, couvrez-vous la tête à l’aide d’un voile. Le tissu servira de rempart pour les bruits. Ainsi, vous percevrez moins de tapage ce qui est favorable pour la concentration.   

Cependant, les carrefours de la maison sont à éviter. Vous ne pourrez point vous focaliser en étant sur les aller et retour. La présence d’autrui tout autour de vous gênera certainement. Cela représente un obstacle, car cela nuit à votre intimité.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments