Dernière mise à jour: 14.07.20

 

Quand on n’a rien à faire sur la plage, lassé des baignades, du beach-volley et du beach soccer, pourquoi ne pas penser à bâtir un château de sable ? Là on parle d’une véritable œuvre d’art, et pas seulement du seau rempli de sable qu’on retourne pour ensuite planter une feuille ou un coquillage dessus. Voici donc comment devenir un expert en la matière.

 

Les avantages que cela procure

À part pouvoir prendre des photos sublimes pour les montrer sur les réseaux sociaux et se constituer de précieux souvenirs à revoir plus tard, faire un château de sable compte plusieurs autres bienfaits. Cela pourrait même vous conduire à vous faire connaître et à percer dans le domaine.

Ce type de loisir estival procure du plaisir aux grands comme aux petits de passer du temps ensemble et de participer à un projet commun. Les jeunes apprennent des adultes, et cultivent leur esprit d’équipe. C’est un peu comme un atelier arts plastiques en famille, mais en plus amusant. Chaque membre du groupe apprend à s’exprimer, à écouter les autres, et à coopérer.

Ici, les petits ne sont pas les seuls à s’instruire. En effet, ériger ce genre d’édifice demande beaucoup de dextérité, de technique et de patience. Une demi-heure peut rapidement s’étaler jusqu’à midi selon vos critères d’exigence. Et qui sait, peut-être que certains se découvriront des talents cachés de maçons, d’architectes ou encore de designers.

S’aider du bon matériel

À part votre téléphone, votre serviette de plage pas chère ou votre appareil photo, il vous faudra tout un arsenal de maçon. On entend par là des truelles, des mini pelles, des pinceaux à poils doux, des seaux ou des bacs, des emporte-pièces, des couteaux de pâtisserie, des spatules, des cuillères, des vaporisateurs et même un crayon et du papier. 

Pourquoi ? Parce qu’avant de vous mettre au travail, comme dans n’importe quel projet, vous aurez besoin de tout cracher sur papier. Dessinez-y votre château de sable en entier, avec les mesures si nécessaires. Soyez le plus pointilleux possible et insistez sur les détails, car d’eux dépend la réussite de votre œuvre. Pour mieux vous situer, vous pouvez même faire une esquisse de chaque étape de votre construction de la base aux finitions. Ne lésinez pas sur cette préparation, car vous verrez qu’elle vous facilitera amplement le travail plus tard, peu importe si vous y passez 30 min à une heure.

La texture du sable importe aussi, donc choisissez bien l’endroit où vous implanterez votre fort. Si vous savez que la marée monte à un moment ou à un autre, tenez votre château loin du rivage pour qu’il ne soit pas inondé. Ne le dressez pas trop loin non plus, cela pourrait compliquer vos va-et-vient pour aller chercher de l’eau. Afin que tout le monde se sente à l’aise et s’amuse bien, assurez-vous que chacun ait sa propre pelle.

 

Les petites astuces qui vous facilitent le travail 

Certains disent que pour former les murs de votre château, il vous faudra remplir votre seau de sable et de la bonne dose d’eau, puis le retourner. D’autres maintiennent que pour les faire tenir plus solidement, on mélange un genre de mortier en sable dans le seau, et on met sur pied ces pâtés de sable à la main. Ici, le conseil qu’on vous donne, c’est d’essayer les deux méthodes et d’adopter celle qui vous va le plus. Vous gagnerez beaucoup de temps en procédant ainsi.

Il est toujours bon d’avoir sous la main des seaux de différentes formes (rond, carré, rectangulaire) ou des emporte-pièces afin de varier l’aspect de votre construction. Faites bien attention au dosage de l’eau, car celle-ci jouera le rôle de liant pour garder votre château en morceau, mais peut aussi rapidement devenir l’arme de destruction massive qui mettra à bas votre œuvre. Ainsi, ajoutez-en par petites quantités. Pour 4 seaux de sable, versez l’équivalent d’un demi-seau d’eau.

Afin de ne pas vous fatiguer à en prendre à tout-va, près de là où vous comptez ériger votre château, faites un trou d’assez grande envergure. Ensuite, installez-y une bâche imperméable qui remonte jusqu’aux bords et remplissez-la d’eau.

Il est vrai qu’on ne peut pas toujours choisir son sable, mais comme en maçonnerie, pour une dalle ou un mur bien lisse, le secret, c’est du sable fin. Plus les grains seront minuscules, plus votre château aura belle allure.

Mettre la main à la pâte

Pour aller plus vite, mélangez une bonne quantité de sable suivant les proportions énoncées plus haut. Touillez bien avec des pelles et des spatules et quand vous voyez que le sable colle, mettez-en dans le seau avec lequel vous désirez donner forme à vos donjons, vos tours, vos ponts et vos murs.

Tassez bien au fond toujours avec les mêmes outils ou une cuillère si possible et retournez-le sur le sol ou la structure en question. Il est préférable de prendre des seaux de petite taille afin de les remplir, car s’ils sont à moitié vides, ça a moins de chances de fonctionner.

D’autres mettent directement des paquets ensemble pour réaliser les murs et les tours. Ils érigent ces dernières en premier et les finissent illico presto pour ne pas gâcher l’aspect des parties tout en bas. Vous concevez le brouillon, c’est-à-dire amassez des tas de sable de l’envergure et de la hauteur que vous souhaitez selon la partie du château à mettre sur pied, et vous finissez ensuite la zone ou lissez avec un pinceau ou une spatule mouillée et au pinceau. 

N’hésitez pas à vaporiser un peu d’eau dessus pour vous faciliter la tâche. Attention, talochez bien, sinon des fissures risquant de fragiliser votre fort apparaitront. Pour composer des boulettes, des dômes, des pics, n’hésitez pas à user de votre imagination et à vous servir de ce que vous avez sous la main : gobelets en plastique, cônes, noix de coco…

Pour le sommet du château, procédez comme si vous serviez un bol renversé dans une assiette. Mettez une feuille en plastique en dessous avant de retourner le « moule », posez l’ensemble à l’endroit dédié, et enlevez celui-ci tout doucement en tirant le dessous sur le côté.

Posez ensuite toutes vos décorations (drapeaux, coquillages) et immortalisez votre œuvre. Et quand vous aurez assez avancé dans votre niveau, vous pourrez construire des ponts les yeux fermés. Procédez par étape. 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments