Dernière mise à jour: 06.12.19

 

Que ce soit pour la randonnée ou pour un tour de piste, il faut toujours être bien équipé lorsqu’on fait du ski. La lampe de type frontal compte parmi les indispensables quand vous pratiquez durant la nuit. Sa sélection doit s’effectuer avec discernement pour s’assurer d’avoir la plus performante. Voici donc les critères de choix.

 

Insister sur l’autonomie

Lorsque vous vous trouvez dans des conditions climatiques extrêmes, le froid influe sur l’autonomie de la batterie. Votre lampe doit offrir une grande réserve pour vous éviter de skier dans le noir. Cela s’avère en effet dangereux, car vous ne verrez plus votre chemin, et vous risquez d’entrer en collision avec un arbre ou de ne pas remarquer une crevasse.

Lorsque vous sélectionnez votre produit, regardez l’autonomie inscrite par le constructeur. Sachez que cette validité correspond à la durée maximale d’illumination avec le mode le plus élevé. Bien sûr, vous n’aurez pas tout le temps à utiliser cette fonction quand vous attaquez la piste. Si cette dernière est dégagée, il est possible de diminuer l’intensité.

Dans certains cas, le dispositif possède une batterie déportée. Celle-ci se place derrière le casque ou encore dans le dos si vous ne souhaitez pas alourdir la pression au niveau de la nuque. Toutefois, cela ne s’impose pas dans la majorité des cas, étant donné que la réserve intégrée à la lampe suffira amplement pour un trajet de plusieurs heures.

 

 

Connaître la puissance

Selon la période, certaines nuits sont plus sombres que d’autres. Procurez-vous des lampes frontales qui s’adaptent à chaque situation. Si vous comptez pratiquer ce sport lors de la pleine lune, il ne vous faudra pas de trop grande puissance, car cet astre éclairera déjà votre chemin, surtout si vous entamez un circuit avec peu d’obstacles.

Ce critère se mesure en lumens, ce qui vous permettra de mieux déterminer l’article qui vous conviendra le mieux. Un modèle à moins de 100 lumens par exemple servira efficacement pour le camping et la lecture. Vous pourrez ainsi l’utiliser lorsque vous vous arrêtez. 

Entre 100 et 150, l’usage convient à une petite randonnée. Ne partez donc pas trop loin de votre baraquement au risque de vous perdre. Dans le cas d’un spécimen entre 160 et 200 lumens, toutes les pistes s’ouvrent à vous. Effectuez même une balade dans une forêt enneigée et profitez d’un environnement bien éclairé, sans risque. Les modèles à plus de 200 vous seront d’une grande utilité, si vous prévoyez de faire de l’alpinisme en plus du ski. Il ne faut pas non plus oublier ceux proposant une intensité supérieure à 1000 lumens, qui s’adapteront aux descentes.

Rappelez toutefois qu’un dispositif puissant consommera plus d’énergie. L’autonomie ne tiendra pas aussi longtemps que pour une lampe assez faible. Si vous prévoyez de rester quelques jours dans la nature, assurez-vous d’avoir une source d’alimentation durable.

Et pour les zones classées dangereuses, servez-vous d’un appareil à deux éclairages. Cela vous permettra de mieux voir dans la nuit et d’éviter les accidents.

 

Enquêté sur l’étanchéité

Étant donné que vous allez vous en servir dans la neige, une protection contre l’humidité s’impose. L’étanchéité ne se néglige pas lorsque vous recherchez une lampe de ce genre. En effet, cette caractéristique est indispensable du fait que vous vous trouverez dans un lieu où l’hygrométrie est assez élevée. Votre dispositif doit donc offrir une bonne résistance à cela pour fonctionner correctement. Les produits des moments sont proposés sous différentes normes. Habituellement, ils répondent aux certifications IPX4 et IPX6. Toutefois, on peut aussi dénicher des articles en IPX0 (non étanche) et IPX8 (pouvant supporter une immersion prolongée).

Dans cette même catégorie, ne sous-estimez pas la résistance au froid. Certains sont élaborés dans une matière thermique, ce qui les empêche de refroidir. De ce fait, la batterie ne subit pas les effets néfastes de la basse température. Il n’y a donc aucune réduction de l’autonomie. Vous n’aurez alors pas à craindre que les performances de cet élément ne correspondent pas à aux indications laissées sur la fiche technique. Pour les marques de renom, les articles ont été testés dans les conditions extrêmes pour s’assurer de leur fiabilité. Cela garantit en outre leur fiabilité.

 

Quel mode offre la lampe ?

On constate à ce jour deux modes distincts. Le premier est le Constant Lightning qui présente un éclairage constant durant tout votre périple, à moins bien sûr que vous modifiez l’intensité manuellement. On peut ainsi l’envoyer à sa puissance la plus élevée ou la laisser comme telle jusqu’au bout. Cela est surtout recommandé au moment où vous effectuez une descente. En effet, quand vous glissez à une certaine vitesse, les obstacles apparaissent rapidement. 

Il faut les voir depuis une distance précise pour ne pas les heurter et éviter de vous blesser. Bien sûr, lorsque vous utilisez la lampe à pleine performance, l’autonomie diminuera facilement. Elle éclairera donc quatre fois moins longtemps. Soyez vigilant quand vous entamez votre périple.

On appelle le second mode, le Reactiv Lightning. Certains dispositifs possèdent un capteur de luminosité leur permettant de s’adapter à l’éclairage ambiant. Si vous vous situez dans une zone assez sombre, cette lampe fonctionnera à pleine puissance pour vous aider à voir correctement. Bien sûr, l’inverse se produira si l’espace est dégagé, vous offrant ainsi un visuel idéal, même si le dispositif marche à faible intensité.

 

 

La distance d’éclairage et la largeur du faisceau

Ces deux critères dépendent l’un de l’autre. En effet, une lampe de catégorie frontale qui éclaire à une grande distance offre une largeur du faisceau réduite, et vice versa. Si vous souhaitez vous en servir pour descendre une pente en ski, préférez les modèles focalisés, car vous pourrez voir de loin. Mais dans le cas où vous restez dans votre tente ou que vous montez une colline, les spécimens diffus conviendront mieux.

Par ailleurs, on trouve aujourd’hui des articles proposant les deux. Il y a par exemple les lampes doubles qui présentent ces deux caractéristiques. Permutez alors ces deux possibilités pour répondre à vos besoins. Parmi tous ces critères, différentes marques se distinguent du lot dont Petzl, Silva, Lupine ou encore Lendleser.