Dernière mise à jour: 15.11.19

 

La randonnée figure parmi les activités physiques les plus pratiquées aux quatre coins du monde. Elle séduit de nombreuses personnes, grâce à ses bienfaits marquants. Néanmoins, ce sport peut devenir un vrai cauchemar si vous vous munissez du mauvais équipement. Afin d’en profiter pleinement, ne prenez pas à la légère la sélection des chaussettes. L’article récapitule les différents critères à prendre en considération pour dénicher le bon produit.

 

La pratique et la durée de marche

Il est vivement recommandé de bien définir la discipline à adopter avant d’acquérir un modèle particulier. Si vous souhaitez faire de la randonnée dans les plaines, c’est notamment le confort qui doit être privilégié. Optez alors pour les matériaux qui vous permettent de vous sentir bien à l’aise.

Favorisez les articles avec quasiment aucune couture et donc pas de frottements. Cela vous aide à prévenir l’apparition des ampoules. Les modèles avec des zones de renfort sur la pointe du pied et le talon peuvent garantir cet effet. De même, certaines références équipées de la technologie double peau subissent les frottements à la place de votre peau. En ce sens, si vous adoptez des paires comme ça, vous n’en serez pas victime.

Dans ce contexte, choisissez également les chaussettes en fonction de la durée de la marche. Lorsque les promenades s’avèrent longues, il faut privilégier la respirabilité. Certains produits disposent d’une couture aérée qui évacue la transpiration aisément et rapidement.

Les fabricants proposent présentement des articles conçus spécialement pour une pratique spécifique. Il existe des spécimens destinés à l’alpinisme, à la grande randonnée, à la marche nordique, au trail, au trekking et à la courte balade. À vous d’opter alors pour celui qui correspond à votre activité.

 

 

Les matériaux

Tout comme les chaussures de randonnée, le choix des chaussettes dépend aussi de leurs matériaux de fabrication. Parmi les plus connus, la laine séduit de multiples acheteurs sur le commerce. Elle est surtout prisée pour sa grande polyvalence à n’importe quel type de marches. Les articles conçus avec ce composant s’adaptent aux trajets les plus exigeants et aux conditions atmosphériques extrêmes. 

Comme autre avantage, ils ont la capacité d’isoler du froid. À cet effet, même si les chaussettes sont mouillées, elles restent à tout moment confortables. Thermorégulatrices et épaisses, elles isolent pareillement de la surchauffe. En un mot, la laine constitue une excellente alternative pour garantir votre bien-être.

Les fibres synthétiques sont également appréciées par les grandes marques au cours du processus de la fabrication des chaussettes. Parmi les plus courants, les constructeurs privilégient l’acrylique, le polyester, le polypropylène et le polyamide. Tout comme la laine, ces matériaux isolent parfaitement du froid malgré l’humidité. Comme ils sèchent en moins de deux, ils évacuent la transpiration.

En ce qui concerne les fibres naturelles, la soie parait un excellent isolant. Elle continue à assurer votre confort même pendant les chaudes journées. Les chaussettes élaborées dans ce composant absorbent efficacement la sueur pour éviter les ampoules.

Quant au coton, il est plus adapté à de courtes promenades, à cause de son pouvoir absorbant. Au fil des kilomètres parcourus, vous suez généralement beaucoup et la paire pourrait bien s’alourdir et compresser vos pieds dans les chaussures. Ce type se caractérise également par son entretien plus accommodant par rapport à la matière précédente ainsi que son inertie. C’est-à-dire qu’il tient chaud quand vous en avez besoin.

 

La morphologie de pied

Pour dénicher les bonnes chaussettes, prenez en considération la forme de vos pieds. Tous les randonneurs n’en ont pas d’identiques. La spécificité se situe notamment au niveau de l’alignement des orteils. Il existe de multiples types de pieds à savoir la catégorie germanique, celtique, romaine, égyptienne ou grecque. L’aspect de la voûte caractérise aussi la morphologie des pieds. Votre mission sera donc de définir si vous en avez de nature plate, normale ou creuse.

Il faut bien souligner que chaque marcheur réagit de manière différente au cours de la randonnée. Si certains suent abondamment au niveau des pieds lors de la promenade, d’autres ne sont pas concernés par ce problème. Ce n’est pas tout, quelques sportifs sont plus susceptibles à la formation des ampoules derrière le talon. D’autres souffrent de l’apparition de cal à l’arrière de la voûte. Nombreuses sont les situations qui peuvent survenir, d’où la nécessité de bien cerner cet aspect du pied.

 

 

Les technologies intégrées

Les constructeurs ne manquent pas d’inventivité pour présenter des chaussettes de qualité. C’est pourquoi vous vous perdez face à des innovations variées lors de la sélection du meilleur modèle. Pour vous aider à vous y retrouver, le passage suivant vous cite les technologies les plus sollicitées par les acheteurs.

Une foule de personnes optent pour les chaussettes de conception respirante. L’article promet une bonne régulation thermique et une évacuation optimale de l’humidité. Afin d’assurer ces rôles, il dispose plusieurs zones d’aération plus fines. Ces dernières se situent sur les parties de la chaussette avec un minimum de frottements. Quand l’exemplaire reste sec à tout moment, il évite l’apparition d’ampoules. Il faut qu’il soit alors bien ventilé pour obtenir ce résultat.

Le traitement antibactérien constitue également une technologie recherchée sur le marché. Il garantit le confort d’usage des chaussettes de randonnée. Cette finition limite la formation des odeurs désagréables. Cela peut s’avérer nécessaire surtout lors de longues randonnées.

Comme les fabricants s’efforcent d’adapter leurs créations aux différentes réalités du terrain, il existe aussi les chaussettes antimoustiques. Comme leur nom le suggère si bien, elles sont dotées d’agents répulsifs qui gardent les insectes loin de vos pieds. Ces articles sont parfaits pour les saisons tropicales ou chaudes.

 

Autres éléments clés à retenir

Les critères de sélection des chaussettes ne s’arrêtent pas là. L’ajustement constitue un paramètre à ne pas négliger lors de l’acquisition de ce genre de produit. Le confort d’utilisation en dépend. Si l’accessoire serre trop ou se révèle large, vous vous découragerez vite de le porter.

Vérifiez aussi les dimensions de l’exemplaire. Épais, il convient notamment aux grandes randonnées avec des températures froides et dans le cas contraire, il est davantage adapté aux courtes marches pendant l’été.